Culture geek à l'Arena de Montpellier

Ce sera la première édition du Montpellier Esport Show qui se déroulera à l'Arena de Montpellier les 25 et 26 février 2017, le nouveau rendez-vous annuel des passionnés de jeux vidéo.

Plus qu’une simple compétition, le Montpellier Esport Show propose au public de jouer pour le plaisir, de participer à des tournois, de se déguiser au travers d'un concours de Cosplay et de débattre du gaming lors de conférences. pour les plus passionnés, ce sera l'occasion de se mesurer à d'autres joueurs, de rencontrer les éditeurs de jeux et de découvrir les dernières nouveautés technologiques au fil des stands.

Le Jeu vidéo est un des loisirs préféré des Français. Montpellier est une ville très active et selon les études du Syndicat National du Jeu Vidéo, la première région de France en nombre de studios indépendants. Ce dynamisme régional, derrière la locomotive UBISOFT et les écoles de formation en Game Design, méritait bien le plus gros évènement Gaming du Grand Sud.

Pour en savoir plus : Programme des deux journées

De nombreux écrans sur un espace de 30 000 m2

Le Musée Fabre interroge ses publics pour ses 10 ans

Pour fêter les 10 ans de sa rénovation et après quatre ans de travaux, le musée Fabre totalement repensé et métamorphosé fut inauguré officiellement le 3 février 2007, son ouverture au public eut lieu le 4 février 2007. À l'occasion de cet anniversaire, vendredi 27 janvier 2017, de 10h à 17h, il s'associe avec illusion & macadam, coopérative d’accompagnement pour le secteur culturel, afin de réunir autour de la table ses publics et des professionnels.

Du nouveau sur l'état civil

La dernière campagne de numérisation des Archives départementales de l’Hérault a porté sur les registres d'actes d'état civil à partir de 1903, ce qui représente plus de 1700 registres ou cahiers et 300 000 nouvelles images.

Vous venez de commencer vos recherches généalogiques et après avoir écrit aux mairies et découvert vos arrières grands-parents, vous désirez commencer à fouiller dans les documents fournis par les archives départementales ? Les tables décennales vont vous faciliter la tâche.

Ces tables décennales résument le contenu des registres d’état- civil (naissances, mariages et décès, divorces, reconnaissances d’enfants). Elles sont établies par tranches de dix ans, en fusionnant toutes les années. Vous pouvez désormais consulter en ligne, via un formulaire dédié :

• Les tables décennales jusqu'en 1912 (nombreuses lacunes)
• Les naissances jusqu'en 1915 (pour Montpellier jusqu'en 1903)
• Les mariages jusqu'en 1940 (pour Montpellier jusqu'en 1902)
• Les publications de mariages jusqu'en 1926 ou 1927, selon les communes (pour Montpellier, jusqu'en 1902)
• Les décès jusqu'en 1953 (pour Montpellier jusqu'en 1904)

Pour les mariages, les publications de mariages et les décès, s'il s'agit de registres ne comportant qu'un seul type d'actes. L’article L213-2 du code du Patrimoine fixe un délai de communicabilité de 75 ans à compter de leur clôture, pour les registres de naissances et de mariages. La CNIL, dans sa délibération du 12 avril 2012, prévoit de porter ce délai à 100 ans pour la mise en ligne des actes de naissances. Leur consultation en intégralité s’effectue sur les postes informatiques de la salle de lecture des Archives. Il s'agit des :


• Registres uniques de naissances, mariages et décès jusqu'en 1940 (sauf Montpellier)
• Tables décennales à partir de 1913
Les actes de la commune de Montpellier postérieurs à 1903 font l’objet d’une campagne de numérisation par les services de la ville. Les registres jusqu'en 1940 sont consultables sous forme d'originaux directement en salle de lecture des archives.
• L’inventaire de la sous-série 3 E : état civil de 1792 à 1970 est à jour des derniers versements effectués par les greffes des tribunaux de grande instance de Béziers et de Montpellier.

Informations :
Horaires d’ouverture du mardi au vendredi de 10h à 18h. La salle de lecture permet la consultation des documents originaux.
Accès : Libre et gratuit
Transport : Tram Ligne 1 Arrêt Les Halles OU Tram Ligne 3 Arrêt Hôtel du département, puis bus n°19 arrêt Léonard de Vinci.


Des formalités administratives disponibles en ligne

 

Vous avez besoin de documents officiels pour certaines démarches administratives ? Aujourd'hui, il n'est plus nécessaire de faire la queue durant de longues minutes au service Etat Civil de votre mairie, puisque que de nombreux documents sont disponibles via une simple demande en ligne. C'est le cas notamment de l'acte de naissance montpellier.

À quoi sert un acte de naissance ?

 

L'acte de naissance est un document officiel, servant de justificatif aux yeux de l'administration afin de pouvoir accomplir certaines démarches. Il permet d'abord de justifier de l'existence d'une personne, en regroupant toutes les informations qui résument son identité :

  • son nom ;
  • son ou ses prénom(s) ;
  • le lieu, la date et l'heure de sa naissance ;
  • les noms et prénoms des parents, leurs professions, régime matrimonial et lieu de résidence au moment de la naissance.

Ce document permet ainsi de justifier votre identité lorsque que vous effectuez une demande de passeport ou carte d'identité. Il est également nécessaire lors d'un mariage pour établir le livret de famille, mais aussi lors d'un divorce.

Comment obtenir son acte de naissance en ligne ?

En vous connectant sur le site dédié à la ville de montpellier, vous avez la possibilité d'accomplir diverses demandes de documents en ligne.

Il vous faudra alors suivre les étapes suivantes :

  1. Remplir le formulaire avec les informations concernant la personne ayant besoin de l'acte de naissance.
  2. Indiquer vos coordonnées et votre adresse postale pour l'envoi du document.
  3. Vérifier et valider vos informations.

Cette démarche s'effectue en quelques clics, et l'acte de naissance vous parviendra par courrier au bout de quelques jours. De ce fait, prenez soin de vous y prendre suffisamment rapidement si vous avez besoin de ce justificatif à une date précise ; si vous gagnez du temps en faisant la demande en ligne, il faut néanmoins prendre en compte le délai d'envoi postal.

La Maison de la Poésie baptisée Jean Joubert

Né en 1928, Jean Joubert, Prix Renaudot en 1975, avait découvert Montpellier lorsqu'il était étudiant au début des années 50. Un an presque après sa disparition, la ville de Montpellier rebaptise la Maison de la Poésie Jean Joubert afin de lui rendre hommage à titre posthume.

Jean Joubert, figure emblématique de la Maison de la Poésie

Souvent invité dans les écoles et les collèges de l'Hérault pour ses livres de jeunesse à fort tirage, Jean Joubert qui fut un temps professeur en charge de la littérature américaine à la faculté Paul Valéry de Montpellier, avait fait de la Maison de la Poésie un lieu d’amitié et de fidélité : de très grands noms de la littérature contemporaine y ont été accueillis, d’Yves Bonnefoy à Michel Butor, des maisons d’édition et des revues ont l’occasion d’y présenter leur catalogue (La rumeur libre, Bruno Doucey, Faï Fioc), les grandes figures de la poésie mondiale s’y voient consacrer des soirées (Pablo Neruda, Rimbaud lors d’un cycle très apprécié par le public, Notre besoin de Rimbaud…). Lorsque disparaît Jean Joubert, en 2015, le poète Claude Adelen lui succède en tant que président de la Maison de la Poésie.

Un lieu pour faire connaître la poésie et les poètes de la région

La Maison de la Poésie a été créée en 2005 par le poète et romancier Jean Joubert, sa directrice Annie Estèves et Fanette Debernard, une ancienne libraire. Soutenus dès sa naissance par la Ville de Montpellier, la Maison de la Poésie a pour mission de réunir et fédérer l’ensemble des poètes de Montpellier et sa région, de faire connaître au public la création poétique contemporaine, de sensibiliser le public à la poésie d’hier et d’aujourd’hui. Elle organise depuis quelques années l’édition montpelliéraine du Printemps des Poètes, avec l’aide de la Ville de Montpellier et du Centre National du Livre. C’est en 2010 que la Ville de Montpellier met à la disposition de cette association un lieu, situé 78 avenue du Pirée. 

Les festivals en Hérault présentés aux Héraultais

Ce jeudi 31 mars de 16h à 21h au théâtre d'O de Montpellier, Kleber Mesquida invite pour la première fois les Héraultais à découvrir la programmation de Oooh ! Les Festivals en Hérault cet été !

Oooh les Festivals en Hérault, ce sont 7 festivals qui se jouent à partir du mois de mai au Domaine d’O : Saperlipopette, Festival de Radio France, Printemps des Comédiens, Folies d’O, Nuits d’O, Festival d’hiver et Arabesques. Une programmation exceptionnelle pour fêter les 30 ans du Printemps des Comédiens,  Zingaro avec son théâtre équestre « On achève bien les anges » au Domaine de Bayssan à Béziers et les 10 ans de Folies d’O, « Un Orphée aux enfers » d’Offenbach au Domaine d’O.

En 2015, ce sont plus de 100 000 spectateurs qui ont profité des programmations du Domaine d'O.

On ne naît pas femme, on le devient

Dans le cadre de la journée internationale de la femme, la Compagnie Les Fourmis Rousses propose une lecture musicale à la médiathèque Emile Zola de Montpellier, dimanche 6 mars à 16h.

A partir de la phrase mythique de Simone Beauvoir, les textes seront mis en voix et en musique avec Marielle Baus et Aurélie Turlet, comédiennes et Sveltana Tovstukha, violoncelliste autour de la question de l’identité féminine à l’adolescence, aujourd’hui.

Comment construit-on sa féminité lors de ce passage délicat de l’enfant à la femme ? Quelles différences d’éducation d’un pays à un autre ? D’occident en orient, une traversée en « terre des filles ».

Des paroles féminines pour évoquer le poids des modèles et de l’éducation, la construction de son identité de femme, entre oppression et liberté. Est-ce si simple d’être soi et non ce qu’on attend que je sois ? A quel endroit la jeune femme peut-elle devenir le sujet de sa propre vie, de sa propre histoire ?

Dimanche 6 mars, 16h - GRAND AUDITORIUM

Jérémy Gabin à Saint-Ravy

Des fleurs dans le ciel du Vietnam en guerre, une fusée qui s’écrase sur une plage américaine des années 1960, un fantôme géométrique et coloré remplaçant un père de famille lors d’un barbecue…

Familier des réseaux sociaux, l’univers surréaliste de Jérémy Gabin sera pour la première fois montré au public grandeur nature à l'espace Saint-Ravy au mois de mars !

Agé de 18 ans, Jérémy Gabin est actuellement étudiant en droit à Montpellier, il s’intéresse au monde de l’art et à la création artistique depuis plusieurs années. Jérémy a démarré sa pratique du collage un peu par hasard, en retouchant pour lui-même ou des proches des photos sur des logiciels de montage.

En pratiquant le montage d’images issues d’univers différents, il en découvre les infinies possibilités ainsi que la richesse des messages et des évocations qu’elle peut provoquer. D’abord adepte d’un découpage-montage sur logiciels, Jérémy se tourne désormais vers le collage traditionnel. Deux axes définissent le style de son travail : le surréalisme et, depuis peu, l’abstraction dynamique. 

Vernissage de l'exposition "Combinaisons" de Jérémy Gabin vendredi 4 mars 2016 à 18h30.

Exposition du 5 au 27 mars - Espace Saint-Ravy dans l'Ecusson de Montpellier - du  mardi au dimanche : De 13h à 19h. Entrée libre.