Les marchés de producteurs de pays à Villeveyrac - saison 2020

La saison des marchés des producteurs de pays commence ce lundi 6 juillet 2020 ! 

A 30 km au sud-ouest de Montpellier, tous les lundis jusqu'au 24 août 2020 de 18h à 22h, la commune de Villeveyrac vous donne rendez-vous sur la place du marché aux raisins. 

Depuis maintenant 12 ans, la commune reconduit chaque année cet événement qui rassemble près de 500 personnes par soirée, autour d’une quinzaine de producteurs. En effet, le succès de ces marchés estivaux ne se dément pas. 

L’objectif ? Valoriser les circuits courts et notre terroir. « Les marchés des producteurs de pays » est une marque déposée et protégée par la chambre d’agriculture. Cette marque, et les règles qu’elle impose sont le gage d’une qualité des produits vendus. Elle exige notamment que la vente soit faite exclusivement par des producteurs-agriculteurs, de façon à valoriser leur métier, mais aussi encourager les échanges avec les consommateurs. 

Comme chaque, des chaises et des tables seront placées pour vous accueillir et pour vous permettre de déguster des assiettes fermières. Au menu : fromage, fruits et légumes frais, moules et huîtres, grillades, produits de l’olive, vins locaux, produits de la ruche, beignets de blettes et de fleur de courgette, frites et salades de pomme de terre, escargots, ainsi que des desserts toujours plus gourmands, avec des glaces au miel, des tartes aux fruits, des desserts aromatisés avec l’épice du safran et les traditionnelles crêpes. 

Enfin, des musiciens viendront accompagner les soirées d’été afin de créer une ambiance chaleureuse et conviviale ! 

Des mesures sanitaires seront mises en place afin de pouvoir profiter de ces lundis festifs en toute sécurité !

La Région Occitanie et l'ensemble de la profession viticole lancent un plan de relance collectif inédit pour les entreprises de la filière

Landscape, Nature, Mountain, Vineyard

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a présenté aujourd'hui le plan de relance de la filière viticole, aux côtés de Jean-Louis Cazaubon, vice-président de la Région délégué à l'Agroalimentaire et à la Viticulture, de Denis Carretier, président de la Chambre Régionale d'Agriculture, et des représentants des interprofessions et des métiers : Christophe Bou, Interprofession des Vins du Sud-Ouest (IVSO), Jacques Gravegeal, Interprofession des Vins de Pays d'Oc (Inter Oc), Philippe Bourrier, Conseil Interprofessionnel des Vins du Roussillon (CIVR) et au nom des vignerons indépendants, Miren de Lorgeril, Conseil interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL), Ludovic Roux, coopération viticole, et Gérard Bertrand, représentant les metteurs en marchés.

Lire le Plan sur : http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/DP_Plan_Viti_HD2.pdf

Le Gouvernement annonce un soutien exceptionnel à la filière viticole

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès de Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, ont réuni en visioconférence l’ensemble des acteurs de la filière viti-vinicole française.

Vineyard, Relief, Background

La crise sanitaire due au virus COVID-19 touche de plein fouet le secteur de la viticulture, qui est particulièrement dépendant de secteurs fermés administrativement depuis le 15 mars 2020 et des marchés à l’exportation. La filière avait déjà été fortement touchée par l’instauration des sanctions américaines sur les importations de vin en novembre 2019. Ce sont plus de 85 000 entreprises (exploitations, caves coopératives, négociants vinificateurs) qui sont concernés partout en France.

Les ministres ont notamment rappelé l’ensemble des mesures de soutien aux entreprises déjà mises en place par le Gouvernement et auxquelles le secteur est pleinement éligible (fonds de solidarité, prêt garanti par l’Etat, report de cotisations sociales et d’impôts, chômage partiel…).

A l’issue de cette réunion, trois mesures de soutien exceptionnelles et spécifiques au secteur pour assurer la stabilité du marché et la poursuite de leur activité ont été annoncées : 

des exonérations de cotisations sociales pour les TPE et PME les plus en difficulté ;

un dispositif de distillation de crise à hauteur de 140 millions d’euros ;

une relance de notre demande d’un fonds de compensation au niveau européen.

Grapes, Red Wine, Vineyard, Winegrowing

Les ministres ont insisté sur le fait que le plan proposé est une 1ère étape et qu’il y aura une clause de revoyure organisée dans les prochaines semaines pour renforcer le plan si nécessaire, notamment via une aide supplémentaire aux distilleries.

La vigne non confinée s’est bien développée entre pluies et chaleur

Les bonnes pluies de fin avril ont aidé les vignes à démarrer car elles souffraient alors de la forte sécheresse de l’hiver. Mais le printemps humide a facilité les choses et quelques réserves d’eau ont pu se développer.

protIMG_20200508_183417

D’ailleurs, durant la période de confinement les promeneurs et sportifs réguliers ont pu apprécier  le fait que la Nature prenne des couleurs et que la vigne en soit le témoin… La croissance de la vigne a été bien rapide.

Il est vrai que les dernières chaleurs n’ont fait que précipiter les choses…

La « sortie » des raisins semble assez bonne, le tout sera d’accompagner la vigne pour qu’elle reste dans un état sain jusqu’aux vendanges.

protIMG_20200508_183346

Le Mildiou risque en effet de se développer s’il pleut encore…

Quelques taches de mildiou correspondent, on le sait, aux pluies de la fin du mois d’avril. Il faut donc rester vigilant.

La vigne n’a donc pas subi le confinement et les travaux des viticulteurs vont se poursuivre au rythme des variations météorologiques pour que se prolonge un développement correct de celle-ci.

protIMG_20200508_183938

Malgré le Coronavirus, la vigne suit son cycle

A l’heure de la sortie des bourgeons pour certains cépages, et à celle à laquelle il faut encore tailler dans certaines parcelles, le travail se poursuit dans les vignes, en solo ou en binôme mais toujours en respectant les contraintes sanitaires légales et en gardant donc ses distances.

ghivIMG_20200328_192258

Les viticulteurs peuvent et doivent continuer à exercer leurs profession malgré le virus Covid 19.  Ils sont tous munis de leurs cartes d’identité et de leurs autorisations même sur le terrain. Pas de problèmes, ils n’ont pas l’occasion de côtoyer grand monde.

De toute façon, s’ils restaient confinés 24h/24, ils condamneraient d’une part leur capital mais aussi leurs futures récoltes.

Et pour ce printemps, côté vigne, après un hiver sec avec toujours un déficit hydrique, l’on a frôlé la catastrophe la semaine dernière car d’autres communes ont été touchées par le gel matinal… Il faut donc rester vigilant jusqu’aux fameux cavaliers, vers fin avril. L’on devrait être alors à l’abri des gelées et y voir plus clair.

Un moment assez délicat pour une vigne qui, si elle a des soucis d’ordre climatique, reste un peu à l’écart de ceux qui nous impactent pour l’instant…

6ème Salon des héritières de Bacchus

Dimanche 8 mars 2020 à Claret à partir de 10h30 à 19h

Seul salon des vins dédié aux vigneronnes venues de toute la France.
Une trentaine de vigneronnes soit plus de 24 appellations de représentées
Restauration sur place

détail
Salle Polyvalente, place du Millénaire
34270 Claret
Entrée Salon 2020 avec verre sérigraphié : 6€

Viticulture : la Région en appui pour relever le défi climatique

Chaque année, la Région apporte plus de 10 M€ à la filière viti-vinicole
Chaque année, la Région apporte plus de 10 M€ à la filière viti-vinicole

Le plus grand salon mondial des équipements viticoles, oléicoles et du maraîchage, le Sitevi, occupera du mardi 26 au jeudi 28 novembre tout le Parc des Expositions à Montpellier pour une 41e édition pleine d’innovations, à laquelle vont participer plus de 1 100 exposants et 55 000 visiteurs. Mobilisée face aux défis environnementaux et économiques, la Région y présentera mardi 26 novembre ses dispositifs en faveur du monde agricole et viticole avec l’agence régionale Ad’Occ. Chaque année, la Région apporte plus de 10 M€ à la filière viti-vinicole.

Il est essentiel pour la Région de soutenir fortement les hommes et les femmes qui font la qualité de notre agriculture, première activité d’Occitanie, lance Carole Delga. L’Occitanie est le premier vignoble du monde pour les vins d’appellation, la première région viticole française et la troisième pour les productions végétales.
De la plantation de vignes à l'export, la Région accompagne les producteurs à toutes les étapes
De la plantation de vignes à l’export, la Région accompagne les producteurs à toutes les étapes

La Région accompagne les exploitations et entreprises sur toute la chaîne de valeur : de la création variétale à la commercialisation, du local à l’international. Elle soutient les plantations de vignes par de nouveaux exploitants, avec succès : près de 500 hectares ont été plantés en trois ans. Pour appuyer la compétitivité, la Région a déjà accordé 150 Contrats AgroViti pour 40 M€ et 171 Pass AgroViti pour 2,2 M€. Elle a lancé en mars le « Pass agri-valorisation » et accompagne l’essor de l’agritourisme et de l’oenotourisme. Côté promotion, la Région met en avant la marque Sud de France - signe de reconnaissance des couleurs et des saveurs d’Occitanie - et l’agence Ad’Occ déploie de multiples actions pour la conquête de marchés en France et à l’export.

Face au grand enjeu du changement climatique, la Région engage une stratégie globale : elle apporte des aides conjoncturelles après des épisodes de gel, grêle, canicule (elle a notamment voté 1 M€ en juillet), soutient la recherche vers une agriculture tournée vers le bio et la Haute Valeur Environnementale (HVE), appuie l’expérimentation de cépages résistants aux maladies, travaille sur l’installation, l’accès au foncier et à l’eau.
Après l’adoption d’un « Plan Filière Vins Région Occitanie et Inter Bassin » fin 2018, la Région construit depuis mars avec les interprofessions viticoles les priorités d’un contrat de filière, qui s’incarnera avant mars 2020 dans un plan d’actions ciblées.
En savoir plus :

Fête des Vignes à Montpellier fin novembre

La Métropole de Montpellier célèbre ses vins


La 16ème édition de la Fête des Vignes organisée par Montpellier Méditerranée Métropole aura lieu cette année vendredi 22 et samedi 23 novembre de 10 h à 20 h sur l'esplanade Charles-de-Gaulle et dans les caveaux dimanche 24 novembre.

Les viticulteurs de Montpellier Méditerranée Métropole vous invitent à découvrir leurs meilleurs vins sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier : bar à vins, conseils œnologiques, ateliers de dégustation, animations, fanfare…, tout a été pensé pour accompagner la découverte du vin dans une ambiance festive.

La Fête des Vignes se poursuit le dimanche au cœur du terroir de la Métropole dans les 34 domaines viticoles
De Castries à Pignan, des caves et des domaines viticoles vous ouvrent grand leurs portes pour vous faire déguster leurs vins. Nombre d’entre eux proposent également des animations telles que des concerts, expositions, dégustations de produits du terroir, marché de producteurs. Ne pas oublier son coupon de dégustations pour poursuivre l'expérience !

Pour connaître les heures d'ouverture des domaines viticoles participants : Fête des Vignes

Le principe ne change pas, grâce à la vente de tickets de dégustation de vins - 1 verre  à 3€ et un coupon de 3 dégustations - les fonds collectés seront reversés à l'association Sidaction.

Tranches de vi(gn)es

64 caveaux jalonnent l’Oenotour de l’Hérault. A la clé ? De savoureuses découvertes et la rencontre de vignerons passionnés, comme en témoigne l’étape au château de l’Engarran et au domaine de Pélican. 

Chateau Engarran Laverune

Leur grand-mère a eu le mérite, pendant la guerre, de garder cette "folie" du XVIIIe siècle, son parc et son vignoble aux portes de Montpellier. Leur mère, celui d’ouvrir la voie d’une viticulture de qualité. En dignes héritières, Diane Losfelt et Constance Rérolle ont elles, hissé le château de l’Engarran au sommet.

Cap sur la défense d’un terroir pour partie en AOP Languedoc Saint-Georges-d’Orques et Grès de Montpellier. La fratrie a aussi fait rénover le caveau et le musée, et aménagé deux salles supplémentaires pour créer un espace réceptif unique en son genre. "Ces travaux ont marqué le coup d’envoi en 2016, d’une démarche oenotouristique qui ne cesse de s’enrichir entre visites thématiques, afterworks et dégustation de vieux millésimes…", explique Diane Losfelt.

Et l’histoire se poursuit : en décembre, leur nièce Emilie Grill, reprendra en mains la communication du château. "Elle va apporter un souffle de modernité et créer peut-être un appel d’air pour d’autres membres de la 6e génération", se réjouit Diane Losfelt.

La viticulture biologique soutenue par la région

L’Occitanie est la première région viticole bio de France. En plein essor, le marché du vin bio et ses producteurs sont accompagnés par la Région d’Occitanie dans leur conquête de parts de marché, en France et à l’export. Avec 36,5 % du vignoble bio ou en conversion de France (1 798 exploitations et 28 642 ha labellisés bio ou en conversion -le processus dure trois ans-, soit 10,8% de la surface agricole utile régionale), l’Occitanie s’affiche sans conteste comme la 1ère région viticole bio. Lors de la campagne 2018, 800 000 hectolitres bio ont été produits par les vignerons d’Occitanie. La Région consacre 5,5 M€ à la viticulture et aux vignerons d’Occitanie. Elle intervient sur la promotion - notamment via la marque Sud de France -, le développement des entreprises via les Pass et Contrats Agro-Viti, Stratégiques ou Dynamiques, le Pass Expertise Bio, aide les investissements, ou l’installation via le Pass Installation. La Région contribue aussi au renouvellement des plantations et à des programmes de recherche, notamment sur des plants résistants aux maladies de la vigne…

Suite à l’adoption du plan Bi’O lors de l’assemblée plénière régionale du 3 novembre 2017, le dispositif de soutien aux investissements des exploitations bio a été élargi à l’échelle du territoire de l’Occitanie en se basant sur le dispositif préexistant dans le Programme de Développement Rural Midi-Pyrénées.

Ainsi le dispositif de soutien aux investissements des exploitations bio est scindé en deux appels à projet permettant un accompagnement cohérent à l’échelle Occitanie :

  • un, ouvert sur le territoire Ouest de la Région Occitanie avec une gestion sur crédits européens et régionaux, conforme à la mesure 4.1.2. « Investissements dans les exploitations engagées dans une filière de valorisation reconnue » du Programme de Développement Rural Midi-Pyrénées 2014-2020 en vigueur lors de sa parution.
  • et un autre semblable ouvert sur le territoire Est de la Région Occitanie avec une gestion sur crédits régionaux uniquement.

Le présent appel à projets présente les modalités d’intervention et de sélection des projets déposés au titre du dispositif de soutien aux investissements dans les exploitations bio sur le territoire Est de la Région Occitanie ainsi que les conditions à remplir pour bénéficier d’une aide et les dépenses éligibles.

LA VITICULTURE BIOLOGIQUE ?

Les viticulteurs en agriculture biologique s’astreignent à n’utiliser que des produits exempts de molécules organiques de synthèse. Pour la culture de la vigne, ils emploient des matières premières d’origine naturelle et cherchent à promouvoir la lutte naturelle entre les espèces. Leur objectif est de privilégier la vie des sols, la pérennité des espèces animales et végétales favorisant alors l’écosystème naturel. Le recours aux produits phytopharmaceutiques, même naturels ne doit être qu’exceptionnel. La culture biologique de la vigne est régie comme l’ensemble des productions végétales biologiques par le règlement européen CE 2092/911, commun à l’ensemble des pays de l’Union Européenne. Le respect de ce cahier des charges est assuré par des contrôles effectués par des organismes certificateurs agréés (Ecocert, Qualité France, Ulase…) par l’état et donne le droit aux producteurs d’utiliser pour leurs produits la mention “agriculture biologique” ainsi que le logo AB. Les substances actives autorisées pour les traitements, les types d’amendement et de fertilisation sont définis dans des listes positives, toute alternative n’y figurant pas est de fait interdit. Depuis 2012, le règlement UE N° 203/2012 encadre la production de vin biologique.

 Aller plus loin :

https://www.vignevin-occitanie.com/fiches-pratiques/la-viticulture-biologique/

Dégustation Prestige des Vieux Millésimes de l'Abbaye de Valmagne

09 Novembre 2019

Le vigneron Philippe d’Allaines et le sommelier Daniel Roche vous convient à une dégustation exceptionnelle des vieux millésimes de l’Abbaye de Valmagne, de 16h à 18h, samedi 9 novembre 2019.
Vous goûterez une sélection de vins prestigieux et profiterez des commentaires de professionnels qualifiés.

> Tarifs * :
– Atelier seul : 15 € / personne
– Atelier + 1 dîner dans notre restaurant “Ferme Auberge” avec le menu “Terroir” (incluant 1 verre de vin offert/personne) : 48 € / personne

* Places limitées à réserver au préalable

> Informations et inscriptions au 04.67.78.47.32 ou par e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abbaye de Valmagne
34560 Villeveyrac
Atelier seul : 15 € / personne
 
Cet événement est accessible aux personnes handicapées

Quel chemin parcouru par la démarche Vignes en Transition ?

Un an après sa naissance, quel chemin parcouru par la démarche Vignes en Transition ?
A 20 km au sud de Montpellier, journée porte ouverte à Vic-la-Gardiole – Samedi 19 octobre 2019

 transiCapture

Quelles perspectives ?                                                                                 

AU PROGRAMME :

10h : visite du site expérimental de Vignes en Transition à Vic-la-Gardiole et présentation des actions de Vignes en Transition.

Midi : fête de la transition actuelle et à venir des vignes méditerranéennes autour d’un méchoui. 

Après-midi : rencontres et échanges d’expériences, discussion libre, venez avec vos instruments / vos talents / vos idées/ vos questions!

Pour en savoir plus et vous inscrire : http://www.vignesentransition.org/journee-portes-ouvertes/

www.vignesentransition.org

Un dimanche après-midi à la Cave de Roquemale

AU DOMAINE DE ROQUEMALE à Villeveyrac

Dimanche 13 Octobre 2019 de 14h à 19h

 quoreCapture

Au programme de cet après-midi qui se veut convivial et gourmand :

  • Dégustation de nos vins Languedoc et Grés de Montpellier accompagnés des fromages de chèvre du Mas St Farriol produits par la famille Brodu.
  • A 15h dégustation des brut de cuve 2019 avec Valérie
  • A 16h00  Musique avec Max sa guitare et son accordéon diatonique !
  • Tombola pour gagner un magnum de Mâle 2016 !

 quore56preview

A très bientôt à Villeveyrac, 25 Rte de Clermont. Parking du marché aux raisins à 150 m

Le Domaine se trouve au centre du village                                                                                                                                     

Ouvert à tous

DOMAINE DE ROQUEMALE

Vins AB AOC Languedoc Grés de Montpellier, gîtes et chambres d'hôtes
Valérie Tabaries et Dominique IBANEZ Vignerons - 25 Route de Clermont - 34560 VILLEVEYRAC FRANCE
Tel/Fax:+33 4 67 78 24 10 - Mob:+33 6 85 93 51 64
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Visiter notre site / Visit our website: www.roquemale.com

Vigneronnes !

Pour le meilleur et pour tous, élaborer un vin, du cep à la dégustation, est un art qui se décline désormais dans un genre nouveau : le féminin.
Cela n'a pas échappé à Sandrine Goeyvaerts, dans son récent ouvrage : "Vigneronnes, 100 femmes qui font la différence dans les vignes en France", aux éditions Nourriturfu.

Voilà donc que les cuvées de Muscat petit-grain du clos de Mièges, de Vic la Gardiole, mises en nectar par l'historienne-vigneronne Florence Montferran sont désormais honorées dans cet ouvrage, parmi les plus renommées vigneronnes de France: Marlène Soria (Saint Pargoire), Agnès Henry (Bandol) ou Delphine Richard (Champagne).

On aura compris que ces dames ont choisi la meilleure alliée : Dame Nature.

C'est la main de la femme qui guide la vigne, comme elle guide celle de l'enfant. Comme dans la nouvelle occitane de Max Rouquette, "le vin herbé", où on apprend que c'est l'âne, avant même de procréer, qui sculpta la vigne de sa dent fine et sensible, ces vigneronnes, loin de se poser en modèle, sculptent ces ceps de vigne, afin que depuis la racine jusqu'au sein même de cette vigne jaillisse le divin breuvage. Mais ce n'est pas fini ! De comportes en barriques la vendange est mirée, goûtée, soignée avec tant d'amour que l'or des petits grains finit par briller de mille pépites mielleuses dans votre gorge.

http://lesclosdemiege.fr/2019/08/incursion-au-pays-des-vigneronnes

Bienvenue à la Vigne de Cocagne du Domaine Mirabeau

Samedi 21 septembre, de 10h à 17h, Journées portes ouvertes au domaine de Mirabeau, route départementale 114 à Fabrègues dans le cadre du mois de la transition agroécologique, un événement organisé par la Métropole de Montpellier.

première exploitation viticole d'insertion sociale et professionnelle en France, lancée en 2017 par Pauline Chatin

 Un vin authentique, solidaire et coopératif 

A Fabrègues, au sud de Montpellier, situé au pied de la Gardiole, partez à la découverte du Domaine de Mirabeau, la première exploitation viticole biologique d’insertion en France. Une dégustation des produits du domaine sera proposée à la fin de la visite.
Plus d’informations sur www.vignedecocagne.fr

« Nous proposons un apprentissage du métier d’ouvrier viticole aux personnes les plus éloignées de l’emploi, bénéficiaires du Revenu de solidarité active, prioritairement des jeunes de moins de 26 ans ayant peu ou pas travaillé, avec peu ou pas de qualifications », détaille la jeune entrepreneuse.

Montpellier Méditerranée Métropole organise pour la 5e année consécutive, le mois de la transition agroécologique

Au travers de 60 événements construits en collaboration avec les acteurs du territoire qui partagent valeurs et savoir-faire pour des pratiques respectueuses de la planète, du 29 août au 07 octobre 2019, la transition agroécologique est mise en avant à travers plus d'une soixantaine d'événements organisés avec la collaboration d'une kyrielle de partenaires.

Muscat - Début des vendanges au Domaine de la Plaine

Après un début d’été riche en récompenses, avec notamment le titre de « meilleur muscat du monde », c’est l’heure de la récolte sur le terroir du muscat de Frontignan.

Les vendanges ont débuté au Domaine de la Plaine

Les vendanges viennent en effet de débuter au domaine de la Plaine, donnant le top départ pour 3-4 semaines de récolte.

Alors que le mois d’août sent encore les vacances sur le littoral frontignanais, on s’active un peu plus dans les terres… Depuis lundi matin, au pied de la Gardiole, le bruit sec des sécateurs accompagne le chant des cigales…. et c’est du côté du Domaine de la plaine, comme souvent, que l’on rencontre les premiers vendangeurs de la saison. Niché entre Frontignan et Vic-la-Gardiole, c’est en effet à l’extrême Est du terroir que les vendanges débutent et que l’on récolte presque traditionnellement les précieuses grappe de muscat petit grain.

Les précieuses grappes de muscat petit grain 

C’est un terroir d’exception, cultivé depuis des siècles autour de ce cépage unique, duquel les viticulteurs font naître aujourd’hui plus de 70 vins différents. Ce vignoble, qui façonne les paysages, constitue un véritable atout touristique et économique de la commune. Il s’étend sur un terrain aride, calcaire et caillouteux, dans un climat doux et sec en été, exposé au soleil du midi abrité des vents du Nord en hiver par les collines du massif de la Gardiole. C’est grâce à ces conditions que la maturité du raisin ne peut qu’être précoce, aromatique et excellente. Ce nectar, plus ancienne AOP muscat de France, s’est élevé au rang des plus prestigieux vins doux naturel du monde.

Frontignan, plus que jamais capitale du muscat, l’a encore démontré cette année en décrochant notamment 3 médailles lors du concours des Muscats du Monde®… Une médaille d’or pour le muscat 12 ans d’âge de la cave coopérative (doublé de la place de meilleur muscat du monde), et deux médailles d’argent pour le domaine Peyronnet (muscat sec et cuvée Belle-Étoile).

La saison des vendanges commence donc au cœur de ce mois d’août, et les conditions climatiques de ces derniers mois laissent présager une récolte moins importante qu’à l’accoutumée, toutefois il semblerait que la qualité soit encore une fois au rendez-vous !

Aide exceptionnelle aux viticulteurs

Carole Delga : « La Région est solidaire des hommes et des femmes qui font vivre le territoire ! »

 Réunis sous la présidence de Carole Delga, vendredi 19 juillet 2019 à Montpellier, les élus de la Commission permanente ont approuvé l'affection d'une enveloppe d'un million d'euro pour venir en aide aux agriculteurs et viticulteurs touchés par les récentes intempéries.

 Lors du premier semestre 2019, la Région Occitanie a de nouveau été touchée par des épisodes climatiques intenses liés au gel, à la grêle ou plus récemment à une période de canicule sans précédent. Episodes qui entraîneront des pertes de récoltes significatives pour les agriculteurs impactés. L'évaluation est encore en cours pour certains départements, mais Aude, Hérault, Gard, Pyrénées-Orientales, Lot, Lozère et Haute-Garonne ont été particulièrement soumis à ces aléas climatiques.

 « Consciente des conséquences dramatiques de la canicule et de la grêle, j'ai fait voter ce matin aux membres de la Commission permanente une aide exceptionnelle d'un million d'euro pour soutenir les viticulteurs et agriculteurs durement touchés. La solidarité est l'affaire de tous et je m'attache à ce que ce soit l'une des qualités premières de la Région ! », a déclaré la présidente de Région, Carole Delga.

 Outre cette aide directe, il sera proposé à la prochaine Assemblée Plénière de novembre une adaptation du dispositif régional de soutien à la trésorerie déjà mobilisé lors de précédentes intempéries en 2017 et 2018, afin d'accompagner les agriculteurs touchés par ces évènements climatiques.

 Accompagner les exploitations pour anticiper l'adaptation au changement climatique

 Compte-tenu de la multiplication des phénomènes climatiques en cours, il est également nécessaire d'agir sur des mesures de long terme afin d'accompagner les exploitations et les structures économiques dans l'adaptation au changement climatique.

 Plusieurs pistes de travail ont été évoquées ce matin : 

-   le développement de l'assurance pour tous les risques assurables dont les phénomènes de canicule. Afin de permettre cette évolution et au regard des difficultés que cela pose pour les arboriculteurs, la Région Occitanie soutient la Fédération Fruits et Légumes qui porte une demande auprès du ministère pour l'accompagner dans cette démarche.
 
-  la poursuite et la mise en place de mesures de prévention pour anticiper l'impact des évènements climatiques. Il sera notamment nécessaire de s'interroger globalement sur les évolutions possibles des modèles de production.
 
La Région souhaite mettre en place début 2020, en lien avec la profession, une stratégie globale pour accompagner l'adaptation au changement climatique des exploitations et des structures économiques. Ce travail se fera en lien avec la Mission d'information et d'Evaluation constituée lors de l'Assemblée plénière du 27 juin dernier.
 
Carole Delga a rappelé, à l'occasion de ce vote, sa position ferme sur le risque de réduction des budgets des Chambres d'agriculture : « Alors que portons sur les territoires des politiques publiques volontaires et ambitieuses en faveur d'une agriculture de qualité ; alors que nous œuvrons à accompagner les agriculteurs vers une production respectueuse de l'environnement ; il est du devoir de l'Etat de maintenir son appui aux Chambres consulaires. Ces budgets ne sont pas que des espèces sonnantes et trébuchantes, ce sont des emplois, des hommes et des femmes qui informent, forment et accompagnent les agriculteurs dans la transition agroécologique et leurs démarches d'amélioration de la qualité des productions. »

Hortus Live propose une fusion de sensations

Samedi 20 juillet 2019, sur la commune de Valflaunès -15 km au nord de Montpellier - le festival Live du Pic Saint-Loup dont c'est la 4e édition associe les vignerons du Pic Saint-Loup à une scène musicale internationale. 

hortusCapture

Hortus Live propose une fusion de sensations, de perceptions et d’émotions dans un espace naturel d’une grande beauté : un festival de musique entre falaises et vignobles.  Entre le Pic Saint Loup et l'Hortus, au nord de Montpellier (34), le spectateur déguste le vin des nombreux domaines présents ainsi que des produits locaux tout en profitant d'une programmation musicale d'envergure internationale.

Billetterie en ligne : ICI

Au programme de 19h à 2h:
Venu de Chicago, Hypnotic Brass Ensemble
du Michigan, la soul rock de Curtis Harding
le Lyonnais Pat kalla & le super Mojo dans un groove africain
et aux platines DJ Reverend P