Éros et Thanatos

Le foulard irisé flotte aux cheveux dénoués
de la femme fée, de la femme fleur,
qui danse dans les champs et chante le printemps.

En haut d'un arbre mort, attentif, silencieux,
un grand oiseau de proie, un frère d'amertume
aux ailes repliées, aux yeux de braise froide.

Lorsque la femme passe, il laisse choir sur elle
un voile grillagé, un tissu lourd et long
accroché comme plomb à ses frêles épaules.

Étouffés rires et chants
entravés pieds dansants
effacé le printemps.

O Dieux de foi, dieux d'amour
jamais vos paroles n'eurent de piquants,
jamais vos regards ne furent détournés
de la vie libre et joyeuse.
Seuls les grands vautours dans l'ombre
tissaient les barbelés pour les corps ondulants.
Derrière vos lumières de paix
Ils dressaient les dogmes réducteurs,
Rejetaient les femmes et armaient les hommes.
Aux noms de Vous prophètes et poètes,
Ils ont coupé les ailes des oiseaux migrateurs.
Ils vous ont crucifié sur les croix de la honte
érigées par eux-même.
Ils ont agenouillé devant l'or des autels
les peuples apeurés, aux épaules courbées
sous leurs crosses de haine.
Ils ont emprisonné partout la nature et les hommes,
Ils ont vendu leurs âmes et détruisent l'esprit.

Voyez aujourd'hui glisser tel un fantôme,
le féminin voilé par les rues désolées,
et le visage dur et les yeux de violence
de ceux qui en vos noms
empoisonnent la vie, le rire et le printemps.

Lise Andréa

26 juillet 2016

Montpellier secret et insolite

Montpellier secret et insolite
Les trésors cachés de la belle languedocienne

par Marie Susplugas

Montpelliéraine de naissance, historienne de formation, Marie Susplugas a enseigné à l'Université Paul-Valéry de Montpellier. Journaliste indépendante, elle publie régulièrement des articles sur le patrimoine du Languedoc-Roussillon. Elle est également l'auteur d'une Histoire du Languedoc aux éditions Ouest-France et de Montpellier Impressions, chez Études et Communication.

"J'ai reçu ce livre. "Montpellier secret et insolite" est un ouvrage que je trouve assez complet sur les petits secrets de la ville. Il est richement illustré et la mise en page est attrayante. J'ai seulement quelques petits reproches à faire. Il n'y a pas de carte de la ville et de plan de l'Écusson dans le livre sur lesquels seraient placées les curiosités traitées dans les pages. Pour chaque curiosité on donne les adresses, mais il faut se doter d'un plan de la ville ou aller sur Google Map pour les situer. Le livre n'est pas censé être un prodige d'exhaustivité dans la liste des curiosités traitées, des éléments sont immanquablement absents comme les halles Laissac, la fontaine Font Putanelle ou la roue en pierre de la rue St Ursule, mais les éléments importants sont là, plus quelques bonus alléchants comme le restaurant la Diligence de hôtel de Varennes ou la Boite à Musiques de l'Hôtel du Palais. L'ouvrage insiste d'ailleurs sur le fait qu'à Montpellier il y a de nombreux hôtels particuliers qui cachent derrière leurs façades des trésors d'architecture et d'art appliqué, cages d'escaliers, peintures, voutes, etc. Par soucis de complétude la lecture de ce livre devrait être enrichie par la visite de ce site, bien plus exhaustif que le livre de quelqu'un qui connait bien et aime sa ville. " - Jean-Luc Drevillon. (» Amazon)