A Montpellier, les médiathèques ouvrent le dimanche

Depuis dix ans, quand la capitale héraultaise change de rythme et prend des allures de belle endormie, les médiathèques centrales Fellini et Zola prennent le relais et accueillent 3 000 visiteurs qui poussent les portes des établissements tous les dimanches. Ainsi, le dimanche a permis de conserver et de fidéliser le public du réseau  avec une fréquentation en nette hausse. L’habitude de fréquentation dominicale est maintenant prise par un grand nombre d’usagers.

 

le 19 janvier 2018, Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Maire de Montpellier, et Gilles Gudin de Vallerin, Directeur des médiathèques et du livre de Montpellier Méditerranée Métropole présentent le bilan des dix ans.

 

« A Montpellier, nous sommes précurseurs de la politique encouragée au niveau national par le Gouvernement actuel. Depuis 10 ans, l’ouverture dominicale de nos médiathèques centrales est un véritable succès », déclare Philippe Saurel. « Au sein de la métropole de Montpellier, nous avons toujours mis un point d’honneur à la culture. Notre politique vise à rendre accessible de manière gratuite les lieux de culture, les contenus et les outils de l’information et des savoirs, dans une optique de solidarité sociale et territoriale.».

En effet, Emile Zola et Federico Fellini sont ouvertes le dimanche depuis janvier 2009, de 14h30 à 18h, du 1er octobre au 30 avril.

Fusion des médiathèques centrales d'ici 2020

La médiathèque centrale Emile Zola et la médiathèque Federico Fellini de Montpellier Méditerranée Métropole vont fusionner d'ici 2020, à l'issue des travaux de la médiathèque centrale prévus entre 2018 et 2019. Pour mémoire, la médiathèque Fellini, située actuellement au Polygone, est spécialisée dans le cinéma et possède également un fonds important de bandes dessinées. 
Ce projet a pour ambition de proposer au public un lieu permettant une meilleure visibilité de l'offre culturelle sur un même lieu. De la littérature, au cinéma, en passant par les jeux vidéos et la bande dessinée, la médiathèque Emile Zola suivra de près les évolutions des pratiques et deviendra un lieu de référence de la culture à Montpellier. La médiathèque fera particulièrement la part belle aux jeux vidéos et au cinéma dans son réaménagement.
Les médiathèques, une fois réunies, représentent 750 000 entrées par an. Le rapprochement entre les médiathèques est estimé à un coût de 5,2 millions d'euros.

Une journée particulière le dimanche 21 janvier

Dans le cadre de la deuxième édition de la Nuit de la Lecture, événement national proposé par le Ministère de la Culture et de la Communication, où les bibliothèques et les librairies sont invitées à ouvrir leurs portes au public et pour célébrer les 10 ans d’ouverture le dimanche des médiathèques centrales, la Métropole de Montpellier organise ce dimanche 21 janvier de 14h30 à 18h à la médiathèque Emile Zola, une journée particulière autour d’animations festives et ludiques.

Cette manifestation nationale de promotion de la lecture publique et des bibliothèques permettra à la Métropole de Montpellier de mettre en valeur sa médiathèque centrale et son engagement exemplaire pour l’ouverture les dimanches, à travers un événement singulier, particulier et convivial.

A cette occasion, le public aura accès à l’ensemble des services proposés habituellement le dimanche (inscriptions, prêt-retour, conseils, accès aux postes multimédia et à l’ensemble des services,…), ainsi qu’à un programme d’animations spécialement conçu pour ce dimanche d’ouverture très spécial.

Au programme à la médiathèque centrale Emile Zola

- 14h30-18h en continu : Des jeux de société en accès libre. Salle de jeux au 1er étage.

- 15h30 et 16h30 : Venez et suivez les guides de la compagnie BAO pour une visite décalée de la Médiathèque Émile Zola. C’est l’occasion d'une petite balade en famille pour découvrir avec humour les espaces étonnants et les services les plus fous de ce magnifique bâtiment. Parce qu'une médiathèque n'est pas un lieu triste et silencieux mais un lieu de vie où se rencontrent médias, arts et dérision. C’est par là…que ça commence !

- 16h30 : Exposition “ Histoires de livres “ et rencontre avec Sylvie Goussopoulos, Michel Descossy et Jean-Claude Carrière (sous réserve). Hall, rez-de-chaussée.

L’amour du livre est une forme d’addiction encombrante et passionnante. Sylvie Goussopoulos, Michel Descossy et Sylvie Roumieux ont photographié et interviewé au hasard de leurs rencontres des personnes atteintes de ce syndrome : auteurs, lecteurs, bibliophiles, éditeurs, relieurs, illustrateurs, avec cette question posée à tous : « Pouvez-vous nous raconter une histoire de livre ? ». Exposition du 21 janvier au 11 février 2018. Entrée libre.

 - 16h30 : lectures pour enfants. Espace Littérature et arts jeunesse au 2e étage.

La Fenêtre lance ses Ateliers-Ville en 2018

Pour construire et transmettre une sensibilité commune aux formes plurielles de la ville, pour donner à nos chers petits, futurs citoyens, la capacité à agir sur leur cadre de vie, le centre d'art associatif La Fenêtre organise les ateliers sur la ville, hors temps scolaire de janvier à juin 2018.

Un programme centré sur l’architecture et l’urbanisme, une approche de la ville durable de sa grande échelle au plus petit détail : environnement, organisation et partage de l’espace public, citoyenneté, mobilier, signalétique, déchets, transports et circulations...

Un apprentissage ludique avec des manipulations, des constructions de maquettes, des jeux de constructions, des visites les mercredis et pendant les vacances, pour les enfants et les ados du CE2 à la terminale encadrés par une équipe pédagogique multi-disciplinaire et professionnelle. Le Centre d'art La Fenêtrereçoit le soutien de la DRAC Occitanie, la ville de Montpellier, la Région Occitanie et le département de l'Hérault.

Détails du programme:

Enfants - Adolescents de 8 à 17 ans - Du CE2 à la 5ème - De la seconde à la terminale.

Le mercredi 2 fois par mois du 24/01 au 27/06

- niveaux CE2-CM2
de 13h30 à 16h
- niveaux 6ème-5ème
de 14h30 à 17h
- niveaux 2nde-Terminale
de 14h à 16h30

Pendant les vacances scolaires, les après-midi. 4 séances de 2h30 par semaine 
Pour les enfants de 8 à 11 ans:

Vacances d’Hiver : “Je manipule et je compose un morceau de ville”

Vacances de Pâques : “A la découverte du quartier durable”

Informations et inscriptions à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél. 04 67 64 23 90

La Fenêtre 27 rue Frédéric Peyson à Montpellier - quartier gare Saint Roch.

Prix d'écriture Claude Nougaro 2018

Les jeunes héraultais ont jusqu'au 15 janvier pour candidater !

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée vient de lancer la 12ème édition du Prix d'écriture Claude Nougaro. Ce grand concours dédié à l'écriture et à la jeunesse, créé et organisé par la Région, a vocation à encourager et valoriser la créativité et l'expression des jeunes talents régionaux.

Pour participer à la 12ème édition, les jeunes héraultais, de 15 à 25 ans, ont jusqu'au 15 janvier 2018 pour proposer une œuvre inédite dans 4 catégories : nouvelle, scénario de court-métrage, bande-dessinée ou chanson.

Deux types de prix seront remis aux lauréats :

-les « Prix découverte », pour les 15-18 ans. Les lauréats remporteront un voyage culturel à Barcelone ;

-les « Prix tremplin », pour les 18-25 ans. A la clé : un accompagnement artistique par des professionnels (ateliers d'écriture, parrainage / tutorat) pour faciliter leurs « premiers pas » dans le milieu professionnel, et l'édition (ou l'enregistrement pour la musique) des œuvres primées.

Tous les lauréats remporteront une tablette tactile.

La remise des prix aura lieu cette année, et pour la 1ère fois, au Rockstore de Montpellier, le 24 mai 2018. Depuis sa création en 2006, plus de 5 000 jeunes ont participé au Prix d'écriture Claude Nougaro.

« Avec des projets dont la qualité ne cesse de s'améliorer d'année en année, le prix Nougaro bénéficie désormais d'une notoriété certaine, tant auprès du public que des professionnels. 
Cette reconnaissance nous la devons aussi au succès que rencontrent les lauréats. Parce que nous attachons beaucoup d'importance à l'accompagnement des jeunes talents, nous facilitons leurs « premiers pas » dans un milieu professionnel réputé impénétrable.
C'est un véritable tremplin pour les jeunes talents. L'un des enjeux de la culture d'aujourd'hui, c'est de la rendre accessible aux jeunes, nous travaillons en ce sens et en faisons la preuve avec ce prix ! » a notamment déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Visites de Beaune

Un week-endpartagé entre la visite de la cathédrale de Beaune,  Les Hospices de Beaune et la dégustation au Palais des Congrès de Beaune dont voici un florilège d’images. 

On ne pouvait pas vous laisser sans vous raconter l’histoire des Hospices de Beaune - rue de l’Hôtel Dieu, 21200 Beaune.  

 Les Hospices de Beaune ou Hôtel-Dieu de Beaune est un Hôtel-Dieu / Hospices de style gothique flamboyant avec toiture en tuile vernissée de Bourgogne, fondé au xve siècle par le chancelier des ducs de Bourgogne Nicolas Rolin et son épouse Guigone de Salins, à Beauneen Bourgogne. Il est un des plus célèbres du monde, tant par sa fastueuse et remarquable architecture traditionnelle bourguignonne que par son prestigieux domaine viticole bourguignondont la production est historiquement vendue aux enchères pour financer son fonctionnement, sous le nom de vente des hospices de Beaune. Actif jusque dans les années 1960, classé aux monuments historiques depuis 1862, il est à ce jour un musée d'histoire de la médecine et expose entre autres le polyptyque Le Jugement dernier de Rogier van der Weyden..." 

En gros, nous on a plus ou moins compris que les hôpitaux publics - n’existant pas à l’époque Rolin et Guigonne - ont eu la bonne idée de créer les hospices et de permettre aux paysans viticulteurs de se faire soigner en échange de dons de leurs terres aux hospices. Ceux ci étaient donc soignés au sein de l’Hôtel Dieu, par des soeurs. On a surtout admiré le premier système de chauffage central qui maintenait une température de 14 degrés en plein hiver … Sympa ! 

 

Le Domaine d'O dans le giron de la métropole de Montpellier

Autrefois propriété du Département de l'Hérault après la séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905, le Domaine d'O à partir du 1er janvier 2018 relève de la gouvernance de la Métropole.

Conformément au transfert de compétences imposé par la réforme territoriale et convenu entre le Département de l'Hérault et la Métropole de Montpellier dans le cadre de la loi NOTRe promulguée en août 2015, une partie de la culture dans l'Hérault -  équipements situés dans la partie Nord du Domaine départemental d'art et de culture d'O à Montpellier et leurs moyens financiers inhérents - revient à la Métropole. 
Ainsi, l'EPIC qui gère le Domaine d'O et les Festivals Saperlipopette, Nuits d'O, Printemps des comédiens, Arabesques et Folies Lyriques conserve son statut.

Au sein des 23 hectares de jardin d'agrément, ouverts au public, s'intègrent plusieurs équipements voués aux spectacles vivants ;  le théâtre d'O, le château d'O datant du 18ème siècle, l'amphithéâtre d'O et le théâtre Jean-Claude Carrière.

Plan du Domaine d'O

Entrée sud Rond-Point du Château d’O
Pour l’accès au parc sud, au théâtre d'O (salle Paul Puaux et studio Gabriel Monnet), et au château
Bus : Lignes 6 et 7 / arrêt château d'O

Tramway Ligne 1 - arrêt Château d'O

Entrée nord Malbosc
Pour l’accès au parc nord, à l’amphithéâtre, au théâtre Jean-Claude Carrière et à la billetterie
Bus : Ligne 24 / arrêt Galéra

Tramway Ligne 1 -  arrêt Malbosc

Mozaïk Danses récompensée

La Fondation Banque Populaire du Sud vient d’attribuer 4 000 euros à l’association montpelliéraine Mozaïk Danses pour l’aider à pérenniser ses actions " Danse et handicap".


Mozaïk Danses fait partie des 30 lauréats de la dernière session 2017 de la Fondation Banque Populaire du Sud, récompensée dans la catégorie Handicap. Elle crée des spectacles de danse mixtes - Hip Hop, danse contemporaine - impliquant des personnes en situation de handicap moteur, qu’elle valorise, et des personnes valides, dont elle contribue à changer le regard sur le handicap. Mozaïk Danses souhaite proposer régulièrement des ateliers et des stages en structures médico-sociales publiques - ESAT, IME, MAS... pour sortir les personnes fragilisées de l’enfermement et de l’exclusion dont elles peuvent parfois souffrir. Elle interviendra en 2018 à Montpellier, Saint-Mathieu de Tréviers et Béziers. L’association programme aussi, en milieu « ordinaire », dans une salle à Montpellier, des cours de danse ouvert à tous et mixtes (handicapés moteur et valides, déficients visuels et voyants, sourds et entendants).

Mozaïk Danses compte parmi les 30 associations auxquelles la Fondation d’entreprise Banque Populaire du Sud a octroyé au total 79 700 euros. Les projets sont répartis dans trois domaines d’activité :  Sport, Culture & Handicap -  Environnement -   Patrimoine Local Immatériel.

La Banque Populaire du Sud a lancé sa fondation d’entreprise en 2013 pour soutenir les associations et les jeunes dans sa région. Pour mener sa mission, la fondation bénéficie d’un budget de 180 000 euros par an.

2ème Nuit de la lecture dans les médiathèques et les librairies

Des bibliothèques et des librairies ouvriront leurs portes la nuit du samedi 20 janvier 2018.

lectCapture

Forte du succès rencontré par la première Nuit de la lecture en janvier 2017, cette deuxième édition constituera une nouvelle occasion de promouvoir le plaisir de la lecture et de réunir le public autour de programmations innovantes, ludiques et festives proposées par les bibliothèques et les librairies.

Organisée à l’initiative du ministère de la Culture, cet événement national a pour ambition de valoriser et de mieux faire connaître la richesse de ces lieux de culture qui jouent un rôle essentiel dans l’accès à la connaissance, à l'information mais aussi aux échanges et aux rencontres.

Les bibliothèques sont à la fois des lieux de culture et de savoir, mais aussi, et surtout, des lieux de vie. Elles constituent, en lien avec tous les acteurs de la lecture, le premier réseau d'équipements culturels de proximité.

Avec les librairies elles ont un rôle majeur à jouer dans le développement d’une société de dialogue éclairé aux valeurs partagées.

Le samedi 20 janvier 2018, tous les projets programmés à partir de 18h sont les bienvenus : lectures en pyjama, rencontres avec des auteurs, chasse au trésor, visites, performances...
La manifestation est l'occasion de mettre l'accent sur les démarches d'ouverture des bibliothèques sur des horaires étendus.

Cette deuxième édition organisée en collaboration avec les différents acteurs du livre et de la lecture, en particulier les bibliothèques et les librairies, mais aussi les auteurs, les éditeurs, les écoles, les associations locales,  est l'occasion de conforter les liens entre les acteurs du livre et de la lecture.

Participeront à la deuxième édition de la nuit de la lecture :

La veille, le 19 janvier 2018 de 13h30 à 16h30, des élèves du lycée Champollion de Lattes liront leurs textes à la Maison de la Poésie Jean Joubert de Montpellier, textes qu'ils ont écrits.

Le 19 janvier, la Bibliothèque Universitaire et le Centre Culturel Universitaire de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 de 18h30 à 19h30, lecture de l'artiste NaTYoT  et des participants aux ateliers avec accompagnement musical de Fiasco Bang Bang, groupe montpelliérain.

Samedi 20 janvier 2018, Louise Desbrusses anime une Master classe de 10h à 17h au Studio Bagouet du Centre Chorégraphique National (CCN) ICI de Montpellier.  Inscription gratuite en ligne avant le mardi 16 janvier 2018.

A Montpellier, librairie Polymômes du Triangle toute la journée, librairie Géosphère rue jacques Cœur de 19h30 à 22h, Médiathèque Emile Zola les 19 et 20 janvier.

A Saint-Jean-de-Védas, thématique des écrivains voyageurs à la médiathèque Jules Verne de 12h à 19h.

Au programme : jeux, ateliers musicaux et créatifs, lecture de nouvelles... le tout dans une ambiance conviviale.

Plus d'informations à l'accueil des médiathèques ou sur le site : https://nuitdelalecture.culturecommunication.gouv.fr/Progra…
Entrée libre

Ateliers pendant les vacances d'été au musée des arts décoratifs

Ateliers artistiques Les Formes Savantes
Du 8 au 11 août 2017

Dans le cadre de l'exposition en cours qui se tient à l'Hôtel  Cabrières-Sabatier d'Espeyran jusqu'au 17 septembre 2017, les formes savantes, au croisement des objets des XVIIIème et XIXème siècles pensionnaires permanents de l'hôtel particulier et des objets contemporains de Constance Guisset, constituent un dialogue des objets et réinterrogent le passé.

Cet atelier permettra au public de se familiariser aux formes les plus contemporaines de la designer française au travers des collections installées dans le département des arts décoratifs du musée Fabre de Montpellier.

Tarifs : Pour les 7-17 ans : 24€ ou 20€ avec le Pass’Métropole, adultes : 32€ ou 28€ avec le Pass’Métropole. Déconseillé aux personnes présentant des allergies alimentaires. Les enfants de 7 à 11 ans doivent être obligatoirement être accompagnés d’un adulte. A partir de 7 ans.

Musée des Arts décoratifs Hôtel de Cabrières-Sabatier d'Espeyran, 6 Rue Montpelliéret, 34000 Montpellier.
Enfants de 7 à 11 ans de 10h à 12h - Adolescents et adultes de 14h à 16h.

La Mirondela dels Arts à Pézenas : cinquante et unième édition !

Dans un salon du magnifique Hôtel Molière récemment rénové, Mr Christian Sempéré président de La Mirondela s'est prêté au jeu d'un questions-réponses et est revenu sur cette belle aventure qui a fêté ses 50 ans l'an dernier et si précieuse pour les piscénois et bien au-delà pour les touristes et la région...autour de spectacles, expositions proposés tout le long de la période estivale . A découvrir pour certains, tant attendue par d'autres, le départ sera donné dimanche 2 Juillet.

Bonjour Christian Sempéré, comment vous sentez-vous à 15 jours de l'ouverture La Mirondela ?

C.S : Bonjour Nathalie, merci à Agde-Infos de m'inviter à échanger sur tout le travail accompli depuis de nombreuses années et pour cette nouvelle édition. L'engagement des bénévoles, le renforcement de l'équipe par de nouvelles adhésions, la confiance et le soutien de la mairie, de la communauté d'agglomération Hérault-Méditerranée et la fidélité des partenaires rendent possible de présenter chaque année un large éventail artistique. Pour ma part je suis heureux d'être encore celui qui va ouvrir les portes de cette 51 ème édition.

Si vous permettez, revenons sur le long parcours de La Mirondela et sur sa création...

C.S : Trois visionnaires sont à l'initiative de La Mirondela : Henri Domens, Gabriel Lanet, Gérard Vogel-Singer. Dès 1966 l'idée était de créer un lien entre le patrimoine, les artisans et les artistes pour que la cité piscénoise brille économiquement. Ils souhaitaient promouvoir leur ville, réveiller le riche passé architectural et culturel de la ville, ainsi va naitre l'esprit " mirondélien ". 1966 est l'année de la 1 ère expérience et l'idée est d'accueillir des artisans, artistes dans des " garages " privés. Seul François Capus répond présent et reçoit en Juillet le peintre Bruno Beith. Puis ce nouveau concept prend corps en 1967 au sein des Amis de Pézenas et un comité de pilotage est créé pour travailler à la réalisation du projet. Concerts d'orgues, expositions de peintures, de sculpteurs, théâtre font de ce projet un succès immédiat. Ce festival devient une association à part entière en 2005 en se séparant des Amis de Pézenas. Puis grâce à tous ceux qui ont oeuvré pour en assurer le cheminement depuis le début, la ville a continué à s'illuminer culturellement grâce aux bénévoles sous la responsabilité de leurs présidents successifs : Gabriel Lanet, Gérard Vogel-Singer, Philippe Bot, Jacques Mathieu, Michel Vigroux et René Loubet. Une culture à la portée de tous est notre concept. Elle permet à chacun de partager des moments conviviaux, riches en émotions : théâtre, musique, artisanat, expositions. A l'occasion du 50 ème anniversaire, nous avons édité un livre dans lequel vous retrouverez toute l'histoire de La Mirondela dels Arts. Vous le trouverez en vente à l'office de tourisme de Pézenas ainsi que dans la rubrique " contact " de notre site officiel.

Pourquoi ce festival porte le nom de " Mirondela " , que signifie-t-il ?

C.S : Il a fallu trouver un nom à cet évènement...En occitan, ce mot signifie "enseigne " dans le sens de vouloir montrer, exposer. C'est un dérivé du mot " miranda " qui signifie " belvédère " , un lieu élevé qui offre une belle perspective, " faire miranda " cela veut dire " faire merveille " . D'où ce choix, ce festival ne peut que " faire miranda " dans ce bel écrin qu'est Pézenas.

On remarque une grande présence de Michel Galabru dans La Mirondela, qu'en est-il ?

C.S : Il était l'artiste fétiche de La Mirondela, son porte-bonheur, un compagnon fidèle et qui rassurait dès qu'il faisait partie du programme. Il excellait autant dans les rôles comiques, ridicules que dans les rôles sérieux, émouvants. Il est décédé l'année du 50 ème anniversaire...

De très grands artistes ont déjà répondu présents ces dernières années : Michel Galabru, Michel Bouquet, Juliette Carré, Francis Perrin, Francis Huster, Les Chevaliers du Fiel, Gérard Jugnot, Alexandra Vandernoot, Roland Magdane, Chantal Ladesou, Patrick Bosso, Daniel Villanova, Noëlle Perna, Christelle Cholet, Michel Leeb, Dee Dee Bridgewater...mais aussi des compagnies prestigieuses même internationales de danse, chants..., que proposez vous cette année ?

C.S : Cette année le théâtre sera moins présent, par difficultés de remplissage les années précédentes, de coût et de disponibilités des troupes en été. Nous répondons à une demande populaire d'une programmation plus festive. Le dimanche d'ouverture, nous offrons un spectacle gratuit comme chaque année, au Parc Sans Souci, à 21h30, le répertoire de Francis Cabrel de 1997 à 2017 sera repris par " D'une ombre à l'autre " . Puis suivront Olivier De Benoist ( humour ) le jeudi 13 Juillet, Louisian's Jazz Band ( musique) le 27 Juillet, Abracadabrunch ( théâtre / comédie ) le 02 Août, Les Stentors ( musique, chant ) le 10 Août.

propos recueillis par Nathalie Gusmaroli

 

Rendez-vous dimanche 2 Juillet Place Gambetta pour l'ouverture de la 51ème édition de La Mirondela dels Arts qui s'annonce magnifique avec la parade du Poulain et du Chevalet.
Toute la journée, les peintres dans les rues, concours ouvert à tous, contacter Clément Capus 06 23 52 35 51 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Retrouvez l'intégralité du programme sur www.mirondela.com et réservez dès à présent vos spectacles, par internet (paiement sécurisé) ou à l'office du tourisme 04 67 11 53 90.

