Captivus de Yves Desmazes aux éditions Le Papillon Rouge

La situation particulière créée par la pandémie met en difficulté un certain nombre de secteurs. L’absence de salons, des foires et de toutes les manifestations liées au livre atteint particulièrement le secteur de l’édition. Alice Dorques et Hubert Delobette, avec passion et obstination, n’en poursuivent pas moins leur travail d’édition sous le sigle du Papillon Rouge, dont le siège est à Villeveyrac. Ils nous proposent à présent plusieurs nouveautés dont «Captivus» de Yves Desmazes. Auteur d’une douzaine d’ouvrages déjà parus, Yves Desmazes nous invite à découvrir un personnage originaire de notre région : Guillaume de Nogaret (1282-1313). Né en Haute Garonne, de Nogaret étudie puis professe le droit à Montpellier. Grace à ses activités de conseil juridique il a l’occasion de rentrer en contact avec le roi auprès duquel il devient «juge-mage». A partir de 1295 il devient conseiller du roi et ses responsabilités s’accroissent au cours des ans et des affaires. En 1295 le roi Philippe le Bel est confronté à une grave crise financière. Pour y faire face il prend plusieurs mesures : il prive les Templiers de la garde du trésor royal qui est transféré au Louvre, il fait frapper de la monnaie contenant moins d’or - ce qui lui vaudra le surnom de roi faux-monnayeur, et il taxe les biens de l’Eglise.
Le rôle de Guillaume de Nogaret dans les charges menées contre les Templiers est bien connu : arrestation des Templiers, destruction du Temple et confiscation des biens. Mais son rôle dans l’opposition de la royauté à la papauté, de Philippe le Bel à Boniface VIII est moins évident bien que crucial dans la lutte pour la suprématie entre le pouvoir royal et le pouvoir papal.
C’est cet épisode de l’Histoire que nous conte Yves Desmazes, depuis le réquisitoire de Nogaret contre le pape qu’il accuse des motifs les plus infamants, jusqu’à l’arrestation de Boniface VIII  à Agnani en Italie. Yves Desmazes met en scène Thibaud de Cornilhac, jeune secrétaire particulier de Nogaret que nous suivons dans ces péripéties de lutte pour le pouvoir. Mené de façon alerte, le récit met en exergue la dimension du personnage de Nogaret et son implication dans ces faits historiques. Un récit passionnant.
Michel Puech