Bilan du festival Saperlipopette

Saperlipopette, succès total pour l’édition 2017 !

La 20e édition du festival jeune public Saperlipopette, qui s’est déroulée les 6 et 7 mai au domaine d’O, a connu cette année un record de fréquentation. Organisé par le domaine départemental d’O et le Département de l’Hérault, le festival a rassemblé 14 440 personnes présentes dans le parc (dont 10 760 entrées payantes) soit 102, 44 % de fréquentation. Dimanche, ce sont 9 000 personnes qui sont venues au festival, du jamais vu pour une journée !

Une édition exceptionnelle donc, en terme de fréquentation mais aussi du point de vue de la qualité de la programmation proposée autour du thème « L’invitation au voyage » : des spectacles retraçant des périples imaginaires, des danses et des musiques du monde entier, des découvertes et ateliers qui vous transportent, des déambulations entre rêve et réalité. Une belle réussite !
Maintenant, Saperlipopette part en voyage aux 4 coins de l’Hérault avec des spectacles présentés dans 16 communes du département jusqu’au 24 mai, avec notamment une escale du 19 au 21 mai au Domaine départemental sortieOuest.


Halka 6 mai - © Marion B.

Fin du festival d’hiver 16/17

Début des festivals d’été au domaine d’O !

Le festival d’hiver 16/17 du domaine d’O s’est terminé en beauté jeudi dernier avec le superbe spectacle Karamazov, mis en scène par Jean Bellorini.
Malgré une année de transition particulière liée à l’application de la loi NOTRe et malgré une présentation de saison tardive, le festival d’hiver a été cette année encore une belle réussite.
Les spectateurs ont été au rendez-vous et sont restés fidèles au domaine d’O et à sa programmation théâtre, cirque, musique et jeune public qui a réuni plus de 15 100 personnes, soit un taux de fréquentation de 88,5%.
Faisons place maintenant aux festivals d’été, avec pour commencer le festival jeune public Saperlipopette autour du thème « l’invitation au voyage », les 6 et 7 mai au domaine d’O puis en voyage dans l’Hérault du 8 au 24 mai.

The Big Ukulélé / 14 février au théâtre Jean-Claude Carrière © MB

Santa Europa Defensora

Pièce de théâtre en italien sous-titrée en français

Monologue de Iacopo Gardelli, avec Lorenzo Carpinelli - Organisation Silvia di Pietro et Elisa Bartolini

Vendredi 21 avril 2017 à 19h00
Salle Jean-Moulin – Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Route de Mende
Rencontre avec les artistes après le spectacle

Synopsis :
La vie d’un coureur et celle d’un migrant. La vie d’un sportif, du monde occidental et de sa schizophrénie, et la vie d’un migrant, d’un monde submergé et sa course jusqu’à son but ultime : une existence différente en Europe. Le plus surprenant est la ressemblance entre ces deux vies : tout comme la compétition sportive, la lutte des migrants pour survivre, au début du XXIe siècle, elle aussi est faite d’abnégation et de solitude. Ils attirent tous les deux, d’une manière détournée et inquiétante, l’attention sur l’oppression et la férocité inhérentes au monde naturel.

Les deux personnages se rejoignent pendant un moment à Melilla, enclave espagnole dans le territoire marocain, où la société civilisée européenne s’est retranchée derrière vingt kilomètres de mur et de fils barbelés pour contenir la pression des migrants, prêts à tout pour franchir la barrière. Ici, la convergence entre les deux mondes révèle toute la nature fictive de la modernité, ainsi que ses violences. Santa Europa Defensora est une pièce de théâtre qui raconte l’absurde permanence de ces violences, en utilisant les stéréotypes populaires qui ont vu le jour ces dernières années, afin de mettre un coup de pied dans la fourmilière et de montrer que nos idées se nourrissent de la mythologie.