Deux journées tournées vers l'avenir et l'environnement

Deux journées tournées vers l'avenir et l'environnement durant la 9édition des Assises de la pêche et des produits de la mer

La 9e édition des Assises de la pêche et des produits de la mer vient de se clôturer après deux jours au Théâtre Molière de Sète, les 14 et 15 juin 2018. Les discours de Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie ont ouvert ce rendez-vous annuel de la filière où 450 participants se sont réunis pour la première fois en Méditerranée. La date et le lieu de l’édition 2019 seront bientôt annoncés.

Une première en Méditerranée

La Région Occitanie a accueilli ces 14 et 15 juin la 9e édition des Assises de la pêche et des produits de la mer. Pour la première fois, ce rendez-vous annuel majeur de la filière s’est tenu en Méditerranée, avec pour cadre le Théâtre Molière de la ville de Sète. Notons que les participants ont pu découvrir la Maison régionale de la mer lors des cocktails déjeunatoires qui furent particulièrement appréciés.

58 intervenants ont captivé l’attention des 450 participants en échangeant sur l’avenir et l’attractivité de la filière ainsi que sur les enjeux environnementaux. Les innovations et recherches en termes de pêche et d’aquaculture sont également souvent revenues au cœur des débats.

Carole Delga, Ancienne ministre, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée : « Ces assises organisées à Sète pour la 1ère fois en Méditerranée ont été un véritable succès, tant par la fréquentation que par la qualité des débats. Les congressistes ont apprécié de découvrir le port de pêche de Sète et l’étang de Thau. Ce temps fort des acteurs de la pêche et des produits de la mer se prolonge ce samedi avec la fête des pêcheurs dans neuf ports de l’Occitanie (Bouzigues, le Grau du Roi, Gruissan, Le Grau d’Agde, Marseillan, Mèze, Port La Nouvelle, Port Leucate et Sète) ; c’est bien l’un des objectifs premiers des Assises que de faire découvrir les métiers et les produits de la mer au grand public. » 

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, est venu aux Assises pour réaffirmer sa mobilisation en faveur de la filière et de ses métiers. Une partie de sa visite fut consacrée aux représentants des différents comités de pêche. Il est également allé à la rencontre de tous les participants des Assises en partageant un déjeuner avec eux à la Maison régionale de la mer. 

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, 14 juin 2018 :

« Je crois en la responsabilité de chacune et de chacun pour prendre en main les destinées de cette filière. Je crois aux métiers de la mer, je crois aux filières de la mer et de la pêche. […] Vous pouvez compter sur mon engagement, ma mobilisation, pour faire en sorte que demain nos filières pêches soient portées en exemple et qu’elles soient défendues comme elles le méritent. » 

Toutes les tables rondes pourront être visionnées dans les prochains jours en replay sur le site des Assises.

Assises de l’économie de la mer 

Les 27 et 28 novembre prochain à Brest se déroulera le prochain événement organisé par le Groupe Ouest-France : les Assises de l’économie de la mer. Avec plus de 1 900 participants en 2017, les Assises ont confirmé leur statut de principal rendez-vous annuel de la communauté maritime française. Cette reconnaissance et ce succès se sont affirmés progressivement depuis 2005, année de naissance des « Assises ».

Au fil des douze premières éditions de ce grand rendez-vous maritime, un Président de la République, quatre Premier-ministres, un Président de l’Assemblée nationale et une vingtaine de Ministres en exercice sont venus exposer leur vision de l’économie de la mer devant les décideurs français de la filière, issus du public ou du privé.

Pour plus de renseignements : www.economiedelamer.com

Le Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation aux Assises de la pêche

Stéphane Travert, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation aux Assises de la pêche et des produits de la mer qui se sont déroulées à Sète le 14 et 15 juin 2018.

C'est au pied de la vigne pédagogique de Montpellier SupAgro, que le Ministre a débuté sa visite, par un temps de démonstration et d'échanges avec des enseignants-chercheurs et des étudiants.

Puis, accompagné du préfet, il s'est rendu à Sète pour les Assises de la mer et des produits de la pêche, afin de rencontrer, tout d'abord, les représentants des professionnels de la filière. Il a ensuite prononcé son discours sur la grande scène du théâtre Molière de Sète.

L'après-midi, il a pu découvrir trois sites où l'on vit et travaille des produits de la mer :

- Le premier : l’entreprise "Poissons du soleil, est une écloserie pour espèces marines (bar et daurade) situé à Frontignan.

- Au mas de "la Catonière", à Bouzigues, les conchyliculteurs utilisent la technique d'élevage des huîtres sur fil avec collage ; ensuite ils vont coller ces lignes sur des tables en mer pour que les huîtres finissent leur croissance.

- Pour finir, il a suivi le circuit du poisson depuis son débarquement jusqu’à son expédition après sa vente à la criée animée de Sète.

La fête des pêcheurs d'Occitanie

Samedi 16 juin 2018, l’Occitanie met à l’honneur ses pêcheurs et les produits de la mer. Sur tout notre littoral, du Grau-du-Roi à Sète, des animations vous permettront de rencontrer les professionnels, mieux connaître leur métier, visiter leurs navires et déguster leurs produits.

Le tout dans une ambiance festive comme peuvent le faire nos marins-pêcheurs.

Il y a forcément un lieu près de chez vous alors embarquez avec nous.

pechCapture

Les meilleurs apprentis médaillés à la CMA Hérault

La cérémonie de remise des prix du concours « Un des meilleurs apprentis de France » s'est déroulée le jeudi 31 mai 2018 au sein de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault à Montpellier.

Organisée par la Société des meilleurs ouvriers de France, cette réception est parrainée par le Ministère de l'Education nationale, le Ministère des P.M.E., du Commerce et de l'Artisanat et de la C.M.A.34, et récompense les lauréats des concours régionaux et départementaux. Cette année encore, une pluie de médailles d'or, d'argent et de bronze a valorisé le travail de ces apprentis dans tous les métiers proposés dans les centres de formation (LEP, CFA, ICF,…) de l'Hérault et de l'Aude. Une cérémonie émouvante pour les parents et les proches présents ce jour-là mais aussi pour les formateurs et les maîtres d'apprentissage qui ont œuvré auprès des jeunes apprentis. Certes, ces derniers n'étaient pas tous là, retenus au Japon pour l'une d'elles ou dans leur entreprise respective, un autre par contre reçut en décalé son diplôme, une Médaille d'or nationale, qu'il aurait dû obtenir à la Sorbonne s'il n'y avait pas eu la grève de la SNCF ce jour-là.

Ce concours est donc ouvert à tous ceux, qui, âgés de 21 ans au plus, ont le goût de l’épreuve, de l’initiative, du travail bien fait. Tout au long des mois de février, mars, avril, mai 2018, ce sont 21 jurys constitués, avec autant de « Meilleurs Ouvriers de France » comme « président de Jury », et 70 jurés issus des professions concernées qui ont participé aux épreuves et décerné 76 médailles aux 45 candidats récompensés, certains ayant eu deux -27 candidats -, voire trois médailles pour les nationaux - 4 candidats -

Ont été représentés par les lauréats héraultais, les lycées Pierre Mendès-France et Georges Frêche à Montpellier, Compagnons du devoir et du tour de France de Baillargues, le Lycee professionnel Jacques Brel de Saint-Pons de Thomières, le lycée Charles Alliès de Pézénas, le lycee professionnel Charles de Gaulle à Sète, et à Montpellier la Cci sud formation, Btp CFA Hérault et Irfma 34.

No images found.

« Ce concours est important car il permet au jeune en formation d’afficher l’efficacité et la qualité du dispositif d’enseignement qu’il suit et surtout de mettre en évidence ses qualités personnelles, et sa progression dans ce qui sera plus tard, son métier, sa joie de vivre. Il pourra ultérieurement, s’il le souhaite, poursuivre sur la voie de l’excellence, en participant au concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » récompense ultime, qui sera pour lui le plus haut niveau de la perfection, méritant ainsi la reconnaissance de ses pairs.  

Le plastique asphyxie la Méditerranée

D'après le Monde.fr :

La Méditerranée menace de se transformer en « mer de plastique », met en garde, vendredi 8 juin, le WWF, qui propose une série de mesures pour la sauver des déchets plastiques, qui l’asphyxient comme aucune autre mer.

trash on the beach

L’association compile une série de données scientifiques alarmantes, dans un rapport publié vendredi : la mer Méditerranée concentre un niveau record de « microplastiques », ces miettes de moins de 5 millimètres, qui empoisonnent toute la chaîne alimentaire jusqu’à menacer la santé humaine. Au total, « la concentration de microplastiques est presque quatre fois plus élevée » dans cette mer quasi fermée que dans les « continents » de déchets plastiques repérés dans les océans, souligne le WWF.

Lire :   Dix chiffres pour résumer les enjeux et les risques pour les océans

Continuer sur : https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/06/08/mobilisation-pour-sauver-la-mediterranee-du-niveau-record-de-plastique-qui-l-envahit_5311596_3244.html

Une expérimentation d'un autocar GNV du 8 au 22 juin

Un véhicule  sur la ligne départementale 101 du réseau Hérault transport sera testé du 8 au 22 juin 2018 et sera un autocar  - voyage assis uniquement - ayant pour vocation d'opérer sur de plus longues distances.

VBC22Capture

Sur le parvis du Conseil Régional à Montpellier, inauguration du 8 juin 2018.

TRANSDEV, représenté par Thierry DECERLE, directeur Commercial Développement, Zone Sud ;

La Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, représentée par Jean-Luc GIBELIN, vice-président de la Région en charge des transports ;

Hérault Transport, représenté par son président, Hussein BOURGI ;

en partenariat avec GRDF, représenté par André SAUTET, Directeur Territorial Régional Languedoc-Roussillon ;

et le constructeur SCANIA, représenté par Nicola Cruchet, chef de région Autocar Sud-Ouest ;

testent un autocar au GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) du 8 au 22 juin 2018. 

L'autocar Scania Interlink GNV sera expérimenté en service commercial sur la ligne départementale 101 du réseau Hérault transport.

Transdev exploite déjà plusieurs réseaux urbains comprenant des autobus GNV (autobus = possibilité de transport de voyageurs debout). Ces véhicules sont conçus pour les conditions particulières du transport en milieu urbain : distances courtes, passagers debout, etc...

Le véhicule qui sera testé du 8 au 22 juin 2018 sera un autocar (autocar= voyage assis uniquement) qui aura pour vocation d'opérer sur de plus longues distances.

VBCCapture

Plusieurs critères seront mis à l'épreuve durant l'expérimentation :

-          Autonomie en carburant

-          Efficience

-          Confort de conduite conducteur

-          Confort à bord voyageur

Un retour d'expérience sera formalisé, au sein duquel le ressenti des voyageurs aura une place active par la mise en place d'un outil d'enquête de satisfaction dynamique à bord du véhicule : Opinion Box.

Durant cette période de test, des visites de sensibilisation à la transition énergétique seront également organisées avec des classes scolaires de primaire.

Toutes les parties prenantes de cette expérimentation - la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, Hérault Transport, TRANSDEV, SCANIA et GRDF - sont mobilisées pour répondre collectivement aux enjeux de la transition énergétique sur l'ensemble du territoire.

« Pour notre région, étendue sur plus de 72 000 km, et accueillant chaque année 50 000 nouveaux habitants, la question des mobilités est cruciale. Il s'agit d'une part de favoriser les déplacements en tenant compte des nouveaux modes de vie et usages de nos concitoyens, et d'autre part d'intégrer les enjeux environnementaux au cœur de notre modèle de développement. Il convient donc de travailler dès aujourd'hui, et cela collectivement, à imaginer  des modes de déplacements plus respectueux de l'environnement, plus économes en énergie.

Ainsi, dans le cadre de notre trajectoire pour devenir la première Région d'Europe à énergie positive et en tant qu'autorité organisatrice des transports, nous accordons une importance particulière aux projets de mobilités alternatives qui émergent et se développent dans nos territoires. Notre nouveau service public régional de transports, liO (Lignes Intermodales d'Occitanie), intègre ces problématiques stratégiques au travers notamment de plusieurs expérimentations en cours autour du train hybride, du train à hydrogène ou des carburants alternatifs pour les autocars  ».

Carole Delga

Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Transmettre la mémoire collective aux élèves héraultais

Concours National de la Résistance et de la Déportation 2018 : « S’engager pour libérer la France » 

Remise des prix du Concours National de la Résistance et de la Déportation aux lauréats départementaux par le  Département de l’Hérault  le mercredi 13 juin 2018

 Dans le cadre du Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD), le Département de l’Hérault organisait, le vendredi 1er juin 2018, une journée pédagogique pour les lauréats départementaux du concours.

Cette journée se déroulait en présence de Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental de l’Hérault et de Françoise Couderc, Vice-Présidente du Comité départemental d’organisation du Concours National de la Résistance et de la Déportation. 

Résultat de recherche d'images pour "photos foret ecrivains combattants 34"

Une journée de mémoire organisée par le Département de l’Hérault 

Dans le cadre de ce concours, le Département de l’Hérault a souhaité faire découvrir aux lauréats départementaux, des lieux emblématiques de la Résistance héraultaise.

Dix établissements impliqués dans la préparation de ce concours (une centaine d’élèves et une douzaine d’enseignants) ont été invités à participer à cette journée de mémoire. Il s’agissait des collèges de Béziers (Jean Perrin), Gignac, Ganges, Castelnau-le-Lez, Le Crès et des lycées de Clermont l’Hérault, Castelnau-le-Lez, Saint-Clément-de-Rivière, Lattes, Saint-Pons-de-Thomières et de Pézenas.

 Déroulé de la journée :

 10h30             Découverte de la forêt des Ecrivains Combattants, à Combes*

*A la suite des inondations de 1930 dans l'Hérault, l'association des Ecrivains Combattants décide d'aider à la replantation  sur le territoire des communes de Combes et de Rosis. C'est à partir de cette initiative que naît l'idée de rendre hommage à des écrivains qui ont combattu durant la Grande Guerre en érigeant des stèles sur les 135 hectares de cette forêt de pins et de cèdres. Il s'agit dans un premier temps de conserver la mémoire d'écrivains tombés au "champ d'honneur". Par la suite, des auteurs morts durant le second conflit mondial ont été rajoutés. Parmi les hommes célèbres honorés, on trouve, Charles Péguy, Pierre Brossolette, Pierre Leroy-Beaulieu, Antoine de Saint-Exupéry... Plusieurs écrivains étrangers sont aussi honorés comme le romancier Gabriele d'Annunzio.

 12h30             Prises de parole de Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental de l’Hérault et de Pierre Bardy, Maire de Pierrerue

 14h30             Départ pour le Col de Fontjun*

*Le jour du Débarquement en Normandie (6 juin 1944), les nazis tendent une embuscade aux nombreux maquisards présents dans les forêts de l'Ouest de l'Hérault. C'est notamment là que se trouve le maquis de Latourette. Il est commandé par Jean Girvès et est implanté entre Olargues, Ferrières-Poussarou et Saint-Pons.

Les Résistants ripostèrent aux tirs allemands avec leurs pistolets mitrailleurs et quelques grenades mais ils manquèrent rapidement de munitions. Cinq des maquisards furent tués durant le combat dont Danton Cabrol de Capestang. Dix-huit autres furent capturés par les Allemands qui les emmenèrent à la caserne Du Guesclin de Béziers où ils furent interrogés et probablement torturés par l’antenne de la Gestapo de la ville sous la direction de Josef Roleff.

Le 7 juin 1944, le chef de la Gestapo biterroise, Roleff, avertit les autorités françaises de l’exécution prochaine des Résistants. Il dit au commissaire de police que dix-huit français dont une femme, qui avaient été pris les armes à la main à Saint-Chinian, où ils avaient attaqué des soldats allemands, allaient être fusillés publiquement sur la place du 14 juillet.

 Plusieurs représentants des comités d’Anciens Combattants participaient également à cette journée :

-          Edith Moscovith : Comité Yad Vashem

-          Sabine Buonom et Michèle Bensoussan : Centre communautaire juif de Montpellier

-          Jean-Claude Delpon : ADIF (fils de déporté)

-          Laurent Sastre, professeur d'histoire, comité départemental d'organisation du CNRD

-          Christine Loubet, professeur d'histoire, comité départemental d'organisation du CNRD

 Le Département de l’Hérault apporte son soutien aux associations d’Anciens Combattants et patriotiques à travers les actions qu’elles mènent : commémorations, devoir de mémoire auprès des nouvelles générations, événements (congrès, expositions) mais également le renouvellement des drapeaux honorifiques.

 Remise des prix du Concours National de la Résistance et de la Déportation aux lauréats départementaux

Le Département de l’Hérault organisera le mercredi 13 juin 2018, à l’Hôtel du Département de Béziers, une cérémonie de remise des prix pour les lauréats départementaux. Elle aura lieu quelques jours après la cérémonie de remise des prix du Rectorat aux lauréats « académiques », le 25 mai prochain.

Créé en 1961, organisé par la Direction Départementale des services de l’Education nationale et le comité d’organisation du Concours National de la Résistance et de la Déportation, le CNRD a pour objectif de transmettre aux jeunes générations la mémoire de la Résistance et de la Déportation et les valeurs d'engagement, de liberté et de fraternité que porte cette histoire. 

