Peuples autochtones en voie de disparition

Exposition photographique de Christian PUECH
du 25 au 29 septembre 2017, entre 10 h. et 17 heures,
Hôtel Saint Côme, Chambre de Commerce et d’Industrie, Grand rue Jean Moulin Montpellier.

"Dans une ou deux générations les derniers peuples traditionnels ayant survécus aux conquêtes européennes des cinq derniers siècles auront disparus. Ils sont victimes du mode de développement Occidental - qui a eu ses mérites et heures de gloire - de la globalisation, de la dureté des rapports entre blancs, métis et indiens, et aujourd’hui des conséquences du réchauffement climatique dont les ouragans sont la conséquence. Si nul ne peut refaire l’histoire, nous pourrions la regarder en face pour penser et construire l’avenir. Quand la globalisation de notre mode de développement et de penser indépassable d’après nous, aura achevé son « oeuvre », il y aura sans doute dans l’humanité formatée, et par instinct de survie, un retour de l’appartenance, de la diversité culturelle, une réappropriation de la vie si courte et si précieuse : «l’indifférenciation c’est la mort » selon Edgar Morin.
De tous ces peuples et cultures millénaires nous n’avons pas su retenir l’essentiel. Pourtant, certaines de leurs connaissances et manières de vivre respectueuses de l’environnement pourraient être un apport pour l’Occident et l’avenir de l’humanité. Aujourd’hui encore les indiens d’Amazonie avec lesquels j’ai vécu, ont plus de facilité à se faire comprendre des oiseaux, que des leaders du système économique dominant prédateur.
Sans prétendre apporter de réponses, j’essaie d’établir des convergences culturelles, artistiques et sociales entre le destin tragique des peuples autochtones, leurs lieux singuliers de survie, et les évènements de l’Histoire qui les ont façonnés. Aussi, lorsque ma conscience rencontre une situation qui a du sens, je photographie la scène dans sa beauté ou sa violence. C’est ma modeste participation en vue d’un véritable dialogue entre les cultures. L’une des clés pour la compatibilité entre nos modes de vie et ceux de ces peuples en disparition en vue d’un vivre ensemble durable. Sujet qui devrait être l’objectif suprême de la culture."

Christian Puech
Photographe – Explorateur