Les vœux du Président de la CCI de l'Hérault

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

André Deljarry, le tout nouveau Président de la CCI Hérault et premier Vice-Président de la CCI Occitanie présentait ses vœux ce lundi soir 30 janvier dans la « salle des rencontres » de la Mairie de Montpellier. Esprit d'équipe et souci de l'intérêt général étaient au rendez-vous. André Deljarry s'est engagé à reverser intégralement ses indemnités de Président en faveur du sport et de la culture, deux vecteurs forts du développement économique dans notre département.

 


Dans cette belle « salle des rencontres » archi-comble se côtoyaient les acteurs économiques et les représentants de toutes les forces vives du département. On notait également la présence de très nombreux maires et élus. Carole Delga, la Présidente de la Région Occitanie, était représentée par le député et conseiller régional Christian Assaf. Kléber Mesquida, le Président du Département de l’Hérault, était représenté quant à lui par son Vice-Président Claude Barral. A noter également la présence d’André Vézinhet, l’ancien patron du Département et celle de François Fontès l’architecte qui a réalisé, avec Jean Nouvel, cette mairie qui symbolise la modernité de la Métropole.


Florent Tarbouriech, Président de la délégation de Sète, et André Deljarry, Président de la CCI Hérault



   

"L'année 2017 s'annonce comme l'année de tous les challenges"

Mutualiser les moyens pour être plus performant

Après avoir remercié les personnalités et l’ensemble des personnes présentes, André Deljarry est rapidement revenu sur les raisons qui ont conduit à la disparition des anciennes CCI territoriale de Béziers et de Sète. "Finie la Chambre de Commerce de Béziers, finie la chambre de commerce de Montpellier, finie la chambre de commerce de Sète. Bienvenue à la Chambre de Commerce de l’Hérault ", déclara le Président de la CCI Hérault, ajoutant que "cette fusion était plus que nécessaire" car elle correspondait aux enjeux de la mutualisation des services publics pour une plus grande performance. En 2017, la CCI Hérault va partir sur des bases saines et prometteuses. Aujourd’hui, solidement unis, il en est fini du temps où chacun agissait de manière isolée sans chercher à développer de réels échanges pourtant essentiels au développement de notre économie.

"Béziers, Montpellier et Sète sont désormais ensemble.
Les 80 élus, tous avec moi ce soir,
vont insuffler une
nouvelle dynamique à la destination économique Hérault"

Nous devons agir ensemble

Citant Toqueville : "il y a plus de sagesse dans beaucoup d’hommes réunis que dans un seul" André Deljarry promet, avec son équipe, de "faire de la CCI Hérault un exemple de la mobilisation des chefs d’entreprise au service de l’attractivité du département ".
L'histoire de la viticulture et le commerce du vin, le tourisme, l’importance des services... sont autant d'éléments qui nous rassemblent sur ce département qui dispose de nombreux atouts : la mer Méditerranée, le nautisme, le port de Sète, la conchyliculture, les entreprises à taille humaine, innovantes et agiles, la Métropole de Montpellier, les villes à l’identité reconnue comme Béziers et Sète …
André Deljarry insiste sur les défis à relever : développer l’emploi, accompagner les entreprises dans la transition numérique, faciliter l’accès à la commande publique, développer les opportunités et les "possibilités de business" pour ce territoire "dont l’ADN est l’ouverture aux autres" avec le commerce, la culture, l’innovation et la recherche, notamment dans le domaine de la santé et de l’agronomie.

Les priorités

La CCI Hérault avec ses 60 500 entreprises représente la plus grande des 13 CCI d’Occitanie et c’est aussi elle qui compte le plus grand nombre de créations de nouvelles entreprises. Un poids qui a dû peser dans le choix d’André Deljarry comme 1er Vice-Président de la CCI d’Occitanie.
La CCI Hérault va défendre les priorités des entreprises et "promouvoir le département comme une terre d’entreprenariat, une destination économique de rang européen".
Ses priorités seront donc l’excellence des services publics pour les entreprises, que ce soit pour leur création ou leur accompagnement, faciliter leur activité au quotidien, mobiliser autour du forum de la création d’entreprise (le rendez-vous incontournable des acteurs de la création d'entreprise dans le Grand Sud), développer les secteurs porteurs comme le design, le tourisme, l’œnotourisme, le numérique, le bâtiment du futur, le nautisme et la « silver » économie qui pourrait générer des milliers d’emplois enfin la dynamisation des commerces des centres villes pour lesquels nous avons besoin du soutien de tous les maires et de l’état.
Les élus de la CCI travaillent actuellement sur tous ces sujets et présenteront leur projet de mandature à la fin du premier semestre 2017. La réflexion est collective, l’action le sera aussi. L’effort de la CCI sera répartie sur l’ensemble du territoire de l’Hérault dans un souci d’équité et « de reconquête de la présence de proximité » pour répondre avec plus d’efficacité aux attentes de nos ressortissants et suivre l’activité économique et les projets au plus près. Les "ambassadeurs" passeront de 300 à 500 et consolideront le maillage du territoire obtenu avec les délégations de Béziers et de Sète, les antennes de Lunel, Lodève et saint-Pons et les permanences.

Infrastructure et grands projets

Le Président Deljarry souhaite moderniser le parc d’exposition de Béziers. Il veut aussi développer les deux aéroports de Béziers et de Montpellier mais en cherchant de nouveaux financements, notamment via les collectivités ce qui réduira la participation de la chambre de commerce dans ces établissements.
L’Occcitanie voulant son grand parc de loisirs à thème, le Président de la CCI propose de l’implanter dans l’Hérault qui a de nombreux atouts pour le recevoir dont ses 300 jours de soleil par an. « la CCI Hérault est candidate » pour accompagner ce projet, a-t-il lancé.

La CCI participera "au développement de la Métropole aux côtés de son Président Philippe Saurel" et elle sera aussi aux côtés de François Commeinhes, le Président de l'agglomération du Bassin de Thau pour le développement de "l'économie bleue" et de toutes les communauté d'agglomération ou autres collectivités qui auront besoin de son aide pour leurs projets touchant à l'économie.
Plus largement, cette volonté de partenariat pourra s'élargir aux chambres de métiers, par exemple en ce qui concerne les métiers d'art.

La CCI œuvrera pour que ce concrétise le grand projet de "Business school" à Montpellier, dès 2019/2020, avec ses 200 millions d'euros de retombées économiques sur le territoire. "On ne va pas laisser cette école partir à Toulouse" dira André Deljarry avec passion.

Un Président exemplaire

André Deljarry, bâtisseur et homme d'action, a aussi l'intelligence du cœur : il s'est engagé à reverser intégralement ses indemnités de Président en faveur du sport et de la culture, deux vecteurs essentiels du développement économique dans notre département. Ce geste fort a été longuement applaudi par l'assistance.

Honneur aux apprentis

Entouré de Guillaume Abello, 1er Vice-Président de la CCI Hérault, de Matthieu Ourliac, Président de la délégation de Béziers et de Florent Tarbouriech, Président de la délégation de Sète, André Deljarry a conclu son allocution en dédiant cette cérémonie des vœux aux 2 CFA de Montpellier et de Béziers. Respectivement créés en 1986 et 1978, ces deux établissements forment 1.500 apprentis par an sur 14 métiers différents. Durant ces dernières années, 2800 entreprises ont pris 1 jeune en apprentissage.

Un très beau buffet a clôturé cette manifestation, buffet servi par les jeunes apprentis des CFA, animé par un sympathique groupe, le groupe VOX de Montpellier avec la belle voix de Mélodie Pastor de The Voice.

Cliquez ici pour télécharger le discours

Jacques Nègre