Prix d'écriture Claude Nougaro 2020 : les candidatures ouvertes jusqu'au 20 janvier !

Créé et organisé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, ce grand concours permet chaque année d'encourager et de valoriser la créativité et l'expression des jeunes talents régionaux.

Pour participer à cette 14ème édition, les jeunes d'Occitanie âgés de 15 à 25 ans sont invités jusqu'au 20 janvier 2020, à proposer une œuvre inédite parmi les 4 catégories que compte le prix : Chanson, Nouvelle, Scénario de court-métrage et Bande-dessinée.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a lancé le mardi 5 novembre la 14ème édition du Prix d'écriture Claude Nougaro.  

A l'issue des délibérations, deux types de prix seront remis aux lauréats :

- Les « Prix Découverte », pour les 15-18 ans, qui permettront aux lauréats de remporter un voyage culturel à Barcelone ;

- Les « Prix Tremplin », pour les 18-25 ans, proposant un accompagnement artistique par des professionnels (ateliers d'écriture, parrainage / tutorat) pour faciliter les « premiers pas » dans le milieu professionnel, et l'édition (ou l'enregistrement pour la musique), des lauréats.

Tous les lauréats se verront par ailleurs remettre une tablette numérique, et les lauréats de la Catégorie Nouvelle pourront participer à un stage d'écriture organisé par le Prix du Jeune Ecrivain.

Le Prix d'écriture Claude Nougaro, mode d'emploi

- Le prix est ouvert à tous les jeunes âgés de 15 à 25 ans, résidant ou scolarisés en Occitanie ;
- La date limite d'inscription est le 20 janvier 2020 ;
- Les candidatures sont à déposer en ligne à l'adresse suivante : prixnougaro.laregion.fr

Renseignements et règlement disponibles sur le site prixnougaro.laregion.fr 

« Je suis fière de lancer cette 14ème édition du Prix Claude Nougaro. Année après année, ce prix a permis de faire émerger de nombreux talents. Laisser aux jeunes la possibilité de créer, de s'exprimer et de faire entendre leurs voix tel est le sens de ce prix. Je ne peux qu'encourager les jeunes à candidater. Et je suis certaine que cette année encore la jeunesse saura démontrer sa passion et sa créativité exceptionnelle. », a déclaré Carole Delga.

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon