Le salon du livre régional prend de l'ampleur

Le salon de Pignan qui s'est tenu le 5 novembre dernier a fait la part belle aux trente auteurs de l'Hérault dans le magnifique écrin des Caves du Château de Turenne sublimé par l'exposition temporaire des peintres et sculpteurs du Pignan.

« Au début, il y a dix ans, nous avions convié 20 auteurs de Frontignan et de Montpellier. Aujourd'hui, le salon du livre prend d'année en année plus d'ampleur , explique Véronique Gimenez, élue déléguée à la culture et au Patrimoine. 

 Tout est parti de notre cher buraliste installé en centre-ville. A l'époque, les auteurs venaient lui proposer leur ouvrage qu'il mettait gentiment en évidence dans son commerce. Avec l'aide de la municipalité, nous avons lancé en 2007 le premier salon du livre régional, une fierté pour tous. Aujourd'hui, les écrivains savent qu'ils sont bien reçus et que nous mettons tout en œuvre pour qu'ils se sentent bien à Pignan ».

En effet, à l'image du public venu nombreux, les auteurs qui se connaissent bien apprécient les lieux. Hubert Delobette, fondateur de la Maison d'édition Le Papillon Rouge créée en 2003 est venu de Villeveyrac et ne raterait pour rien au monde l'événement comme chaque année. « Les gens viennent pour rencontrer les écrivains, échanger avec eux et faire leurs achats en prévision des cadeaux de Noël ». A ses côtés, Louis Secondy, auteur montpelliérain de 75 conférences dans l'Hérault et à la rencontre des élèves de 15 écoles héraultaises se plaît à donner les grandes lignes de ses recherches sur les villages de l'Hérault et raconte avec passion sa démarche d'historien professionnel. Comment se fait-il que Mireval soit écarté dans votre dernier ouvrage « Dix villages, dix visages » ?, s'interroge-t-on.

Docteur es-lettres, l'enseignant qu'il fut donne une clé sant trop dévoiler son expertise, « peut être parce que cette commune est tournée vers la mer, les autres vers la garrigue ? », dévoile-t-il d'un ton espiègle.

Pour clore cette belle journée centrée sur les livres des auteurs régionaux, la remise des prix des traditionnels concours de nouvelles et dessins sur le thème « mon livre s’est ouvert », a rassemblé toutes les générations.

Elle a été décernée à :

Catégorie adultes : 1er Prix : Marie-Sylvie Fournier (Pignan) 2ème Prix : Christiane Eden (Pignan) 3ème Prix : Etienne Delpine (Montpellier)Catégorie jeunes : 1er Prix : Claire Bontemps (Cournonterral) 2ème Prix : Harmonie Mancheron (Cournonterral) 3ème Prix : Albin Cournac (Pignan)

Concours de dessins : 1er Prix : Rose Poulaillon (Ecole Lucie Aubrac) 2ème Prix : Elena Faizandié (Ecole Lucie Aubrac) 3ème Prix : Ambre Verraes (Ecole Marcellin Albert)

Pour lire les nouvelles des auteurs primés, consulter le site de la ville de Pignan