Bouillabaisse de Georges

Petite Histoire de la bouillabaisse : À l’origine, la bouillabaisse des pêcheurs était un plat modeste, préparé et consommé en premier par les pêcheurs  avec les invendus du produit de leurs rudes sorties en mer. Cette soupe améliorée était donc un "plat des pauvres, les temps ont bien changé ! Et se consommait déjà avec de la rouille

La véritable étymologie du mot bouillabaisse: "quand çà bout, on baisse!"...Bouille...abaisse!"

1ère partie : LA SOUPE DE POISSON
Prendre une marmite de 5 litres environ, mettre de d’huile d’olive, quand elle est chaude faire revenir 1 oignon haché,   2 kg de poissons de roches (les plus petits si possible) sans les éplucher ni les vider, une tête de congre, mais pas de poissons bleus du type sardine ou maquereaux. Ni blancs, loup ou daurade. Les faire revenir dans cette marmite jusqu’à ce que la chair se détache avec la cuisson. On peut y ajouter des petits crabes verts, (une dizaine) de « favouilles » elle n’en sera que meilleure au goût. Recouvrir d’eau, et ajouter les légumes, 5 carottes, 1 poireau, 1 navet, 3 ou 4 tomates, 3 gousses d’ail, céleri branche, fenouil, quelques feuilles de blettes, bouquet garni. Safran sel, poivre.

Faire cuire environ 1 heure à feu moyen. Passer ensuite l’ensemble de la marmite dans un moulin à légumes pour écraser poissons et légumes. Votre soupe de poisson est prête à servir.

2ème partie LA BOUILLABAISSE
Compter 200 gr de poissons par personne. Prendre le maximum de variétés Voici la liste de ceux qui peuvent entrer dans la composition de la bouillabaisse, il s’agit de : 
La Rascasse (ou Chapon), 
La Vive (ou Araignée), 
Le Bœuf, (ou uranoscope ou rat ou rascasse blanche)
Le congre (ou Fiélas)
Le Muge (ou Mulet),  
La Baudroie (ou Lotte), 
Le Saint Pierre (ou Jean Doré), 
Le Grondin (Galinette ou Cabote),
Congre, (prendre la partie entre la tête et l’anus qui est presque sans arêtes) 
Éventuellement des petits crabes verts (favouilles) ou des étrilles
Quelques « galères »,
Mais jamais de « poissons bleus » Mettre au minimum au moins 4 espèces
Préparer les poissons, c'est-à-dire les vider en prenant bien soins de conserver les foies, et les réserver. Les écailler sans ôter les têtes ce qui permet au poisson de mieux se « tenir » et donne du gout.
Avant de mettre la soupe à chauffer, faites revenir 1 petit poivron vert coupé en morceau avec un oignon et une cuillère à café de cumin en poudre et mélangez à la soupe  
Mettre la soupe de poisson à chauffer, quand elle est à température, à l’aide d’une écumoire sur laquelle vous déposez un premier poisson, vous l’immergez dans la soupe bouillante jusqu’à ce que le poisson soit cuit. La meilleure façon de le savoir est de regarder si les yeux du poisson sont bien blancs, attention toutefois les poissons à chair « serré » sont un peu plus longs à cuire. Réservez-les au fur et à mesure sur un plat. Lorsque tous les poissons sont cuits, Hacher les foies de poissons avec du persil et une gousse d’ail, ajoutez à la soupe en remuant pour éviter les « grumeaux. » 
Quand tous les poissons sont cuits, l’idéal est de les préparer, en sortant les filets (très apprécié des invités qui ainsi ne trouve pratiquement pas d’arrêtes) et de les présenter sur un plat. Ce qui permet aussi de goûter un peu à toutes les variétés. Sinon servir un poisson à chaque convive.

LA ROUILLE (Façon rapide) : 
Préparer une mayonnaise avec 2 gousses d’ail réduites en purée, en prenant soins d’enlever le germe du milieu et mélanger 1 gr de safran ou du spigol tout en battant, normalement préparée avec du safran, mais on peut utiliser du spigol que l’on trouve dans le commerce, et qui est moins onéreux. La coloration se fait suivant la quantité distribuée. Ajouter un petit piment oiseau 
Préparez les croûtons, en les faisant griller au four (le pain de la veille ira merveilleusement bien !) présentez les dans un plat ou vous disposerez des gousses d’ails pour les frotter sur les croûtons.

PRÉSENTATION : mettre les croûtons aillés dans l’assiette, les recouvrir de rouille, et de gruyère râpé, ajouter un peu de piment (facultatif) ajouter les morceaux de poissons et servir la soupe bouillante dessus. Et bon appétit…

Pour 10 personnes
3.300 kg de poisson donne 1.100 kg de « chair » 
Pour la soupe prévoir 6.25 l soit 5 bouteilles de 1.25 l 
Temps d’épluchage des poissons : 1 h 15

Une autre possibilité bien plus simple, mais ce n’est pas la Bouillabaisse :
Pour 4 personnes vous mettez à cuire dans une soupe de poisson chaude 4 poissons, Muge, Grondin, Dorade au choix. D’une part cela va améliorer votre soupe de poisson et d’autre part votre poisson aura un excellent goût…