Solidarité alimentaire : la Région se mobilise pour les familles

Pour aider les familles en difficulté, la Région lance l’opération de solidarité « Bien manger pour tous ». Elle met des produits frais et locaux à disposition des associations qui doivent faire face à une hausse des demandes. 

PNG - 3.8 Mo

 Augmentation du budget d’alimentation, fermeture de la restauration collective, baisse des revenus due à une activité partielle… La crise du Covid-19 a fragilisé encore un peu plus les familles et les jeunes, les privant de l’accès une alimentation de qualité. Aux côtés des associations d’aide alimentaire, la Région se mobilise pour les plus démunis et lance l’opération « Bien manger pour tous ».

« La Région Occitanie répond présente pour soutenir les plus fragiles en cette période difficile. Nous voulons permettre à chacun et chacune d’avoir accès à une alimentation saine, de qualité, et à nos producteurs de continuer à vivre de leur activité », déclare Carole Delga.

Des produits frais d’Occitanie

Avec l’aide de la Chambre régionale d’agriculture, la Région met à disposition des associations des produits frais, achetés aux producteurs locaux, pour qu’elles les distribuent aux familles les plus démunies. Fruits, légumes, viande, fromages… Près de 30 000 familles pourront bénéficier de plusieurs distributions jusqu’à l’été.

Cette opération solidaire est destinée aux publics fragilisés accompagnés habituellement par les associations d’aide alimentaire, ainsi qu’aux familles de lycéens boursiers. Elle permettra aussi aux producteurs, pénalisés par la fermeture des restaurants, de vendre leurs productions.
 

Les associations d’aide alimentaire au cœur du dispositif

Les produits frais collectés seront distribués aux familles via les associations d’aide alimentaire avec l’appui des bénévoles. Les bénéficiaires pourront venir récupérer les dons dans plus de 500 points de distribution répartis sur les 13 départements de la Région. Les familles des lycéens boursiers seront informées du dispositif par leur établissement scolaire. La Région mobilise 1,2 M€ pour cette opération de solidarité alimentaire.

En savoir plus

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon