Fête de la soupe 2018 à Lauret

La 9e fête de la soupe est annoncée tambour battant à Lauret, non loin de l'Hortus, à 35 mn de Montpellier. Dimanche 4 février 2018, la petite bourgade de 600 habitants prendra rapidement des allures d'une fête populaire, culturelle et festive et amicale autour des soupes reines de l'hiver et des vins du Pic Saint Loup .

Stars de cette journée festive, les soupes à l'ancienne préparées par les grand-mères cuisinières du village et les soupes gastronomiques de grands chefs régionaux, à savourer, dès 12h, accompagnés des vins du Pic Saint Loup.

L'ambiance sera assurée grâce à un programme riche d'animations tout au long de la journée :

Dégustation des vins du Pic St Loup - 

Spectacle musical sous chapiteau avec les Bad Fingers et en déambulation avec Balaphonik sound System.  

- pour les enfants, château gonflable et maquillage, château gonflable,

- concert à l'église,

- buvette et restauration toute la journée…

Le principe, aujourd'hui célèbre pour la plupart d'entre nous :
- 5 € / le bol pour des dégustations de soupes à volonté 

- 2€ / le verre et achat de jetons auprès des vignerons

Le dégustateur repart avec le verre et le bol personnalisés.

Et pour le déjeuner sous le chapiteau : Aligot/saucisse (10 €/pers., réservation au 06 79 61 79 84).

Autour des marmites, l'esprit de la fête renouvelée après l'édition 2017

En 2017, d'autres stands sous les barnums proposaient aux plus gourmands l'aligot saucisse de Sébastien et sa tome filante qui vendit 300 assiettes pour compléter le menu.

Plus loin, six vignerons du Pic Saint-Loup avaient servi plus de mille deux cents verres de leur production locale et avaient fait monter la température locale fort fraîche, tandis que la chanson française était servie par un duo détonnant, les Mobil'Hommes, qui sillonnaient dans les allées de la place du village, pendant que Brassens et Brel étaient invoqués dans un swing plaisant.

Côté artisanat, pour compléter la kermesse, une dizaine de créateurs de la région dont la costumière Caroline Hagen, le ferronnier d'art de Caama ou le travail raffiné de Chantal Arnould vitrail et Fusing de Montoulieu avaient créé un espace accueillant et de temps calme pour les enfants à l'abri des flonflons. Organisée par l'association L'Orée des Arts installée à Lauret, la salle des "jeux d'autrefois" avec des réalisations en bois a séduit parents et enfants aux prises avec le billard Georges ou l'arène et ses toupies qui était un jeu en bois pratiqué dans les années 40. Encore un ingrédient de cette journée qui mettait en avant les souvenirs d'enfance. Une journée hors de son temps !

Le rendez-vous est donc noté pour la prochaine édition le dimanche 4 février 2018 à Lauret.