L’équipe de France de volley-ball et ses stars à Sète

Samedi 11 août 2018,  match amical organisé par l'Arago de Sète

L’image contient peut-être : 21 personnes, personnes souriantes

C’est une affiche à ne pas manquer qui va être proposée aux sétois et aux vacanciers présents en Ile singulière samedi prochain.
En effet, l’équipe de France de volley qui est l’un des prétendants au titre des prochains championnats du monde va y jouer l’un de ses deux seuls matchs de préparation sur le territoire français.
Ce samedi 11 août 19h30 à la Halle Louis Marty, les coéquipiers de Benjamin Toniutti vont recevoir les Pays-Bas pour un match amical avant les mondiaux de septembre prochain qui vont de dérouler en Italie et Bulgarie.

Les stars du volley français présentes à Sète.

L’équipe de France de volley fait partie du gotha mondial de la discipline. Championne d’Europe en 2015, finaliste de la dernière Volley Nation League (compétition planétaire regroupant les meilleures formations du monde) le mois dernier, les français possèdent dans leurs rangs plusieurs joueurs de classe mondiale, dont l’attaquant réceptionneur Earvin Ngapteth, le central de 2m10 Kévin Le Roux, le libéro Jenia Grebennikov et bien entendu le passeur et capitaine Benjamin Toniutti.
L’équipe de France dont les joueurs évoluent dans les meilleurs club du monde rivalisent avec les meilleures équipes de la planète que sont la Russie, le Brésil, la Pologne ou l’Italie.

Les voir jouer constituera un spectacle exceptionnel au niveau de la qualité du volley tant du point de vue technique, tactique que physique.

L’adversaire du jour, les Pays-Bas.
Les Pays-Bas ont été l’une des formations dominantes du volley-ball mondial durant les années 90 (vice-champions du monde en 1994, vice-champions olympiques à Barcelone en 1992 et champions olympiques à Atlanta en 1996, champions d’Europe en 1997) avant de décliner et connaître une traversée du désert durant les années 2000 (leur dernière participation aux mondiaux date de 2002). Toutefois, une génération très talentueuse emmenée par l’incroyable attaquant de pointe Nimir (que l’on avait vu au Barrou lorsqu’il évoluait à Poitiers réaliser une performance extraordinaire de 28 points en 3 sets) est en train de ramener les Pays-Bas parmi les meilleures formations de la planète.
Cette formation que les français retrouveront en phase de poule constituera un adversaire dangereux qu’il faudra prendre très au sérieux.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, texte

Trois anciens sétois sur le parquet.

Le fait que trois joueurs ayant porté le maillot de l’Arago soient présents dans cette rencontre internationale, illustre l’importance du club sétois dans le milieu du volley.

Benjamin Toniutti (passeur et capitaine de l’équipe de France).
Passeur de l’Arago de 2009 à 2013.

Celui qui est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs passeurs du monde a signé son premier contrat professionnel à l’Arago en 2009. Ses quatre saisons sous le maillot sétois marqueront à jamais l’histoire du club puisqu’il conduira les maritimes à trois demi-finales du championnat de France et offrira un extraordinaire niveau de volley à la passe.
Par la suite il conduira la France à son premier titre international (Euro 2015) et évoluera dans les meilleurs clubs européens dont sa formation actuelle polonaise de Kędzierzyn-Koźle.

Thibault Rossard. (attaquant / réceptionneur - France)
Attaquant / réceptionneur de l’Arago durant la saison 2015 / 2016.

Thibault Rossard n’a passé qu’une saison à l’Arago, mais son passage restera dans les annales du club. 1er de saison régulière, finaliste du championnat de France, le jeune attaquant réceptionneur se montrera irrésistible dans tous les compartiments du jeu au point de voir sa saison couronnée par le titre de MVP du championnat de France.
Il quittera l’Arago à l’issue de cette magnifique saison pour rejoindre le championnat polonais et l’équipe de Résovia.

Thomas Koelewijn (contreur central Hollande)
Contreur central de l’Arago durant la saison 2014 / 2015.

Le joueur hollandais a passé une saison à l’Arago durant laquelle il aura pu faire apprécier sa dimension physique au filet. L’on retrouvera le joueur en championnat de France puisqu’il évoluera sous le maillot de Poitiers la saison qui vient.

Enfin, un petit clin d’œil à Vincent Pichette, statisticien et adjoint de Laurent Tillie qui foulera pour la 1ère fois la halle des Sports Louis Marty, Vincent rejoindra l'Arago au terme des championnats du Monde pour y assister Fabien Dugrip en qualité d’entraîneur adjoint.