Suite aux attaques et dégradations subies par des boucheries

Réaction du Président André Deljarry, suite aux attaques et dégradations subies par les boucheries ces six derniers jours.

Communiqué du 16 novembre 2018

C’est avec beaucoup d’indignation et d’interrogations que nous avons constaté les différentes attaques subies par des artisans bouchers.
Comment peut-on en arriver à de tels agissements ? A un tel non-respect de l’activité quotidienne d’entrepreneurs qui créent de l’emploi?


De profonds changements traversent notre société et notre économie, pour autant le respect des croyances et des volontés de chacun est nécessaire. Il est inconcevable d’imposer son point de vue avec violence ou de stigmatiser un métier ou une profession comme cela a été le cas ces derniers jours.


André Deljarry, Président de la CCI Hérault tient à exprimer son plus grand soutien aux commerçants, victimes de ces actes.
La CCI Hérault travaille au quotidien pour le maintien des équilibres entre les différentes formes de commerce et pour la dynamisation des centres villes aux côtés des collectivités et de l’Etat dans le cadre de divers dispositifs (opération Coeur de ville, Fisac, Bourgs centres …).


Les métiers de bouche et l’ensemble des commerces alimentaires, dont les boucheries/charcuteries qui proposent des produits de qualité, concourent à cette dynamique. Ils répondent aux attentes d’une majorité de la population aujourd’hui en recherche d’authenticité et de proximité.


Nous souhaitons mettre en avant quelques chiffres sur le département de l’Hérault :
• 350 boucheries/charcuteries ressortissantes de la CCI Hérault, représentent près de 600 emplois, concourent à l’animation d’une centaine de communes et desservent 1,1 million d’habitants.
• 24% des achats alimentaires des héraultais se font dans les commerces traditionnels dont font partie les boucheries/charcuteries.
• sur un marché de l’ordre de 600 millions d’euros, ce sont environ 300 millions d’euros de chiffre d’affaires qui sont réalisés dans les boucheries/charcuteries traditionnelles du département.
C’est donc un véritable pan de notre commerce héraultais et de nos centres villes.