Festival Les Automn’Halles 2018

Les Automn’Halles, festival du livre de Sète, parrainées par Lydie Salvayre, ont choisi pour leur 9e édition d’explorer la problématique « Penser le présent ».


Elles accueillent les 29 et 30 septembre, sur la place Aristide-Briand et à la médiathèque François-Mitterrand, des éditeurs et plus d’une cinquantaine d’auteurs, parmi lesquels des primo-romanciers et des écrivains de la rentrée littéraire 2018.

Si la littérature générale y tient une grande place, les livres jeunesse, les ouvrages de voyage, d’art et ceux ayant trait au patrimoine sétois ne sont pas oubliés.

Affiche Festival Les Automn'Halles

Entretiens et tables rondes ponctueront le week-end sur des thèmes aussi divers que « Fanatisme et liberté » ; « Écrire pour la jeunesse, quelle transmission ? » ; « Algérie mon amour » ; « Fidélités d’Albert Camus : l’Algérie et l’Espagne »…

Avec les auteurs et éditeurs invités : Sophie Adriansen, Nourdine Bara, Jean-Pierre Barou, Azouz Begag, Yahia Belaskri, Bernard Bloch, Geneviève Brisac, Sylvie Crossman, Sophie Daull, Jean-Charles Domens, Bruno Doucey, Olivia Gazalé, Yves Gourmelon, Moni Grégo, Mahir Guven, Jean-Noël Pancrazi, Lydie Parisse, Corine Pelluchon, Colombe Schneck, Omar Youssef Souleimane, Muriel Szac, Bertrand Visage. 
Et de nombreux auteurs signeront leurs livres dans les allées du Festival. En outre, l’écrivain René Frégni animera un atelier d’écriture le samedi 29 septembre à la médiathèque François-Mitterrand. 
Et des étudiants de la filière Arts Plastiques de l’université Paul-Valéry de Montpellier relèveront le défi d’une performance, autour du kiosque : « traduire picturalement la phrase d’un écrivain. »

À noter, des avant-premières dès le mercredi 26 septembre : lecture-spectacle d’une création de Moni Grégo au musée Paul-Valéry Camus l’Africain avec Yves Ferry. Le film de Luis Puenzo L’Histoire officielle, au Comœdia, le jeudi 27. Des rencontres avec des scolaires le vendredi 28 ; le même jour, l’ouverture officielle à 17 h 30 sur le parvis de la médiathèque François-Mitterrand et le vernissage de l’exposition photos et peintures de Michel Rauscher seront suivis d’une lecture-performance par Nourdine Bara au Bar-Restaurant La Villa.

 

Le programme détaillé est ici : https://www.festivaldulivredesete.com/programme
Et les utilisateurs de Facebook peuvent suivre l’actualité du Festival sur la page dédiée @festivallesautomnhalles.

Du 26 au 30 septembre 2018

Adresse : Place Aristide-Briand
34200 SETE - Hérault 
Place Aristide-Briand et médiathèque François-Mitterrand

Evénement gratuit

Site web : https://www.festivaldulivredesete.com/

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon