Métiers maritimes : un vivier d’emplois en Occitanie

La mer, c’est aussi un avenir professionnel. Plusieurs rendez-vous de la Semaine de la Mer en Occitanie invitent à découvrir, du 27 novembre au 7 décembre, les formations et les métiers d’un univers à plusieurs facettes (nautisme et plaisance, pêche, éolien en mer), au sommet de la vague.

En Occitanie, 274 établissements proposent des formations au monde de la mer

En Occitanie, 274 établissements proposent des formations au monde de la mer

Forte de la première flottille de pêche en Méditerranée et de 70 ports, l’Occitanie revendique 6 600 emplois dans la filière du nautisme et 3 500 dans la filière halieutique, qui réunit pêche, conchyliculture et aquaculture. En outre, une filière très innovante, l’éolien flottant en mer, concerne 250 entreprises régionales et représente un beau potentiel : pour la seule maintenance des parcs, les besoins sont estimés à 250 emplois en équivalents temps pleins d’ici à 2040.

Formations au monde de la mer au lycée de la mer Paul Bousquet de Séte
Formations au monde de la mer au lycée de la mer Paul Bousquet de Séte

Autour de la « croissance bleue », 274 établissements proposent des formations au monde de la mer, en particulier le lycée de la mer Paul Bousquet à Sète et le lycée des métiers du nautisme Rosa Luxemburg à Canet-en-Roussillon. Ce dernier est aussi la tête de pont du « Campus des métiers et des qualifications » Nauti Campus. Tous les niveaux de diplômes sont dispensés, du CAP poissonnier-écailler du CFA de l’académie de Toulouse, aux quatre Bac Pro (Cultures Marines, Plaisance, Pêche, Electricien de marine) du lycée de la mer de Sète et aux cursus de l’école d’ingénieurs Sup’ENR à Perpignan.
Pour former les jeunes dans les meilleures conditions, la Région finance des équipements, comme la « plage d’exercice aux manœuvres de pont des navires » du lycée de la mer de Sète, outil unique en France pour l’entraînement des marins de demain. Elle encourage l’adaptation aux nouveaux besoins des entreprises, comme en témoigne le site pilote pour l’aquaponie du lycée Louis Pasteur de La Canourgue, en Lozère. Parallèlement, la Région finance des actions qualifiantes pour les demandeurs d’emploi et la formation continue des salariés de la filière pêche.

Durant la Semaine de la Mer, une série de conférences permettra de mieux connaître ces métiers et formations qui ont le vent en poupe : elles auront lieu le 27 novembre à Canet-en-Roussillon, le 28 novembre dans les Maisons de l’Orientation de Toulouse et de Montpellier, le 2 décembre à la Maison Régionale de la Mer à Sète, aux lycées Dhuoda et Mistral à Nîmes, et le 5 décembre au lycée de La Canourgue.

DEVENIR DES ANGES GARDIENS DE LA MER

JPEG - 126.5 koEn région, trois centres (Palavas-les-Flots en Hérault, Saint-Juéry dans le Tarn et Le Barcarès dans les Pyrénées-Orientales) forment les futurs nageurs-sauveteurs à 6 diplômes : une opportunité pour les jeunes qui ont la vocation de la mer ! Ces centres assurent aussi la formation continue des sauveteurs embarqués. Répartis dans 16 stations en Occitanie, les 370 sauveteurs embarqués bénévoles de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) ont secouru 684 personnes et 363 embarcations en 2018.
En savoir plus