Deux listes pour une CCI départementale

See original image

Les élections consulaires pour la CCI départementale auront lieu entre le 20 octobre et le 3 novembre prochain. 65.000 électeurs devront choisir par courrier ou par vote électronique entre la liste conduite par André Deljarry et soutenue par le MEDEF HERAULT et la liste conduite par le biterrois Fabien Portes, président du Medef Béziers Ouest Hérault et le sétois Olivier Oddi, le président de la CCI de Sète. Ces élections seront les premières après la fusion des CCI Territoriales du département.

Le MEDEF HERAULT, lors de son Assemblée Générale Extraordinaire du 19 septembre 2016, a désigné à l’unanimité des Membres présents, André Deljarry comme tête de liste pour l’élection à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l’Hérault.. Toutefois, malgré le soutien affiché du MEDEF HERAULT, André Deljarry, l'actuel Président de la CCI de Montpellier, n'est pas assuré de l'emporter depuis que Fabien Portes et Olivier Oddi ont décidé de faire cause commune pour défendre les territoires et "une autre vision de l'action consulaire".

Dans un entretien accordé à notre confrère le Midi Libre, Olivier Oddi entend ainsi "se battre contre un système" ajoutant qu'André Deljarry, "c’est la promotion immobilière, la grande distribution, les monopoles... Alors que 95 % des entreprises de la région ont moins de 5 salariés.  Est-il cohérent d’être représenté par ceux qui défendent les “grosses boîtes” ? Il me semble qu’il faut changer de logiciel. Qu’il faut dépoussiérer cette vieille dame qu’est la CCI".

Pour sa part, Fabien Portes dans un communiqué daté du 15 septembre 2016 rappelle que depuis le début de son engagement dans cette campagne, son objectif est toujours resté le même : "défendre les entreprises de tout le territoire et œuvrer pour un réel équilibre au sein de la grande région !" avant d'ajouter :"Il est temps pour nos CCI d'adopter une vision moderne des territoires et de leurs forces économiques. Il est temps pour nos CCI d'être enfin à l'écoute de tous les chefs d'entreprises. Une nouvelle génération émerge, nous devons avec bienveillance lui donner le pouvoir de s'accomplir."

La liste Portes-Oddi souhaite rationaliser le fonctionnement du réseau consulaire et faire des économies de gestion mais elle entend préserver les emplois et les actions de terrain qui sont la raison d'être des CCI territoriales. Si elle est pour une grande CCI départementale, elle dénonce par contre le projet mégalomane qu'aurait André Deljarry de construction d'un nouveau siège à Montpellier pour cette CCI de l'Hérault.