Yves Desmazes : Félix Platter et les Conspirateurs

Félix Platter et les Conspirateurs

de Yves Desmazes

aux Editions Le Papillon Rouge

Félix Platter, parti de Bâle, sa ville natale, arrive à Montpellier le 30 octobre 1552. Séduit par la renommée internationale de la faculté de médecine et la qualité de son enseignement, son père, intellectuel autodidacte, l’envoie y poursuivre ses études  Felix Platter restera à Montpellier jusqu’en 1559, il y fera un deuxième séjour de 1595 à 1599. Il a rédigé ses mémoires dans lesquelles il rapporte ses observations sur Montpellier et sa région, la ville, la campagne, les moeurs, les coutumes, les fêtes... Témoignages rares qui font encore référence auprès des historiens.

C"est donc autour de ce personnage bien réel que Yves Desmazes a construit son récit, Félix Platter et les Conspirateurs. Lorsque le futur médecin, anatomiste et botaniste arrive, après un voyage fort mouvementé, dans la capitale du sud, celle-ci est en proie aux prémices de ce qui deviendra très vite les guerres de religions. Agitée par de nombreuses peurs et croyances négatives, la société catholique accuse les protestants, huguenots, calvinistes, hérétiques, d’être responsables de leurs malheurs et de ce qu'ils définissent comme la vengeance divine. Ils jugent suspect tout ce qui vient d’Allemagne. Felix Platter devient vite soupçonné de vouloir répandre la pensée calviniste, d’autant que, circonstance atténuante, son père possède une imprimerie. Accusées,  pour la plupart, de répandre la critique de la religion catholique, les imprimeries sont mises à l’index.

Il se trouve donc au centre d’affaires qui le dépassent et, malgré sa prudence, devient la cible de nombreux complots, intrigues et conspirations. Accusé de tous les maux et perversions, «nous clamerons également que ce Platter se vante de déterrer nuitamment des cadavres, et exclusivement ceux des bons catholiques, pour les disséquer en compagnie d’autres étudiants se livrant même à des séances de sorcellerie...» déclare un de ses ennemis. Il doit donc déjouer tous les pièges tout en menant consciencieusement ses études jusqu’au diplôme final, engagement qu’il a pris auprès de son père.

Yves Desmazes nous entraîne dans un récit alerte, plein de rebondissements dans ce Montpellier du XVIème siècle décrit avec précisions et anecdotes, parmi les personnages célèbres de cette époque agitée de troubles sur fond de peur de fin du monde.
Yves Desmazes est l’auteur de nombreux romans  dont La Malédiction de Maguelone, Bacchus Requiem, Les lettres de sang, L’ambassadeur d’Hyppocrate, Le Pont du Diable, Le Vaisseau Céleste...

Michel Puech

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon