Déconfinement tant attendu par les Héraultais

Après un mois de confinement, crise sanitaire oblige, le temps de prendre quelques photos sous un soleil radieux, les Montpelliérains se sont pressés sur les plages, de Palavas-les-Flots à La Grande Motte, à l'occasion de ce premier week-end  d'allègement des mesures.

 

 il y avait foule ce 29 novembre à Carnon plage

Puisqu'il est à présent possible de sortir de son domicile pour 3h et dans un rayon de 20km autour de ce dernier, les promeneurs n'ont pas manqué d'inspiration entre balade sur le front de mer, paddle pour certains, course pour les autres, seuls ou en famille, masqués ou pas. De quoi profiter d'un terrain de sport en plein air terriblement rétréci par les dernières intempéries. Ce qui n'a pas empêché nos amis à quatre pattes de se défouler stations 64 à 66 !


les chevaux aussi étaient de la partie

le passage de la tempête Alex a laissé des traces, des troncs d'arbres de la vallée de la Vésubie, arrère pays niçois, attestent de la violence de la crue

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon