A noter pour le samedi 15 juin 2024...

Rose, Fleur Bicolore, Rose Bicolore

 Ephéméride du samedi 15 juin 2024

  • Bonne fête aux Germaine, Amos, Bénilde, Crescence et Lothaire.
  • Bonne fête également aux Landelin, Nouga et leurs variantes et dérivés.
  • Pluie de saint Guy, c’est tout l’an qui rit.
  • S’il pleut le 5 mai, il n’y pas de noix. S’il pleut le 15 juin, il n’y aura pas de raisin.

C'est sa fête : celle de Germaine

Née dans une ferme de Pibrac, près de Toulouse, Germaine Cousin fut le souffre-douleur de sa belle-mère. Sa piété joyeuse et les miracles qui auraient embelli sa vie justifièrent sa canonisation après sa mort en 1601, à l'âge de 22 ans. Elle bénéficie toujours dans sa région d'une ferveur populaire.

À Pibrac, une basilique cultive son souvenir.

Le 15 juin 1888 : mort de Frédéric III

L'empereur d'Allemagne Frédéric III meurt d'un cancer le 15 juin 1888 après quelques mois d'un règne empreint de générosité. Son fils de 29 ans lui succède sous le nom de Guillaume II. Il congédie au bout de deux ans le vieux chancelier Bismarck (75 ans) et se lance dans une politique aventureuse qui mettra en péril la paix en Europe.

 

Et le 15 juin 1969 : Pompidou président de la République

Georges Pompidou, qui fut pendant plus de cinq ans le Premier ministre du général de Gaulle, se fait élire sans trop de mal à la présidence de la République le 15 juin 1969, face à Alain Poher (centre droit), président du Sénat et président par intérim, inconnu du peuple trois mois plus tôt ! Ce deuxième tour se solde par 30% d'abstentions, un record dans une élection présidentielle. Il vient de ce que le candidat du parti communiste Jacques Duclos, éliminé lors du 1er tour, a invité ses électeurs à ne pas choisir entre « bonnet blanc et blanc bonnet ».

 

Lever de soleil : 05 h 54

Coucher de soleil : 21 h 51

Ciel :     soleil et nuages


 Vent : marin


Températures : matin : 19°


 Soir : 26°

https://marine.meteoconsult.fr/(

À partir de quel âge peut-on travailler ?

De Travail, Femme, Travailler, BureauIl est possible de travailler dès l'âge de 16 ans, quel que soit le type de contrat (CDI : CDI : Contrat de travail à durée indéterminée, CDD : CDD : Contrat à durée déterminée, contrat temporaire). Tout mineur doit y être autorisé par son représentant légalPersonne désignée par la loi pour représenter et défendre les intérêts d'une autre personne. Par exemple, le père ou la mère d'un enfant mineur ou le dirigeant d'un organisme. (père ou mère, par exemple), sauf s'il est émancipé.
 
Toutefois, dans certains secteurs, il est possible de commencer à travailler avant 16 ans.
Certaines activités professionnelles sont interdites avant 18 ans. L'employeur ne peut pas affecter un mineur à des travaux comportant des risques pour sa santé (par exemple, vibrations mécaniques) ou sa sécurité (par exemple, travail en hauteur).
Avant 14 ans, un enfant ou un adolescent peut travailler uniquement :
Dans une entreprise de spectacles, de cinéma, de radiophonie, de télévision, ou d'enregistrements sonoresEn tant que mannequinDans une entreprise ou association ayant pour objet la participation à des compétitions de jeux vidéoLe représentant légalPersonne désignée par la loi pour représenter et défendre les intérêts d'une autre personne. Par exemple, le père ou la mère d'un enfant mineur ou le dirigeant d'un organisme. du mineur doit effectuer une demande d'autorisation administrative auprès de l'inspection du travail.

Où s’adresser ?Direction départementale en charge de l'emploi, du travail et des solidarités (DDETS ou DDETS-PP, ex-Direccte)

À noter
il est possible d'effectuer des visites d'information et des périodes d'observation en entreprise.
Cas général
Avec l'accord de l'inspection du travail, un mineur âgé de 14 ans ou 15 ans peut travailler, uniquement pendant les vacances scolaires, dans les conditions suivantes :
Les vacances scolaires doivent durer au moins 14 joursLe mineur doit bénéficier d'un repos continu d'une durée au moins égale à la moitié de la durée totale des vacances (par exemple, pour une période de vacances de 2 semaines, le mineur ne peut pas travailler plus d'une semaine)Il est affecté à des travaux légers sans risque pour sa sécurité (par exemple, travail en hauteur), sa santé (par exemple, vibrations mécaniques) ou son développement (par exemple, travaux l'exposant à des actes ou représentations pornographiques ou violents).Le mineur ne doit pas travailler plus de 35 heures par semaine, ni plus de 7 heures par jour.
Sa rémunération doit être au moins égale à 80% du Smic (soit 9,32 €).

Pendant les vacances scolaires...

            <<-Echos

La 31e édition de la Marche des fiertés aura lieu le 15 juin 2024.

La 31e édition de la Marche des fiertés aura lieu le 15 juin 2024. Cette marche en faveur de l’égalité des droits des personnes LGBTQIA + est l'une des plus anciennes et festives de France.

Programme 2024

Vendredi 14 juin :

18h-minuit : Apéro Solidaire – Esplanade du Peyrou
Dj sets : TIO/ BASSNER/ BARTOK & CANADAS. Entrée gratuite. Bar et food truck sur place.

Samedi 15 juin :

10h : commémoration aux déporté.es LGBTQI+, aux victimes d’actes LGBTQI+phobes et aux victimes du SIDA - Monuments aux morts, esplanade Charles de Gaulle.
10h : ouverture du village associatif – Esplanade du Peyrou
12h : DJ set et animations – Esplanade du Peyrou
15h30 : départ de la marche des fiertés depuis l'esplanade du Peyrou

Historique de la gay pride

 
Dans la nuit du 27 au 28 juin 1969, un groupe de personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres se rebellent contre les forces de police venues faire une descente au Stonewall Inn, un bar gay de New York situé dans Christopher Street.

La lutte entre les forces anti-émeutes et les personnes présentes fait rage pendant plusieurs jours. Ces émeutes sont depuis considérées comme une étape majeure dans la lutte pour l’égalité des droits entre personnes hétérosexuelles, bisexuelles et homosexuelles, transgenres et cisgenres.
Craig Rodwell, son compagnon Fred Sargeant, Ellen Broidy et Linda Rhodes proposent qu’un défilé soit organisé à New York pour les commémorer, entrainant dans leur action, les militants de Chicago, San Francisco et Los Angeles.
Le samedi 27 juin 1970, la première Pride au monde se déroule à Chicago, suivie par une autre à San Francisco. Le lendemain, des rassemblements plus importants ont lieu à New York (sous le nom de Christopher Street Liberation Day) et Los Angeles.
En Europe, la première marche se déroule, à Munster, en Allemagne, le 29 avril 1972 réunissant environ 200 personnes.
En France, c’est à partir de 1971 qu’un mouvement LGBTQ+ visible s'est mis en place, avec la création du FHAR (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire). En mai, les militants se sont invités au défilé des syndicats ; ce sera le premier pas en direction du défilé de la Gay Pride.
Le 25 juin 1977 était organisée à Paris la première manifestation homosexuelle indépendante. Le 4 avril 1981, 10 000 personnes défilent alors que le candidat à l’élection présidentielle François Mitterrand..
..

                                                                      <<-echos

Les journées AGIR 2024 se tiendront du 18 au 20 juin à Montpellier

Les Journées AGIR 2024 ont lieu du 18 au 20 juin 2024 à Montpellier, en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole, la TaM, la Région Occitanie et l’Agglomération du Pays de l’Or.

Au programme : un cycle de 7 conférences sur le thème « Objectif Transfert Modal », une Exposition de plus de 110 exposants, des visites techniques organisées avec les partenaires, des retours d’expériences exposants pour découvrir des projets de mobilité inspirants et des temps de Networking pour se rencontrer et échanger.

Les temps ouverts à la presse

Mercredi 19 juin 2024 :

8h30 : Ouverture du salon, Arena Montpellier Sud de France
Stand n°10 : Montpellier Méditerranée Métropole et TaM seront présentes sur ce même stand.
Seront exposées les politiques publiques mises en place sur le territoire en matière de mobilité.
9h30 - 10h30 : Les comportements de mobilité : comment provoquer le changement ?
Malgré une prise de conscience générale des enjeux de lutte contre le changement climatique et de la nécessaire réduction de la consommation d’énergie, il existe encore une grande inertie de la part des citoyens pour se tourner vers des modes de déplacement plus durables. Si les évolutions de l’offre de transport et les transformations de l’aménagement du territoire sont essentielles, celles-ci ne garantissent pas pour autant l’adoption de comportements de mobilité vertueux.

Comment prendre en compte les facteurs psychologiques et sociaux dans la résistance au changement, et comment est-il possible de lever ces freins pour soutenir le changement de comportement de mobilité ? Comment donner du sens à l’action et convaincre de délaisser la voiture solo...

                                      <<-echos

Santé mentale : Kaavan, un podcast conçu pour aider les jeunes

Étudiant, Dactylographie, Clavier, Texte
Le dispositif Santé Psy Étudiant a lancé en mars 2024 le podcast Kaavan. Que vous soyez vous-même confronté à des difficultés liées à votre santé mentale ou que vous accompagniez un proche, vous pouvez écouter toutes les 2 semaines un nouvel entretien avec une personnalité, un expert ou un anonyme partageant son expérience et des conseils pratiques.

Santé Psy Étudiant, créé en mars 2021, permet aux étudiants de l’enseignement supérieur (dont la formation est reconnue par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche) de bénéficier de 8 séances de 45 minutes par an avec un psychologue, sans avoir à avancer de frais. Le dispositif propose par ailleurs diverses ressources documentaires sur les réseaux sociaux pour permettre à chacun de mieux comprendre et gérer son bien-être mental.
Depuis mars 2024, Santé Psy Étudiant propose aussi le podcast Kaavan. Toutes les 2 semaines, des invités célèbres ou non racontent leur récit personnel, donnent des conseils et expliquent comment ils se sentent aujourd’hui en ce qui concerne leur santé mentale. L’un des objectifs du podcast est de permettre aux auditeurs de s'identifier à des personnes qui ont vécu des épreuves similaires (anxiété, dépression, troubles alimentaires…), pour ainsi trouver des solutions à leurs problèmes.
Parmi les premiers invités :
le chanteur Eddy de Pretto, qui a notamment été victime de cyberharcèlement ;
le psychologue clinicien et art thérapeute Jérôme Lacinga, qui évoque notamment l'anxiété dans le podcast ;
Kim Lewin, créatrice de contenu qui a été victime de harcèlement scolaire et a notamment souffert de troubles du comportement alimentaire et de dépression.
Le podcast est disponible gratuitement...

Poursuivre : Echos

Information sur les principaux travaux du 10 au 15 juin 2024

Montpellier Méditerranée Métropole, compétente en matière de voirie et de mobilités, informe les habitants du territoire sur les principaux travaux de la semaine qui impactent les déplacements.
Travaux récemment terminés

Quartier Cévennes

Où ? Rue du Pont de Lavérune, entre les rues de Bionne et des Grèzes.
Quand ? Depuis le 8 juin 2024.
Quoi ? Enfouissement de réseaux télécom.
Maître d’ouvrage : Orange.
Incidences sur la circulation : réouverture de la rue du Pont de Lavérune entre les rues de Bionne et des Grèzes.

Quartier Mosson

Où ? Avenue du Professeur Louis Ravaz.
Quand ? Depuis le 8 juin 2024.
Quoi ? Création du réseau de chaleur Nord.
Maîtrise d’ouvrage : SA3M Énergie.
Incidences sur la circulation : fin de l’alternat rue Sainte-Geneviève.
Nouveaux chantiers

Quartier Centre

Où ? Rue de la Raffinerie, entre le cours Gambetta et la rue de la Palissade.
Quand ? Du 10 juin au 28 juin 2024.
Quoi ? Création d’une aire de livraison.
Maître d’ouvrage : Montpellier Méditerranée Métropole.
Incidences sur la circulation :
fermeture de la rue de la Raffinerie, du cours Gambetta vers la rue de la Palissade;
un itinéraire de déviation sera mis en place par le cours Gambetta, les rues Chaptal, Toiras, Bernard de Tréviers, des Pins, Rambaud, Bornier, de la Raffinerie et de la Palissade.
accès piétons et riverains maintenus.

Quartier Croix d’Argent

Où ? Boulevard Paul Valery, entre l’avenue des Vanières et la rue Simon Reynaud...

Poursuivre : Echos

CPF et permis de conduire : les conditions changent

Lire : echos

Jobs d'été 2024 : à quel âge et dans quelles conditions ?

Travailler, Profession, Travail, BingoProfesseur, Livre Ouvert, NatureBaby-sitting, accueil dans un camping, vente de glaces sur les plages, centres aérés, hôtellerie-restauration, tourisme, travaux saisonniers agricoles, commerce... La fin de l'année scolaire approche et vous êtes à la recherche d'un job d'été pour financer vos études ou vos vacances ?

 

Service-Public.fr répond à toutes les questions juridiques que vous vous posez.

À quel âge peut-on commencer à travailler ? Quels sont vos droits en tant que salarié ? Quel est le salaire minimum selon votre âge ? Des conditions de travail particulières sont-elles prévues ?

Un job d'été est un emploi comme un autre, il est donc soumis au droit du travail.

L'âge à partir duquel on peut travailler : vous pouvez travailler dès 16 ans avec l'autorisation écrite de votre représentant légal (père ou mère, par exemple). Le travail peut toutefois être autorisé à partir de 14 ans, mais des règles particulières doivent alors être respectées.
 
Dans les faits, les employeurs recrutent davantage les jeunes de plus de 18 ans.

Le salaire : il est versé chaque mois avec un bulletin de paie. Il est au moins égal au Smic pour les 18 ans et plus, sauf convention collective plus favorable. La rémunération minimale versée aux mineurs ayant moins de 6 mois d'activité professionnelle est de 80 % du Smic pour les moins de 17 ans et de 90 % du Smic pour les jeunes de 17 à 18 ans. Depuis le 1er janvier 2024, le montant du Smic est de 11,65 € bruts de l'heure, soit 1 766,92 € bruts par mois sur la base de 35 heures hebdomadaires.
Le contrat de travail : il est forcément à durée déterminée et peut prendre différentes formes (CDD, contrat de travail saisonnier, contrat de travail temporaire...).
Aller plus loin : echos
                                                               

Pavillon Bleu 2024 : le palmarès

Plage, Sable, Mer, Paradis, Méditerranée
Créé par Teragir en 1985, le Pavillon Bleu valorise chaque année les communes et les ports de plaisance qui mènent de façon permanente une politique de développement touristique durable.
 
Aujourd'hui présent dans 46 pays sur tous les continents, le Pavillon Bleu est devenu une référence dans les domaines du tourisme, de l'environnement et du développement durable.

Le Pavillon Bleu participe activement à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD). En 2015, 193 États membres des Nations Unies ont signé conjointement un cadre fixant 17 Objectifs de développement durable pour transformer le monde. À la fois transversaux et interdépendants, ces objectifs portent par exemple sur l’éducation, la faim et la lutte contre la pauvreté. Pour le Pavillon Bleu, qui contribue déjà fortement aux ODD 6 et 14 dédiés à « l’Eau propre et assainissement » et la « Vie aquatique », l’enjeu sera donc d’intégrer encore davantage des « Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques » (ODD 13) et à la « Consommation et production responsables » (ODD 12) ou les enjeux relatifs à « la Vie terrestre » (ODD 15). Dans ce cadre, les engagements du Pavillon Bleu sont forts et le label s’attache désormais à sensibiliser encore plus aux risques qu’engendre la pollution plastique pour les écosystèmes et aussi plus largement au respect de la biodiversité. Ces deux grandes thématiques guideront le label Pavillon Bleu pour toute l’année 2020 et celles à venir.

Garant d'une bonne qualité environnementale, le Pavillon Bleu hissé sur une commune ou un port de plaisance, véhicule une image positive dynamique auprès des résidents comme des visiteurs. En ce sens, il favorise aussi une prise de conscience générale envers un comportement plus respectueux de la nature et de ses richesses.
 
Un sondage de l'institut BVA montre que 67% des Français connaissent le Pavillon Bleu et qu'il pourrait inciter 81%...

Aller plus loin : Echos

Cette fraîcheur en juin, est-ce normal ?

Meadow, Herbe, Arbre, Paysage, Été, Vert

Cette semaine, les températures peinent à attendre les niveaux de saison et les passages pluvieux se succèdent… Comment l’expliquer ? Et est-ce bien normal ?

La situation actuelle en France correspond-elle à un décrochage polaire ?

Pour répondre rapidement, non, il ne s’agit pas d’un décrochage polaire. 
Tout d’abord, pour commencer, définissons ce qu’est un décrochage polaire : Il s’agit d’une situation météorologique où une masse d’air venant du cercle polaire arrive sur la France et provoque des températures exceptionnellement basses. Ce genre de situation arrive en hiver, renforçant considérablement la sensation de froid déjà en place au vu de la saison. C’est une situation qui peut donner des fortes gelées ou de la neige en plaine notamment. Sans parler de « décrochage polaire », il reste intéressant de noter que la masse d’air actuellement présente sur le pays arrive des pôles. Ceci explique la fraîcheur actuelle sur la France, sans pour autant permettre la dénomination « décrochage polaire ». C’est une situation qui a toujours existé en France, pays situé dans un climat tempéré, où la circulation atmosphérique peut apporter de temps à autre des masses d’air froid issues des pôles comme des masses d’air chaud issues du Sahara.

Ce temps frais en juin est-il habituel ? 

La fraîcheur et le temps perturbé de cette semaine sont modérés. La fraîcheur actuelle n’est pas hors des clous pour une mi-juin. Dans une climatologie récente, on retrouve régulièrement des fraîcheurs comparables à cette période. En terme d'anomalie de températures, on devrait se situer toute la semaine entre -2 et -6 °C selon les régions. Un écart à la normale nettement plus faible que dans le cas d'une canicule intense, où l'anomalie peut allègrement grimper à +8 °C moyennée sur la séquence...

                                                                               <<-Echos

Avec l'association Perle, Mirza et Billy - 2 mois - sont à l’adoption.

L'association Perle, en partenariat avec Thau-Info.fr propose un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi.

 L'association se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.
 
"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence :

 soins, abandon, maltraitance, négligence…

 Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver une famille d'adoption définitive.

Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.
 
Ils sont ensuite proposés à l'adoption." Toutes ces actions coûtent cher, et l'association
  ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

  "Ceci n’est possible que grâce à vous,

 c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels


(croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…)...

Avec l'association Perle
Mirza et Billy - 2 mois - sont à l’adoption.

 Mirza, au pelage gris, est une petite chatonne tout en douceur qui adore la présence de son humain (petit et grand). Très câline, elle a un tempérament posé.

Billy, au pelage tigre noir, est un petit explorateur. C’est le plus grand de la portée et ce petit loulou adore jouer et explorer le monde qui l’entoure. Aussi un extérieur est primordial pour son épanouissement...

<<-associations

Avec l'APAVH, PEPITE, 2 ans, est à l’ADOPTION !

L'association APAVH, en partenariat avec Thau-Info.fr propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi.
 
 L'association se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse,

pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.
 
"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence :
 
soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver
une famille d'adoption définitive.
 
Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, et l'association les fait identifier, vacciner et stériliser.
 
Ils sont ensuite proposés à l'adoption." Toutes ces actions coûtent cher, et l'association
 
ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.
 
"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels

(croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…),

et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions.

L'Apavh nous précise :
 
Début décembre nous avions pris en charge deux chiennes de type Anglo Français, blotties dans un fossé au bord de la D4 entre la Combe du Cor et le Causse de la Selle. 
Sans colliers, non identifiées, elles étaient en bon état, avec des oreilles propres et elles sentaient bon. 
C'était assez rare, voire même bizarre...

<<-associations

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !