Yves Desmazes : Félix Platter et les Conspirateurs

Félix Platter et les Conspirateurs

de Yves Desmazes

aux Editions Le Papillon Rouge

Félix Platter, parti de Bâle, sa ville natale, arrive à Montpellier le 30 octobre 1552. Séduit par la renommée internationale de la faculté de médecine et la qualité de son enseignement, son père, intellectuel autodidacte, l’envoie y poursuivre ses études  Felix Platter restera à Montpellier jusqu’en 1559, il y fera un deuxième séjour de 1595 à 1599. Il a rédigé ses mémoires dans lesquelles il rapporte ses observations sur Montpellier et sa région, la ville, la campagne, les moeurs, les coutumes, les fêtes... Témoignages rares qui font encore référence auprès des historiens.

C"est donc autour de ce personnage bien réel que Yves Desmazes a construit son récit, Félix Platter et les Conspirateurs. Lorsque le futur médecin, anatomiste et botaniste arrive, après un voyage fort mouvementé, dans la capitale du sud, celle-ci est en proie aux prémices de ce qui deviendra très vite les guerres de religions. Agitée par de nombreuses peurs et croyances négatives, la société catholique accuse les protestants, huguenots, calvinistes, hérétiques, d’être responsables de leurs malheurs et de ce qu'ils définissent comme la vengeance divine. Ils jugent suspect tout ce qui vient d’Allemagne. Felix Platter devient vite soupçonné de vouloir répandre la pensée calviniste, d’autant que, circonstance atténuante, son père possède une imprimerie. Accusées,  pour la plupart, de répandre la critique de la religion catholique, les imprimeries sont mises à l’index.

Il se trouve donc au centre d’affaires qui le dépassent et, malgré sa prudence, devient la cible de nombreux complots, intrigues et conspirations. Accusé de tous les maux et perversions, «nous clamerons également que ce Platter se vante de déterrer nuitamment des cadavres, et exclusivement ceux des bons catholiques, pour les disséquer en compagnie d’autres étudiants se livrant même à des séances de sorcellerie...» déclare un de ses ennemis. Il doit donc déjouer tous les pièges tout en menant consciencieusement ses études jusqu’au diplôme final, engagement qu’il a pris auprès de son père.

Yves Desmazes nous entraîne dans un récit alerte, plein de rebondissements dans ce Montpellier du XVIème siècle décrit avec précisions et anecdotes, parmi les personnages célèbres de cette époque agitée de troubles sur fond de peur de fin du monde.
Yves Desmazes est l’auteur de nombreux romans  dont La Malédiction de Maguelone, Bacchus Requiem, Les lettres de sang, L’ambassadeur d’Hyppocrate, Le Pont du Diable, Le Vaisseau Céleste...

Michel Puech