Rencontre avec l'écrivain J.M.Erre

L'écrivain montpelliérain Jean-Marcel Erre, publié sous la signature J.M. Erre, vous donne rendez-vous samedi 19 janvier 2019 à 10h30 à la Médiathèque Théodore Monod à Juvignac.

Professeur de Lettres au lycée Joliot-Curie à Sète, il sortira son prochain roman « Qui a tué l’homme-homard ? » publié aux éditions Buchet-Chastel  en février 2019.

Son parcours dans le paysage littéraire français :
Il publie son premier roman en 2006, "Prenez soin du chien", une enquête loufoque mettant aux prises les locataires de deux immeubles jumeaux.
En 2008, "Made in China" narre les mésaventures d’un chinois noir à la recherche de ses origines. "Série Z" publié en 2010, est un hommage à l’univers délirant du cinéma bis.
Paru en février 2012, son roman "Le Mystère Sherlock", qui explore le monde des holmésiens sur un mode humoristique, est finaliste du prix Orange du livre et dans la sélection 2013 du Cezam Prix Littéraire Inter CE. 
En septembre 2014, son roman "La fin du monde a du retard" obtient le prix de littérature grolandaise au Festival International du Film Grolandais de Toulouse. Il rejoint alors l'équipe des auteurs de sketchs de l'émission "Made in Groland" sur Canal +.
En 2016, son premier roman pour la jeunesse, "Comment se débarrasser d'un vampire", obtient le Prix du Premier Roman Cultura J'aime lire.

Ses terrains de jeux issus de la culture populaire

Ses romans mêlent suspense et humour et emmènent le lecteur dans un monde complètement fou, il explore les univers du cinéma de série Z, de la science fiction « Le grand n'importe quoi » , se consacre aux codes du roman policier à travers des enquêtes de Sherlock Holmes et mélange chaque fois les genres avec délice, décalage et fantaisie.

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon