Top chrono : tout sur Escale à Sète

Top chrono dans un mois le 27 mars au petit matin,  L’Hermione arrivera toutes voiles dehors à Sète de Barcelone, escortée par 6 thoniers-senneurs qui formeront une haie d’honneurs à l’entrée du port.

C'est le lancement de la 5ème édition d’Escale à Sète,  la plus importante fête des traditions maritimes en Méditerranée,  aura lieu cette année, du 27 mars au 2 avril.

Organisée tous les deux ans depuis 2010, elle a connu une montée en puissance remarquable : quelques dizaines de milliers des visiteurs lors de la première édition, 150 000 visiteurs en 2012 , 200 000 visiteurs en 2014  et plus de  300 000 visiteurs en 2016 .

Cette année, la convergence de trois événements majeurs donne un caractère exceptionnel à la manifestation : Le patronage inédit de la Commission Nationale Française pour l'UNESCO pour une fête maritime, la première venue de L’Hermione en Méditerranée et  la commémoration du centenaire méditerranéen de la première guerre mondiale.


Cette fête populaire, familiale, est avant tout dédiée au patrimoine maritime.ESCALE À SÈTE 2018, Figure de proue de la France  au sein de l’Unesco  
 
L’édition 2018 du plus grand festival des traditions maritimes en Méditerranée avait déjà le label de la Mission centenaire de la fin de la Première guerre mondiale ;  elle avait obtenue, dans la foulée, la version américaine de ce label attribuée par la World War I Cenntenil Commission (WW1CC),  la voici désormais placée sous le haut patronage de la Commission nationale française pour l’Unesco. Présidée par le Conseiller d’Etat Daniel Janicot, la Commission nationale française pour l’Unesco a pour mission de renforcer l’influence de notre pays au sein de l’agence des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. 

Escale à Sète 2018 fait désormais partie du club très fermé des manifestations et des initiatives bénéficiant de ce patronage. Si elle a été jugée digne de participer à la représentation de la France au sein de l’Unesco et donc d’utiliser le célèbre logo représentant un temple, Escale à Sète 2018 le doit à la ligne de conduite très intransigeante qu’elle s’est fixée. Pour éviter toute dérive mercantile, Escale à Sète s’est dotée d’une charte dont le but exclusif est la préservation et la promotion du patrimoine maritime matériel et immatériel. Escale à Sète participe au renouveau de la construction navale traditionnelle, à la mise en valeur des métiers de la mer mais aussi à la transmission de la culture du monde de la mer dans de nombreux domaines: la musique, les chants, la gastronomie…

caleCapture

Pour consulter le catalogue d'Escale à Sète : https://fr.calameo.com/read/004425124d7d525c493cf

Le souci premier d’Escale à Sète est d’enrichir en permanence le contenu du festival. Ce sera le cas cette année avec la participation des musées et des institutions culturelles du « Grand Golfe ». De Gènes à Barcelone, ils évoqueront l’histoire trois fois millénaire de cette partie de la Méditerranée. Escale à Sète 2018, comme les précédentes éditions apportera sa contribution à la réflexion sur la préservation des milieux marins et lagunaires. Avec « Escale Bleue » placée sous l’égide de l’Institut français de la Mer et du groupe Suez, c’est également le patrimoine environnemental, sa fragilité et sa nécessaire préservation qui sont mises en avant.

Préservation du patrimoine maritime matériel et immatériel, préservation et promotion du patrimoine environnemental des milieux marins et lagunaires : ce travail a nourri le dossier de candidature d’Escale à Sète auprès de la Commission nationale française auprès de l’Unesco ; il lui a valu ce prestigieux patronage.

Pour en savoir plus : https://www.escaleasete.com/