Agora des Savoirs animé par François-Xavier Fauvelle

Rendez-vous incontournable des passionnés de la science et de la connaissance, l'Agora des Savoirs propose, mercredi 3 avril à 20h, à la salle Rabelais, une conférence intitulée "L'Afrique ancienne. De l'Acacus au Zimbabwe. 20 000 ans avant notre ère - XVIIIe siècle" animée par François-Xavier Fauvelle.

La mairie de Montpellier informe ce mardi  2 avril : la conférence est annulée 

Pour découvrir les avancées des sciences, tous les mercredis, les conférences sont gratuites dans la limite des places disponibles. Ne tardez pas, fin de la 10e édition - 3e cycle, à Montpellier, le 17 avril 2019 !

L’Afrique : un continent géographique, plusieurs continents d’histoire et donc un gros potentiel du point de vue archéologique.

Au temps où le Sahara était vert au néolithique

Depuis la mise en place de son peuplement, il y a quelque vingt mille ans, jusqu’au XVIIe siècle, quand l’Afrique bascule dans un nouvel ordre global, cette histoire millénaire et plurielle est celle d’empires et de villes, d’innovations techniques et artistiques, de vies nomades ou sédentaires, de mouvements de populations et de circulations d’idées. Kerma, Aksum, Mâli, Kanem, Makouria, Abyssinie, Ifât, Ifé, Kongo, Zimbabwe… Combien de sociétés africaines ont, bien avant l’emprise de puissances étrangères, exercé leur rayonnement et conversé avec les autres formations politiques du monde ?

François-Xavier Fauvelle

Historien spécialiste de l’Afrique, directeur de recherches au CNRS (laboratoire TRACES, Toulouse), il a publié notamment une Histoire de l’Afrique du Sud (Le Seuil, 2006) et La mémoire aux enchères (Verdier, 2009) et Le Rhinocéros d'or publié en 2013 qui a connu un très grand succès dans la presse et auprès du grand public.
Il dirige des recherches archéologiques sur la ville médiévale de Sijilmassa au Maroc. En novembre 2018, il est élu à la tête de la première chaire pérenne consacrée à l'Afrique au Collège de France.

Autour de l'ouvrage

Loin des clichés, L’Afrique ancienne, dirigée par François-Xavier Fauvelle, relève un défi : faire de toute trace une source d’histoire et nous présenter à la fois des sites archéologiques grandioses ou ténus, des écrits de moines ou de scribes royaux, des gravures et des peintures rupestres, des vestiges d’outils, des parures, des objets du culte ou de la vie quotidienne, des fragments de langues, des robes d’animaux domestiques ou encore des génomes de plantes, des paysages façonnés par l’homme, des événements remémorés.

Illustré par plus de 300 documents – photographies, cartes, relevés et dessins archéologiques –, ce livre invite à partager le désir d’étonnement autant que le plaisir de la rencontre. Cette somme unique réunit les meilleurs spécialistes au monde, quelquefois les seuls de leur domaine.

L'ouvrage collectif L'Afrique ancienne : de l'Acacus au Zimbabwe  aux éditions Belin est sorti en librairie en octobre 2018.

Centre Rabelais
29 boulevard Sarrail, Esplanade Charles-de-Gaulle, Montpellier

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie