Maïté Six : l'intuition créatrice



 

« Je ne retiens que ce qui est peinture du cœur humain »  disait Stendhal, l'auteur de La Chartreuse de Parmes qui voulait consacrer sa vie à la rêverie, à la « chasse au bonheur », aux arts et à l'amour. Nul doute qu'il aurait aimé les peintures lumineuses de Maïté Six qui invitent  à la sérénité et au songe.
Maïté Six est une vraie autodidacte mais tout ne s’apprend pas à l’école. Son intense passion pour l’art et sa ferveur au travail lui ont permis d’acquérir de solides bases techniques sans en devenir esclave. Ses œuvres suivent la sensibilité du moment, parfois inspirée par les maîtres anciens parfois guidée par l’intuition et les sentiments personnels.
Une ligne constante se dégage néanmoins de son écriture aux textures riches et variées : la beauté et l’harmonie des couleurs que l’artiste mélange sur sa toile.