Les petits monuments de Pierre Nocca

 En parlant des œuvres de ce sculpteur sétois, les deux mots ne sont pas contradictoires. D'autant que dans son œuvre, Pierre Nocca (1916-2016) a décliné toutes les acceptions du mot monument. Mais les neuf sculptures que l'on peut voir à la galerie Dock-Sud jusqu'au 31 juillet ne nécessitent pas un champ d'horizon démesuré. Pourtant, elles animent l'espace, tout en mouvement et expressivité.

noccaP1070426-2

Des monuments (constructions durables, de proportions imposantes), celui que ses proches appelaient "Piérou" en a édifié. A Montpellier, peu savent que le monument aux Martyrs de la Résistance sur l'Esplanade ou le bronze statufiant Jaurès que l'on côtoie distraitement sont ses œuvres. Pourtant, le bloc d'énergie rayonnante de son "Jaurès" annonce les qualités de l'artiste.

Elles sont confirmées par ses réalisations sétoises : l'équilibre tout en force de son "Ajustaïre" ou le mouvement maîtrisé du poulpe, le "pouffre" de la place de l'Hôtel de ville. Il est vrai que celui qui donne forme au bronze ou au laiton repoussé semblait éligible au prix de Rome, lors de son passage aux Beaux-Arts de Paris. Après la mer et les bateaux de la ville natale, il avait gagné, avant la capitale, Montpellier. Mais il allait s'illustrer à Paris dans un tout autre domaine : lors de la seconde guerre mondiale, après la défaite, il entre dans la Résistance et participe à la libération de la "ville lumière".   

Pierre Nocca était titulaire de la Croix de guerre. Et puis, occupant un atelier à la cité d'artiste la Ruche, il a habité à Saint Germain des prés. La Ruche démolie, il se rapproche du Languedoc et, de 1965 à 1985, il enseigne à l'école des Beaux-Arts de Sète.

A la Galerie Dock Sud jusqu'au 31 juillet 2019 à Sète, une exposition des sculptures de Pierre Nocca

Passé le seuil de la galerie Dock-Sud, on est accueilli par un escargot de mer hors-norme (220x100x170 cm) en laiton repoussé qui donne le ton à l'exposition. Le mouvement de torsion de la coquille de l'animal s'équilibre avec la montée de la pointe dressée de la coquille. Et le laiton s'éclaire d'or sous les spots. Et comme l'art doit mener du visible au sensible, le titre de l'oeuvre est "Aboli bibelot", renvoyant aux résonances sonores de Mallarmé. Le Murex comme écho de la "grande bleue".

Les formes rayonnantes de "l'Athéna" renvoient à la chouette de la divinité athénienne ; sagesse pensive. On peut se laisser séduire par "Le chat Kinou" manifestant l'attention du félin aux aguets. Et puis, la "Danseuse" a tout pour séduire.

Courbes, équilibre, mouvement, cet objet-là est une fête pour les sens. Peut-être moins (selon les goûts) pour "Etude en S", cette vénus plus statique, toute en lignes courbes. La Licorne est plus exubérante, emportée vers un espace indéfini. Mais on ne quittera pas la salle sans méditer devant "Orphée", statufié en buste (50x39x26cm). Sa tête est à demi penchée. Son visage, en traits et en angles, rappelle les masques des cultures primitives. Dans quelle nostalgie, dans quel songe s'est plongé le poète ? 

Si l'on veut pour un temps échapper au bord de l'eau et à la rage de Phébus, on peut s'offrir, grâce à Pierre Nocca, de vraies réjouissances. Celles de l'oeil et de l'esprit.  

Hervé Le Blanche

noccaP1070425-1

noccaP1070423-1

Ouvrages de référence

Le guide contournable
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir pour émerger dans l'art

A l'adresse de tous les artistes, professionnels et amateurs, ce guide volontairement concret rassemble l'essentiel de ce qu'ils ont toujours voulu savoir pour émerger dans le monde de l'art contemporain en France et à l'étranger. Il apporte des réponses aux questions clés quand on veut réellement évoluer dans l'art, à la sortie d'une école d'art ou en autodidacte : Qui sont les acteurs du monde de l'art ? Quels sont les choix à faire au départ ? Comment assurer sa viabilité ? Quelles pistes pour développer sa visibilité ? Sorte de petite "bible" de conseils stratégiques et pratiques, Le Guide de l'artiste livre les conseils et les secrets utiles, et souvent étonnants, des plus grands spécialistes français : le curateur Nicolas Bourriaud, la directrice de la Fiac Jennifer Flay, le président du Prix Marcel Duchamp Gilles Fuchs, le collectionneur Guillaume Houzé, le galeriste Emmanuel Perrotin et le directeur du Palais de Tokyo Marc-Olivier Wahler, qui interviennent aux côtés des plus grands collectionneurs, galeristes, directeurs d'institutions et curateurs de la scène internationale. Mais c'est aussi un carnet d'adresses regroupant en un seul volume plus de 1 500 contacts et adresses de professionnels et d'organismes d'art contemporain : lieux d'exposition, centres d'art, galeries, foires, biennales et festivals, mais aussi bourses, prix et résidences d'artiste, sans oublier les écoles d'art, revues et éditeurs liés à la scène contemporaine. Visant à offrir au lecteur la plus large visibilité du monde de l'art contemporain en France et à l'étranger, Le Guide de l'artiste est un ouvrage destiné à devenir un incontournable pour ceux qui veulent faire de l'art le coeur de leur vie.» Amazon

 

Artistes : mieux vendre vos oeuvres

Produire un travail artistique de qualité ne suffit pas pour en vivre. Vendre son art est un véritable métier et les démarches à accomplir sont nombreuses. Il faut notamment : se faire connaître, trouver des financements, des partenaires, des clients, les fidéliser, choisir une structure juridique, établir les déclarations légales, gérer ses ventest...

 » lire la suite avec Amazon