Cinéma : TSF s'installe à Montpellier.

Le leader français des moyens techniques de tournage, cinéma et audiovisuel, TSF, a choisi Montpellier pour sa prochaine implantation. Déjà présente à Paris et en province, l'entreprise ouvrira les portes de son antenne montpelliéraine (proposant la location de moyens techniques et une Ciné-Boutique) le 1er décembre prochain, à Parc 2000, concrétisant ainsi près de 4 années d'échanges avec la Ville de Montpellier.
C'est en effet depuis 2011, que TSF souhaite s'y installer. Et pour cause ! Les aides régionales sont significatives, l'ensoleillement considérable et les décors urbains et naturels riches et exceptionnels. Montpellier et sa région sont d'ailleurs identifiées depuis la fin des années 2000 comme une destination cinématographique de choix. En 2014, ce ne sont pas moins de 44 films qui ont trouvé pour décor le Languedoc-Roussillon.

L'AOC lucques du Languedoc

Depuis des siècles, les hommes louent la beauté lumineuse de cette olive charnue « reine des olives de table ». C'est dans le Languedoc qu'elle a trouvé son lieu de prédilection. Depuis septembre 2015, la lucques du Languedoc est protégée par le signe de qualité AOC, témoin d’un savoir-faire inégalé de la Région. Elle est récoltée sur 224 communes de l’Hérault dès la fin du mois d’août et jusqu’ à début octobre. Traditionnellement, les variétés de l'Hérault sont la Lucques et l'Olivière, l’huile de Rougette de Pignan étant une des huiles locales des plus réputées.


Matooma la start-up montpelliéraine célébrée

Accompagnée par Sud de France Développement, la société montpelliéraine Matooma, spécialisée dans les solutions « machine to machine », a été sacrée, le 23 juin, meilleure start-up française par l'Electronic Business Group à New York. La Maison de la Région Languedoc-Roussillon de New York (en photo) accueille depuis avril dernier la meilleure start-up française dans l’Internet des objets.

Le 8 juin, Matooma figurait déjà parmi les 48 premières start-ups en France à avoir été sélectionnées pour le Pass French Tech, le programme destiné à soutenir les entreprises en hypercroissance et à les aider à se développer à l'international.

L’aventure new-yorkaise de Matooma avait commencé en janvier dernier lorsque la start-up montpelliéraine avait participé, avec une délégation d’entrepreneurs emmenée par Sud de France Développement, au Consumer Electronic Show de Las Vegas. 

« J’ai noué une bonne relation avec Sud de France Développement, expliquait Frédéric Salles, le PDG de Matooma à l’Accent du Sud. « Nous venons d’ouvrir une filiale, Matooma North America, qui s’installe pour démarrer dans un bureau de la Maison de la Région Languedoc- Roussillon à New York, bien placée. » 

A New York, la SAS, basée à Montpellier, profite, sur place et gratuitement, de toute l'infrastructure de la Maison du Languedoc-Roussillon (bureaux, logistiques et mises en relation). Elles sont actuellement cinq entreprises régionales à être hébergées par la Maison de la Région Languedoc-Roussillon de New York qui, depuis son ouverture en avril 2009, a accueilli les responsables export d’une quinzaine d’entreprises.

En 2014, Sud de France Développement a piloté 427 opérations en France et à l’international dont 221 avec l’appui des Maisons de la Région Languedoc-Roussillon. 

Les Maisons de la Région Languedoc-Roussillon ont accompagné 1 250 entreprises régionales des départements vin, agroalimentaire, tourisme et multisectoriel sur les marchés américains, chinois, anglais et marocains grâce à leur réseau, leur expertise, et à la palette de services offerts. 

Fort de ce soutien, Frédéric Salles déclarait : « Aujourd’hui, Matooma fait partie des 10 entreprises les plus innovantes à l’échelle nationale sur le marché très porteur de l’IOT. Nous devons maintenant accélérer la cadence pour imposer Matooma sur la scène internationale et devenir un des leaders mondiaux. »