Transhumance de 200 moutons à Montpellier

Samedi 7 avril 2018 à 9h45 à Grammont pour le départ de la transhumance

Cette année encore, la Ville de Montpellier poursuit son opération d'éco-pâturage urbain. Après l'expérimentation dans le parc Malbosc en 2016, puis l'Agriparc du Mas Nouguier en 2017,  l'éco-pâturage sera organisé simultanément au parc Malbosc et au parc de la Grande Lironde cette année.

A l'occasion de cette manifestation, la Ville de Montpellier organise en partenariat avec Ecozoone, une transhumance de 220 moutons, en pleine ville, accompagnée par le public. Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole rejoindra la transhumance à 11h au parc de la Grande Lironde. 

Un équipage insolite
Dirigé par des chiens de troupeau, le cheptel composé de 220 moutons, 20 chèvres, 1 alpaga, 2 poneys Shetland et 2 ânes miniatures traverseront la ville, encadré par des bergers, sur une distance de 5 kilomètres à travers plusieurs quartiers de la ville. Le départ de la transhumance se fera depuis la prairie de Grammont, près du centre équestre à 10h, pour rejoindre le bassin Jacques Cœur.

Une fois cette traversée effectuée, le cheptel sera ensuite parqué dans le parc Malbosc pour l'opération d'éco pâturage organisée tous les ans, depuis deux ans, une solution écologique  d’entretien des espaces verts à la fois plus économiques et écologiques.

L'éco-pâturage, en quoi cela consiste ?
L’éco-pâturage, abandonné au lendemain de la deuxième guerre mondiale au profit de la tonte mécanique et des produits phytosanitaires, utilise les animaux pour réaliser des travaux de débroussaillage et de fauchage, une méthode alternative pour l'entretien des espaces verts. Le dispositif propose ainsi d'installer pendant 4 mois, un troupeau composé essentiellement de moutons gardés 24h/ 24 par des bergers professionnels qui se déplacent sur l’ensemble du site.
D’autres animaux herbivores tels que des chèvres, des ânes, des poneys voire même des lamas ou alpagas pourront être introduits sur le site, aux côtés des moutons afin, par exemple, de créer des animations pédagogiques.