Fernand Deligny "Oeuvres"

Fernand  Deligny (1913-1996) commença sa carrière comme instituteur, puis en tant qu’éducateur il travaille avec des enfants atteints de troubles psychologiques et de jeunes adultes délinquants. Il s’intéresse ensuite plus particulièrement à l’autisme. Rejetant toute pédagogie institutionnelle il s’applique à créer des lieux de vie et d’accueil. En 1967 il s’installe avec de jeunes autistes à Monoblet dans les Cevennes.
Fernand Deligny (1913-1996), à la fin de sa vie, exprimait son regret de ne pas avoir été écrivain. L’écriture a pourtant pris une place considérable dans son existence, pour preuve le nombre considérable d’ouvrages qu’il composa :
Pavillon 3 (1944), Graine de crapule - Conseils aux éducateurs qui voudraient la cultiver (1945), Puissants personnages (1946),  Les Vagabonds efficaces et autres textes (1947), Les Enfants ont des Oreilles (1949),  Adrien Lomme (1958),  A comme asile suivi de Nous et l'innocent (1975),  Ces enfants autistes dont le projet nous échappe,  Les Enfants et le silence, L'Arachnéen et autres textes (2008), Essi et copeaux (2005), Le mot et le reste Lointain prochain ou Les deux mémoires, (2012)
En 2007 la plupart de ses écrits sont rassemblés en un livre de plus de 1800 pages. Cette édition revue et  enrichie d'une ébauche d'autobiographie et de nombreuses illustrations vient de faire l’objet d’une nouvelle parution en novembre 2017 aux éditions L'Arachnéen sous le titre Oeuvres.

Bernard Meulien, comédien bien connu pour dire avec talent et conviction sur la scène depuis de nombreuses années les poèmes de Gaston Couté, propose au public un choix de textes de Fernand Deligny. Textes qui retracent l’itinéraire et clament les doutes et les convictions de cet humaniste libertaire et généreux qui consacra sa vie à ces enfants du silence, du désordre et de la tourmente, en tentant de comprendre ces jeunes autistes et de leur offrir un espace de vie hors des normes et des règles institutionnelles.

M. P.

Fernand Deligny Oeuvres édition l’Arachnéen
Bernard Meulien «Et l’humain, alors !» spectacle sur des textes de Fernand Deliggny

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon