De gros problèmes pour le nouveau Vélib Métropole

Début 2018, le service Vélib’ devait faire peau neuve pour offrir de nouvelles fonctionnalités et s’étendre à la  Métropole du Grand Paris.

City Life

Entre octobre 2017 et mars 2018, les stations actuelles sont démontées pour laisser place aux stations du nouveau service Vélib Métropole. Une centaine de nouvelles stations devait être mise en service début 2018.

En principe, la montée en charge du service devait être progressive, jusqu’à atteindre un rythme de 80 nouvelles stations par semaine. L’objectif de déploiement complet du service au printemps 2018 serait alors atteint.

Durant cette période de transition, un dispositif complet d’accompagnement sera mis en place pour aider les utilisateurs à se familiariser avec le service, en particulier avec les Vélib’ électriques.

Le nouveau service Vélib’ est doté de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux vélos et de nouvelles stations.

Il faut savoir que les vélos proviennent de l'entreprise Smoove de Saint-gély-du-Fesc près de Montpellier.

Pour Paris en Selle, "le nouveau Velib' est un cauchemar pour les usagers", a précisé cette association de cyclistes. "La transition entre les deux opérateurs a été un "chaos total, un accident industriel", rajoutait Charles Manguin, l'opérateur Smovengo, interrogé par l'AFP, assurait alors d'un déploiement de 80 stations par semaine.

Retards au démarrage, avec des opérations électriques plus difficiles que prévu et un délai raccourci de six semaines par une action en justice de JCDecaux. Uniquement 64 stations sur 300 opérationnelles et en une semaine peu de progrès avec des problèmes techniques au niveau du décrochage des vélos, de l'application...

La Mairie de Paris demande à l'opérateur de faire un gros effort rapidement...

Plus d'informations : www.smovengo.fr / www.velib2018.fr