Le Vélorail des Cévennes

On vous attend à deux, en famille ou entre amis en gare de Thoiras pour un voyage de 1h30 en pleine nature cévenole.

Vous enfourcherez ce véhicule original qui n’avancera que par l’entrain que vous mettrez à pédaler !

Vous pourrez alors apprécier en toute tranquillité la nature environnante. Au fil de votre progression, vous pourrez vous laisser bercer par le chant mélodieux des oiseaux ou des cigales au fil des saisons. Puis vous laisser happer par la splendeur de la croisée des gardons sur un majestueux viaduc.

https://www.veloraildescevennes.fr/le-velorail-des-cevennes/

C’EST QUOI ?

Pour faire simple, c’est un vélo qui circule sur des rails.

Les vélorails sont équipés de 2 places pédaleurs avec système de freinage à l’avant, et de 3 places assises à l’arrière.

Il faut au minimum un adulte pour propulser le vélorail qui peut accueillir au total 4 adultes ou 2 adultes et 3 enfants.

Ils possèdent tous une bâche de protection solaire.

ÇA CONSISTE EN QUOI ?

À profiter de la nature au gré de vos coups de pédale !

Vous emprunterez la voie ferrée entre la gare de Thoiras et celle de Générargues pour un parcours aller/retour de 6,2 km.

Le parcours ne comporte aucune difficulté même pour des sportifs non aguerris. Comme c’est une activité de pleine nature vous prendrez le temps d’écouter, d’admirer, et de faire corps avec cet environnement qui s’offre à vous.

Famille du Vélorail des Cévennes

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos