alternatives aux traitements chimiques

11ème semaine nationale pour les alternatives aux pesticides en Pays de l'Or

Avec le printemps, fleurissent en France et dans une vingtaine de pays, du 19 au 26 mars, des initiatives pour une semaine sans pesticides. Le public est invité à mieux s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux et sur les alternatives aux traitements chimiques. Le choix des dates n’est pas innocent, il correspond à la période de reprise des épandages dans les champs. En 2015, pour ses dix ans, la Semaine pour les alternatives aux pesticides comptait plus de 1000 événements dans toute la France. Elle espère s’étoffer encore.
Pour la deuxième année, la Fabrique Citoyenne du Pays de l’Or et un collectif d’associations partenaires s’impliquent dans cet événement et proposent un programme varié, pédagogique, pratique et festif autour de la question. Il débute le samedi 19 mars avec une journée chez  les producteurs en agriculture biologique ou en conversion dans le pays de l’Or, avec visites et dégustations à la propriété. Au cours de la semaine, la projection de films sera l’occasion de débats, avec par exemple la venue du Professeur Charles Sultan, endocrinologue pédiatrique de l’INSERM au CHU de Montpellier. Ce dernier alerte sur les dangers des pesticides sur la santé du fœtus et de l’enfant.  Toutes les associations se retrouveront le 26 mars dans le verger des jardins partagés bio de la Fabrique. Marché, animations pour les enfants, tables rondes rythmeront la journée, qui sera clôturée par un Baleti.
L’initiative vise à sensibiliser publics et pouvoirs locaux. La plaine de Mauguio est par tradition le moteur agricole nourricier de la métropole. Soumise à une agriculture intensive, elle est très impactée par l’utilisation de pesticides, et sa lagune fragilisée.

Florence Monferran

» programme complet de la Semaine
» plus d’informations