 

 

Musée Fabre gratuit et dansant

Dimanche 7 mai, le musée Fabre de Montpellier ouvre ses portes à tous les étages. Pour fêter tout au long de l’année les 10 ans de sa réouverture, le musée Fabre donne la parole aux étudiants à l’occasion des dimanches de gratuité.

Chaque premier dimanche du mois donc, les étudiants animent les salles du musée en proposant des rencontres inédites.

Ce dimanche 7 mai, de 14h30 à 18h00, les danseurs de l'Epsedanse vont investir les différents lieux du musée au gré de leurs envies et proposer une déambulation originale intitulée Polyptiques. 

Polyptiques, une pièce inspirée des oeuvres de Pierre Soulages

Du regard au mouvement, le public pourra vivre une rencontre haute en couleurs avec les étudiants de l’école Epsedanse d’Anne Marie Porras. De 14h30 à 18h, ces derniers proposeront aux visiteurs la pièce Polyptiques, composée par le chorégraphe Virgile Dagneaux, inspirée des œuvres de Pierre Soulages. Proposée en février dernier lors de la nocturne étudiante annuelle, François Xavier n'est pas couché, la pièce avait rencontré un vif succès.

Les autres animations de la journée

Les Amis du musée Fabre proposent :

- de 10h30 à 12h, dans le hall du musée, une distribution de jeux libres et gratuits pour les jeunes visiteurs et leurs familles avec Art musons nous

- à 11h, une visite guidée pour adultes, Christian Vidal, Mouvements impressionnistes des origines à nos jours.

Le Musée Fabre propose :

- à 14h, une visite guidée gratuite par les médiateurs du musée : Quoi de neuf au musée ? Poétique des Ruines.

Informations pratiques

Entrée libre et gratuite sous réserve des places disponibles.

39, boulevard Bonne Nouvelle
34000 Montpellier

Actualité des Archives Départementales de l’Hérault

DU CANAL A LA MER _Exposition
Du 1er au 28 février 2017
Domaine départemental Pierresvives
Atelier de l’Histoire - Entrée libre

En ce début d’année 2017, les Archives départementales de l’Hérault font le choix de montrer régulièrement au public des fonds récemment classés, avec la volonté d’attirer la curiosité de tous sur la richesse et la diversité des documents conservés.

Ce mois de février est donc consacré à la présentation d’un fonds iconographique -référencé 40Fi- complété par quelques documents issus d’autres sources archivistiques sur le même thème : DU CANAL A LA MER.
Vous pouvez consulter l’inventaire de ce fonds et découvrir la totalité des images qu’il rassemble sur le site internet de Pierresvives.
Cet ensemble de photographies représente Agde et ses environs entre 1905 et 1930. Il comprend toute une documentation technique.
Ces photographies auraient pu appartenir à un ingénieur des Ponts et chaussées mais leur origine n’est pas certaine, puisqu’elles ont été acquises par les Archives départementales en 2014 auprès d’un brocanteur.

En Atelier de l’histoire est ainsi présentée au public, du 1er au 28 février, une sélection de ces photographies, plaques de verre toutes numérisées en interne. Une première partie est consacrée à l'embouchure de l'Hérault et au littoral environnant; une deuxième partie évoque le Canal du Midi et les travaux effectués sur ses ouvrages d'art entre Agde et Colombiers. Enfin, une dernière partie donne à voir quelques vues des salins aux alentours d'Agde et du port de Sète ainsi que des images des inondations de 1907.

   
Crédit photo : Le port d’Agde gelé /Archives départementales de l’Hérault/FRAD34_40FI12/

Lieu : Atelier de l’histoire
Public : Tout public
Accès : Entrée libre et gratuite du mardi au samedi de 10h à 18h
Transport : Tram Ligne 1 Arrêt Les Halles OU Tram Ligne 3 Arrêt Hôtel du département, puis bus n°19 arrêt Léonard de Vinci.