Le contournement de Castries inauguré

La R 610, nouvelle route aménagée par Montpellier Méditerranée Métropole sur l'axe Montpellier-Sommières, a été inaugurée samedi 20 octobre 2018.
Après une mise en chantier en septembre 2016, ce ruban de 4 km à double sens, point d'entrée de la Métropole de Montpellier permettra de délester la traversée de la Ville de Castries et d'apaiser son centre-ville, qui voyait passer 15 000 véhicules par jour ! 

Une nouvelle route, certes, mais sans piste cyclable

Les travaux de la RM610 ont coûté  13,2 millions d’euros, dont 5,6 M€ pour Montpellier Méditerranée Métropole, 4,6 M€ pour le Département de l’Hérault et 3 M€ pour la Région Occitanie.

Découverte du tracé et de l'aménagement paysager

Au rond-point Baron de Fontmagne, de nombreuses animations ont réuni les Castriotes, les habitants de l'Est de Castries, Sussargues, Beaulieu, Restinclières en présence des élus Philippe Saurel , le maire de Castries Gérard Pastor, Claudine Vassas-Mejri vice-présidente du Conseil départemental de l'Hérault, du Préfet Pierre Pouëssel et des nombreux maires des villages alentours et représentants des collectivités locales autour des courses à pied, balades à vélo, monocycle, rollers, trottinette, BMX.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes