Séminaire police de la nature du 24 mai 2018

Signature d'un protocole d'accord entre Procureurs, Préfet et établissements publics pour apporter une réponse adaptée aux atteintes à l’environnement.

 Séminaire police de la nature du 24 mai 2018

 UNIS POUR PROTÉGER LA NATURE

Dans le cadre de la fête de la nature qui a lieu du 21 au 27 mai 2018, la direction départementale des territoires et de la mer de l’Hérault réunit l’ensemble des services impliqués dans des missions de police de la nature.

Il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire d’agir pour faire face :

- à la dégradation des milieux et des habitats, conséquence d’une consommation des ressources naturelles supérieure à ce que la planète est capable de produire
- et à la disparition d’espèces, dans le contexte d’une sixième extinction de masse et le recule des espèces de vertébrés sur Terre, à la fois en nombre d’animaux et en étendue.

La réponse à ces défis nationaux et mondiaux passe par une prise de conscience locale et une action collective des acteurs du territoire. L’État s’engage dans l’Hérault pour la préservation de la biodiversité.

bani3Capture

Direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault 3 /9 L’Hérault, 3ème département français en terme de biodiversité Le département de l’Hérault se caractérise par une biodiversité riche et variée avec des espaces naturels regorgeant d’espèces végétales et animales rares et protégées qui lui confère une responsabilité départementale, nationale et européenne importante quant à la préservation et la sauvegarde de bon nombre d’habitats et d’espèces.

Un département exceptionnel de par la richesse de son environnement et de sa biodiversité Plus de 700 espèces animales au niveau régionale et une flore sensible

 L’Hérault, 3ème département français en terme de biodiversité Le département de l’Hérault se caractérise par une biodiversité riche et variée avec des espaces naturels regorgeant d’espèces végétales et animales rares et protégées qui lui confère une responsabilité départementale, nationale et européenne importante quant à la préservation et la sauvegarde de bon nombre d’habitats et d’espèces.

Un département exceptionnel de par la richesse de son environnement et de sa biodiversité Plus de 700 espèces animales au niveau régionale et une flore sensible Des milieux naturels variés avec plus de 30 % du territoire (soit 195 000 ha) couvert par le réseau Natura 2000, l’Hérault se place au 3ème rang national.

Un environnement exceptionnel qui suscite en contrepartie un intérêt important et une attractivité forte, source d'atteinte à la biodiversité Dépôts sauvages de déchets, circulation motorisée dans les espaces naturels, braconnage et destruction d’espèces et d'habitats protégés sont autant de menaces qui s’exercent sur ces milieux liées à une pression démographique importante (+ 15 000 habitants/an) et une population saisonnière estivale avec de fortes attentes récréatives (environ 600 000 touristes/an). Faire coexister et rendre compatible les besoins des populations avec les enjeux environnementaux constitue un défi à relever collectivement

La réduction des atteintes à l’environnement constitue ainsi un enjeu majeur dans le département et la structuration d'une activité de police est essentielle.

 bani2Capture

 Des enjeux importants qui imposent une politique d e contrôle efficace, pilotée pour le compte du Préfet par la Direction départementale des territoires et de la mer Services de l’État et établissements publics unissent leurs forces au travers d’un plan de contrôle départemental unique pour constater et fa ire cesser les atteintes à l’environnement, sur terre comme en mer.

L’organisation de ce séminaire doit permettre d’associer les collectivités territoriales à cette coordination au sein du département pour permettre de mobiliser l’ensemble des moyens et d’ utiliser tous les leviers d’actions disponibles.

Plus de 50 agents assermentés et commissionnés pouvant intervenir sur le territoire, dans le cadre de missions variées :

  • - sur les milieux et habitats sensibles : eau, mer et littoral, aires marines protégées, réserves naturelles, Natura 2000, etc.
  • - sur la faune et la flore : destruction et dérangement d’espèces protégées, détention et commercialisation d’espèces sauvages ;
  • - sur le contrôle de certaines activités : pêche, chasse, gestion des déchets, circulation dans les espaces naturels, travaux, etc.

 Un plan de contrôle départemental fixant les orientations du département et permettant une meilleure coordination et complémentarité des services Le Préfet et les parquets de Béziers et Montpellier signent un plan de contrôle pour la période 2018 - 2020 fixant les priorités du territoire, les objectifs opérationnels de contrôle et modalités de travail et de collaboration inter - services. Les priorités du département de l’Hérault Priorités dans le doma ine de l’eau :

le contrôle des prélèvements en nappes ou en cours d’eau compte tenu de la raréfaction des ressources ;

la lutte contre les pollutions, en cause pour 47 % des masses d'eau dégradées dans le département. Priorités dans le domaine de la nature :  le contrôle des espaces protégés et sensibles avec une vigilance particulière sur la circulation des véhicules motorisés en espaces naturels ;

  le contrôle de la détention des espèces protégées ;

 la pratique du nourrissage des sangliers qui prolifèrent s ur le département 

le contrôle des dépôts de déchets sauvages en zone naturelle et agricole. Priorités transversales : La protection des milieux lagunaires avec l’organisation de contrôles inter - services visant à couvrir l’ensemble des champs concerné.