Étudiants-entrepreneurs : créateurs d’innovation

À 22 et 25 ans, ils ont déjà la fibre entrepreneuriale chevillée au corps. Et une idée bien précise en tête : créer leur startup dans les 2 années qui viennent. Heureux lauréats du Prix PEPITE, concours d’aide à la création d’entreprises innovantes pour les étudiants-entrepreneurs, Jospin et Sébastien ont chacun défendu un projet novateur et écolo.

Produire de l’énergie propre même au volant de votre voiture, transformer votre vélo en véhicule électrique en un tour de main, avec les projets de Jospin et Sébastien ça sera peut-être possible demain. Leur point commun ? Sans nul doute, un sens aigu de l’innovation. Ces deux étudiants-entrepreneurs de la région ont été récompensés par le Prix PEPITE 2017, qui sélectionne les meilleurs projets d’entreprise innovante portés par des étudiants ou de jeunes diplômés de la France entière. Autre point commun, ils ont tous deux décidé de s’attaquer à la mobilité en ville. Avec une même question : comment être utile à la société ?

Deux projets pour une mobilité durable

Bumpie Bop, le projet porté par Jospin Jiotsa et 5 camarades d’école, prévoit l’installation de plateaux de 12 m de long et 6 m de large sur les routes, en zone de ralentissement. Facile et rapide à poser, ce dispositif permettrait de générer de l’air comprimé au passage des véhicules. Cet air comprimé serait ensuite stocké dans des réservoirs, ou directement réutilisé, pour rendre par exemple les stations de péage d’autoroute autonomes en énergie.

Avec le projet eVo, porté par Sébastien Roques et 2 de ses amis, il est question de vélos convertibles en véhicule électrique. Imaginez que vous partiez à bicyclette de votre domicile, mais que vous ayez besoin en chemin de faire des courses, de vous déplacer sur des dizaines de kilomètres, ou tout simplement qu’il pleuve… Pas besoin de récupérer votre voiture : avec eVo vous pourrez « clipser » votre deux roues dans une capsule couverte à assistance électrique, protégée des intempéries et dotée d’une place assise à l’arrière. Autonomie : 300 kilomètres !

Des projets d’utilité sociale

Mais ce qui unit aussi ces deux jeunes de 22 et 25 ans, c’est bien leur souci de créer un produit d’utilité sociale dans une entreprise guidée par des valeurs, et non par le seul profit.

« Je me suis demandé : qu’est-ce que je peux faire pour aider ? Tout le monde se pose cette question », raconte Jospin du projet Bumpie Bop. « Ma vision, ce n’est pas être chef ou travailler pour ma rémunération. C’est travailler pour assurer la pérennité de l’entreprise et pour ceux qui sont à l’action pour la faire vivre », insiste-t-il. Cette vision, c’est celle de l’économie sociale et solidaire, l’ESS, qui représente 14% de l’emploi privé en France et qui connaît une belle croissance depuis une dizaine d’années. Une forme d’humanisme que partage Sébastien : « notre modèle, ce sont des valeurs. Avec notre projet eVo, nous proposons un service pour le bien commun, une solution peu coûteuse accessible au plus grand nombre, et notamment à ceux qui n’auront pas les moyens de se payer une voiture électrique. »>

En phase, les deux étudiants-entrepreneurs espèrent monter leur startup d’ici 1 à 2 ans. Le Prix PEPITE va leur permettre d’engager une étude de marché auprès de la population pour tester la perception de leur invention par les utilisateurs. Une avancée qui pourrait s’avérer décisive dans la création de leur petite entreprise.