Expo photo : "I am a man" au Pavillon populaire

A Montpellier, exposition en cours jusqu'au 6 janvier 2019 : un  retour sur les années 60 dans le Sud des Etats-Unis 

De gauche à droite, William Ferris, James Meredith Icône de la lutte pour les droits civiques, Philippe Saurel, et Gilles Mora le 16 octobre dernier

Des photographies faites par des professionnels, des photo-journalistes locaux et des amateurs qui reviennent sur la lutte des droits civiques

Entre les témoignages de métayers et l'état de leur pauvreté, la violence répressive, le convoi mortuaire de Martin Luther King dont on fête le 50e anniversaire et les luttes des Noirs américains, l'exposition est placée sous le commissariat de William Ferris, anthropologue, ancien ministre de la culture de Bill Clinton et la direction artistique de Gilles Mora.

D'autres événements-clés ont été immortalisés, tels que  les rassemblements du Ku Klux Klan en Caroline du Nord, l’admission de James Meredith à l’Université du Mississippi, la marche pour Selma en Alabama, la grève des éboueurs de Memphis, les funérailles de Martin Luther King, la « Poor People’s March » - marche des pauvres vers Washington - et le « Mule Train », une manifestation sous forme d’un convoi de chariots, de Marks dans le Mississippi, jusqu’à Washington...

Une année consacrée à la photographie historique au Pavillon populaire

Après "Aurès, 1935" consacré  à l'expédition ethnographique menée par Thérèse Rivière et Germaine Tillion, "Un dictateur en images" qui rendait compte de la relation servile du photographe officiel Heinrich Hoffmann à Hitler, le troisième et dernier volet dédié toujours à la photographie documentaire et historique présente ici 300 images, cinquante ans après, jamais tirées sur un mur.

Des photographies inédites, une exposition unique donc consacrée à ce sujet.

"I Am A Man. Photographies et luttes pour les droits civiques dans le Sud des Etats-Unis, 1960-1970"
Du 13 octobre 2018 au 6 janvier 2019
Entrée libre