A l'Opéra Comédie, le dernier concert d'Orfeo 55

Soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication depuis 2016, l'Ensemble Orfeo 55 se produira à Montpellier pour la dernière fois, mardi 14 mai 2019.

Pour ce concert de musique baroque, vous aurez plaisir à retrouver le Stabat Mater de Pergolèse, la plus sublime des cantates italiennes. À la direction d’Orfeo 55, sa fondatrice, la contralto Nathalie Stutzmann y alterne solos et duos avec la soprano australienne Siobhan Stagg : la musique sacrée napolitaine dans toute sa splendeur baroque !


 De Scarlatti,  Porpora à  Pergolèse, l'émotion à l'état pur 

Suite à l'annonce de cessation d'activité d'Orfeo 55 qui termine sa troisième résidence pour les saisons 2017–18, 2018–19, 2019–20 à l’Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie, l'Opéra Comédie met à l'honneur la musique sacrée napolitaine dans toute sa splendeur baroque.
L’Eglise interdisant le chant féminin dans les offices, le Stabat Mater de Pergolèse fut longtemps chanté par des castrats ou des garçons sopranistes. De nos jours, les contre-ténors ou les voix féminines graves de contralto se sont emparées de la plus sublime cantate italienne, chant du cygne d’un compositeur emporté à 26 ans par la tuberculose. 

Au programme 

Alessandro Scarlatti (1660 – 1725)
Salve Regina en fa mineur pour soprano et contralto

Nicola Porpora (1686 – 1768)
Salve Regina en fa majeur cantate pour contralto

Giovanni Battista Pergolesi (1711 – 1736)
Stabat Mater dolorosa pour soprano et contralto

mardi 14 mai à 19h
Opéra Comédie à Montpellier