Coronavirus : la mauvaise expérience de Maître Isabelle Perrein auprès du service des urgences de MONTPELLIER

La mauvaise expérience de Maître Isabelle Perrein auprès du service des urgences de MONTPELLIER 

"Je suis rentrée de SINGAPOUR depuis le 15 février. Mon fils a déclaré des symptômes de grippe depuis le lundi 24 février. J’ai commencé par essayer de le prendre en charge toute seule. N’y arrivant pas j’ai fait appel à mon médecin généraliste lequel m’a indiqué ne pouvoir lorsqu’un patient présentait un potentiel risque de CORONA VIRUS. J’ai donc suivit ses conseils et ceux du ministère de la santé et ait téléphoné une première fois aux urgence vendredi matin ces derniers devaient ma rappeler. N’ayant pas de nouvelles j’ai réitéré mon appel vendredi soir vers 20h, après avoir été transférée de médecin en médecin, j’ai obtenu au bout d’une heure de négociation à ce qu’il soit pris en charge dans la WE. Lundi soir à 21H n’ayant toujours pas été rappelée, j’ai réitéré mon appel en marquant fermement mon mécontentement ….même discours….je monte donc dans les tours et les menaces de faire part de leur défaillance à la presse il m’est répondu « je vous en prie Madame faite le, nous manquons de moyen », je monte d’un cran et les menace de déposer mon fils au milieu des urgences au risque de contaminer tout le service…..Il m’est répondu si vous faite cela il sera mis dans un box en isolement et sera pris par le service des maladie infectieuses….A la fin de la conversation il m’a été indiqué que mon appel serait transféré au service des maladies infectieuses demain matin… car le soir le service ne prend en charge que les urgences."

 

"En bref au XXI la France est en incapacité de prendre en charge une crise sanitaire, rien ne sert de respecter la règle, mieux vaut prendre le risque de débouler aux urgences et de contaminer des malades et des soignants, en période de crise sanitaire, le service des maladies infectieuses ne tourne pas 24h/24 pour essayer de faire face à la demande." 

"C’est une honte…."

Isabelle Perrein

Montpellier secret et insolite

Montpellier secret et insolite
Les trésors cachés de la belle languedocienne

par Marie Susplugas

Montpelliéraine de naissance, historienne de formation, Marie Susplugas a enseigné à l'Université Paul-Valéry de Montpellier. Journaliste indépendante, elle publie régulièrement des articles sur le patrimoine du Languedoc-Roussillon. Elle est également l'auteur d'une Histoire du Languedoc aux éditions Ouest-France et de Montpellier Impressions, chez Études et Communication.

"J'ai reçu ce livre. "Montpellier secret et insolite" est un ouvrage que je trouve assez complet sur les petits secrets de la ville. Il est richement illustré et la mise en page est attrayante. J'ai seulement quelques petits reproches à faire. Il n'y a pas de carte de la ville et de plan de l'Écusson dans le livre sur lesquels seraient placées les curiosités traitées dans les pages. Pour chaque curiosité on donne les adresses, mais il faut se doter d'un plan de la ville ou aller sur Google Map pour les situer. Le livre n'est pas censé être un prodige d'exhaustivité dans la liste des curiosités traitées, des éléments sont immanquablement absents comme les halles Laissac, la fontaine Font Putanelle ou la roue en pierre de la rue St Ursule, mais les éléments importants sont là, plus quelques bonus alléchants comme le restaurant la Diligence de hôtel de Varennes ou la Boite à Musiques de l'Hôtel du Palais. L'ouvrage insiste d'ailleurs sur le fait qu'à Montpellier il y a de nombreux hôtels particuliers qui cachent derrière leurs façades des trésors d'architecture et d'art appliqué, cages d'escaliers, peintures, voutes, etc. Par soucis de complétude la lecture de ce livre devrait être enrichie par la visite de ce site, bien plus exhaustif que le livre de quelqu'un qui connait bien et aime sa ville. " - Jean-Luc Drevillon. (» Amazon)