Michel Der Zakarian : “Ce sera difficile comme contre Lyon”

Par Fleuro Di Nally de mhsconair.com

Au surlendemain d’une victoire extrêmement convaincante face à l’Olympique Lyonnais, les Pailladins ambitionnent de confirmer ce succès lors du déplacement à la Beaujoire, pour y affronter le FC Nantes, samedi soir (20h). C’est Michel Der Zakarian, ancien “canari”, qui s’est présenté en premier face aux médias pour aborder cette rencontre importante pour confirmer le lancement de la saison des Héraultais.

Impossible de ne pas revenir sur la rencontre de Mardi face à Lyon, match qui a visiblement comblé l’entraîneur montpelliérain : “On a fait vraiment un bon match du début à la fin, dans tous les domaines. Lors des deux premières journées, on avait mal exécuté certaines choses. Sur ce match-là, même si Lyon a eu trois occases, on a très, très bien défendu. On peut encore être plus performants dans l’utilisation du ballon“. Cependant, “MDZ” n’est pas du genre à se complaire dans l’autosatisfaction et pour lui c’est un match tout aussi compliqué, contre une équipe en progression, qui attend les Pailladins samedi soir : “Ce sera un bon match contre une équipe qui a fait un bon début, qui a le même nombre de points que nous. Ce sera difficile comme contre Lyon, il y aura de la qualité en face. J’ai croisé Christian Gourcuff quand il était à Lorient, et à Rennes. Je ne sais pas s’il va réussir. Je l’espère pour lui“.

Les Montpelliérains ne sont malgré tout pas sortis indemnes de la débauche d’énergie déployée face à Lyon. Der Zakarian a déploré “des petits bobos mais rien de conséquent, on verra demain (vendredi). Et je récupère Daniel (Congré) qui était suspendu“. On pourrait également se questionner sur l’état d’esprit d’Andy Delort, auteur de son deuxième échec consécutif sur penalty sur deux tentatives. Mais Michel Der Zakarian n’est pas inquiet pour l’attaquant montpelliérain : “J’ai trois tireurs prédéfinis (Delort, Laborde, Mollet). Je leur dis toujours, c’est à vous de prendre la responsabilité. Andy a manqué, il peut marquer le suivant, un autre peut tirer, ça arrive. Bien sûr qu’il a été touché. Il a été nerveux derrière, il s’est précipité mais malgré ça, il a fait un grand match, il a bougé la défense, les trois devant sont généreux comme la saison dernière“. Enfin, à propos de Téji Savanier, le coach Pailladin a donné quelques nouvelles : “Téji travaille bien. Il vient de reprendre la course sur tapis. Ça prend un bon chemin. Il sera peut-être un peu juste pour reprendre après la trêve. On ne va pas se précipiter. Il faut que ça cicatrise bien“.