Parlement de la mer : "Faisons des MERveilles"

Cette instance a pour but de fédérer la communauté maritime, de la représenter, de permettre la concertation et le travail collaboratif entre les différents acteurs de la mer et du littoral et de faire émerger des projets innovants. 

JPEG - 77.9 koLa campagne « Faisons des MERveilles, pour une mer sans déchet » lancée depuis septembre 2019 a pour objectif de :

  • sensibiliser les citoyens aux enjeux de la préservation de la Méditerranée et de lutter contre les déchets abandonnés dans la nature,
  • proposer des alternatives de consommation pour réduire les plastiques au quotidien,
  • encourager les initiatives de ramassages de déchets sur les plages du territoire.

Elle vise à mettre en lumière des gestes simples et concrets pouvant être adoptés par chacun pour lutter contre la pollution de la Méditerranée.

La Maison Régionale de la Mer, siège du Parlement de la Mer
La Maison Régionale de la Mer, siège du Parlement de la Mer
Crédits : Laurent Boutonnet

Avec ses 215 kilomètres de côtes, 70 ports de plaisance dont la plus grande marina d’Europe à Port-Camargue et 20 stations balnéaires, la Mer est un atout économique de choix pour la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Le Parlement de la Mer se compose de trois entités interdépendantes les unes des autres :

  • Une assemblée composée de représentants des collectivités, des socioprofessionnels et de la société civile qui compte près de 209 membres.
    Le périmètre d’action de l’assemblée est défini selon 4 commissions :
    • Filières émergentes, innovation et économie de la mer ;
    • Culture, patrimoine maritime, sécurité ;
    • Attractivité du littoral, des ports de plaisance et ports de commerce, tourisme bleu ;
    • Relations internationales, coopération.
  • Un Bureau composé de 13 membres (socioprofessionnels et élus) réunis autour de Didier Codorniou, président du Parlement de la Mer.

Ces trois antichambres du Parlement de la Mer constituent un processus démocratique nouveau qui permet de travailler plus efficacement. L’assemblée et le Bureau permettent un lien permanent avec la Région.

Plusieurs problématiques sont abordées durant ces séances de travail : le schéma régional de dragage, l’écoconception, la mise en œuvre du projet des fermes pilotes de l’éolien offshore flottant, la qualité de l’eau, le dispositif Plan Littoral 21, etc.

Que ce soit en assemblée ou via le forum, le Parlement de la Mer permet le dialogue entre marins, pêcheurs, ostréiculteurs et conchyliculteur, élus, professionnels des ports et plaisanciers, acteurs du tourisme, associations environnementales ou sportives, chercheurs.

Depuis le mois d’avril 2016, le Parlement a pris ses quartiers à la Maison Régionale de la Mer. Ainsi, Sète devient le nouveau siège maritime de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.