Développer le tourisme et préserver le littoral ? Apportez vos idées !

La mer Méditerranée est une mer intercontinentale de 2,5 millions de km² composée de deux bassins : un occidental entre le détroit de Gibraltar et la Sicile et un oriental allant de la Sicile au canal de Suez. La façade Méditerranée comporte les rivages des trois régions Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse et l’ensemble des eaux sous juridiction française en Méditerranée, qui sont situées dans sa partie occidentale.

Quel avenir pour la mer et le littoral ?

 

Pour mieux vivre sur le rivage, en mer et sur le littoral, construisons tous ensemble les réponses aux défis de demain.

Comprendre -  Participer

https://www.merlittoral2030.gouv.fr/content/mediterranee

Point chaud de la biodiversité à l’échelle de la planète, la mer Méditerranée comprend des habitats remarquables (fonds coralligènes, lagunes côtières, etc.) accueillant plus de 17000 espèces. Cependant les espaces et milieux qui la composent sont fragiles et font l’objet de pressions multiples, notamment en période estivale.

En France, la façade est particulièrement marquée par le tourisme, premier employeur avec près de 120 000 emplois et un chiffre d’affaires de 11 milliards d’euros. Ce poids du tourisme dans l’économie maritime s’explique notamment par les nombreux atouts du littoral méditerranéen : un patrimoine maritime et sub-aquatique riche, des sites variés, des paysages méditerranéens présentant dans chacune des régions un caractère singulier, un réseau d’aires marines protégées important ou encore l’existence de conventions et accords internationaux vertueux.

L’économie maritime et littorale de la façade est aussi marquée par une forte empreinte des activités économiques destinées à satisfaire les besoins des populations résidantes : près de 70 % de la population locale réside dans la frange littorale. En termes d’énergies marines, la région possède un potentiel important en termes d’éolien flottant.

Grâce au grand port maritime de Marseille (1er port français et 6e port européen en volume), elle dispose d’un point d’entrée structurant le territoire, mais devant relever de nombreux défis.

En savoir plus sur le site Géolittoral