L'Université de Montpellier participe aux journées du patrimoine

Université classée parmi les plus anciennes d’Europe, l’UM participe chaque année aux Journées Européennes du Patrimoine organisées par le Ministère de la Culture. Pour cette 36e édition qui se déroulera les 21 et 22 septembre, sur le thème « Arts et Divertissements », l’UM vous invite à découvrir trois lieux chargés d’histoire et sa nouvelle Faculté de médecine. Visites, expositions, conférences : suivez le guide !

Le bâtiment historique de la Faculté de médecine

Vieux de 800 ans ce bâtiment abrite des salles de prestige, le conservatoire d’anatomie, le musée Atger, la bibliothèque de l’École de médecine, le Theatrum Anatomicum et la Cour d’honneur.

 Musée Atger, à la BU Historique de Médecine de Montpellier

Visite libre les 21 et 22 septembre, 10h-12h30 / 14h-18h, autour du thème « Arts et Divertissements », la salle Delmas-OrfilaRouvière dévoile la collection du musée d’anatomie forain du Dr.Spitzner. Visites guidées les 21 et 22 septembre, le matin.

Et aussi : L’exposition « Des livres et des hommes : naissance de l’École de médecine de Montpellier », salle Technè Makré et un cycle de conférences sur l’histoire et l’évolution de la médecine, salle des Actes à partir de 10h30, les 21 et 22 septembre. Bâtiment historique de la Faculté de médecine, 2 rue de l’école de médecine.

Le Jardin des plantes : le plus vieux jardin botanique d’Europe - Samedi 21 : visites thématiques toutes les 30 à 45 min, de 10 h à 17 h. Inscription obligatoire sur place, à l’entrée du jardin. Dimanche 22 : visite libre de l’Orangerie et de ses abords restaurés de 12 h à 20 h Jardin des plantes, boulevard Henri IV

Le droguier de la Faculté de pharmacie

Constitué à la fin du XVIe siècle à la suite de la création du Jardin des plantes, le droguier rassemble une collection rare : plus de 10 000 échantillons, essentiellement végétaux venus du monde entier. Visites gratuites le 21 septembre à 9h00, 10h00 et 11h00

Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 04 11 75 95 18 - Faculté de pharmacie, 15 avenue Charles Flahault

La nouvelle Faculté de médecine (site Nord)

Un nouveau bâtiment de 1400 m² ultra-moderne, conçu par l’architecte montpelliérain François Fontès et implanté sur le campus Arnaud de Villeneuve. Visites guidées samedi 21 de 10h à 12h30 et de 14h à 18h Inscription sur place, durée : 45 mn. Cycle de conférences à partir de 10h30 Faculté de médecine, 641 avenue du Doyen Gaston Giraud.

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon