Environnement : « La bourse ou la vie ! »

Nous avons rencontré Dominique Nurit Conseillère Départementale de l’Hérault, lors de la conférence au CIRAD sur la production de latex naturel. Ses propos nous ont interrogés, nous avons souhaité en savoir plus.

Dominique Nurit constate que de puis 50 ans les scientifiques nous nourrissent de données et dans les 10 dernières années tous les records à la hausse sont battus chaque années et en particulier dans l’Hérault : +2 ° en été et 3° en hiver. Dès 2015 dans l’Association climatologique de l’Hérault, elle a mis toutes ses énergies au service de l’urgence climatique.

« Les biens les plus précieux pour les humains sont la qualité de l’air de l’eau et de la terre ».

Pour ce faire, Dominique Nurit vise 2 ambitions : Favoriser le bien vivre ensemble et servir la résilience de la planète. Comment allez-vous convaincre les climato-sceptiques ? En sachant écouter, analyser, argumenter par des faits en s’appuyant sur des données scientifiques prouvées.

Une démarche démocratique, c’est cela la politique au sens noble. Faire participer et partager avec tous les citoyens et la seule voie possible. Pour les agriculteurs, il y a des initiatives telles que la Guayule qui permet de consommer moins d’eau et peu d’intrants. La priorité aujourd’hui est de mettre tous les acteurs institutionnels autour de la table pour fédérer les énergies qui aujourd’hui ont tendance à s’éparpiller.

Conférence internationale : une culture alternative pour la production de caoutchouc 

Et aussi informer objectivement les citoyens qui sont les réels vecteurs de changement systémique et durable. Il faut choisir : « payer ou bien vivre ».

Jean-Claude Dauphin, publié le 18 novembre 2019