C’est l’un des concours scolaires les plus anciens et les plus fédérateurs. Il s’adresse aux classes de 3ème des collèges – publics et privés – et à toutes les classes des lycées d’enseignement général et professionnel.

Calendrier des tournois de Joutes languedociennes 2018

De mi-juin à début septembre, plus qu'un sport, au delà du folklore et de la tradition : les Joutes languedociennes de Palavas-les-Flots à Sète et Agde.


Déroulement des tournois :
Calendrier détaillé suwww.joutes-languedociennes.com/agenda

Les tournois sont précédés d'un défilé des jouteurs, tous vêtus de blanc et coiffés d'un canotier, accompagnés par la musique traditionnelle, où le hautbois et le tambour occupent la place centrale.

Une première passe d'honneur ouvre le tournoi. Les jouteurs présentent leurs lances et se serrent la main lorsque les barques se croisent. Puis les deux hommes, juchés sur la tintaine des barques, la poitrine protégée par le pavois, tentent de se faire tomber à l'eau lorsque les bateaux se croisent, avec une lance de bois à bout ferré.

Des fanfares basées dans les tribunes "chauffent" l'ambiance et saluent les jouteurs victorieux et les passes spectaculaires à grands coups de cuivres et de grosses caisses !

Opération prévention noyade dans la métropole de Montpellier

Opération de lancement mercredi 30 mai 2018

Pour la 6ème année, Montpellier Méditerranée Métropole se mobilise  pour sensibiliser le public et prévenir du risque de noyade avec l'appui de son réseau de 14 piscines qui apprend à nager à plus de 20 000 enfants chaque année. L'édition 2018 se déroulera du 30 mai au 13 juin dans l'ensemble du réseau avec pour marraine Aurore Kichenin.

Dès le 30 mai sur l'avenue du Pirée, face à l'Esplanade de l'Europe, l'opération de lancement s'ouvrira à 13h30 par l'accueil des 80 enfants des temps périscolaires. Puis, à 14h15, les pompiers du Samu proposeront une démonstration d'un secours à la personne dans l'eau, avec une prise en charge du noyé et des moyens engagés. Tout au long de l'après-midi, des diverses techniques de sauvetage utilisées par les pompiers et la Croix rouge, Jet ski, zodiac, paddle, board, bouée tube  ..., seront proposées au public sur la deuxième moitié du bassin côté pont Juvénal.

LE PROGRAMME D'ACTIVITES DE LA 6EME EDITION " PREVENTION DES NOYADES"

De nombreuses animations et initiations aux gestes de sauvetage sont prévues dans diverses piscines du réseau de la Métropole :

  • 30 mai de 14h à 17h au Bassin sur l'avenue du Pirée : lancement de la 6ème édition,
     
  • 2 juin de 9h à 13h au Centre Nautique Neptune et à la piscine Berlioux : initiations aux gestes de sauvetage,
     
  • 3 juin de 9h à 13h puis de 14h à 18h dans les piscines Nakache et Les Néréides : initiations aux gestes de sauvetage,
     
  • 4 juin de 14h30 à 15h30 au Centre social de la CAF : représentation théâtrale sur le thème de la prévention et les bonnes pratiques (9/12 ans),
     
  • 6 juin de 14h à 16h dans les piscines Piscine Olympique d'Antigone et Pitot : animation mobile autour d'un jeu de la prévention,
     
  • 9 juin de 9h à 13h puis de 14h à 18h dans les piscines Poséidon et Piscine Olympique d'Antigone : initiations aux gestes de sauvetage,
     
  • 10 juin de 9h à 12h puis de 14h à18h dans la piscine Les Néréides : initiations aux gestes de sauvetage,
     
  • 11 juin de 14h30 à 15h30 dans la salle communale de Castries : représentation théâtrale sur le thème de la prévention,
     
  • 13 juin de 14h à 16h dans les piscines Jany et Amphitrite : animation mobile autour d'un jeu de la prévention.
     

LES ENJEUX DE L'OPÉRATION "PRÉVENTION DES NOYADES 2018" EN QUELQUES CHIFFRES CLÉS

  • Chaque année, près de 20 000 noyades en France sont dénombrées,
     
  • Entre juin et septembre, la France compte en moyenne près de 3 morts par noyade par jour,
     
  • La noyade est la 2ème cause de mortalité chez les enfants âgés de - de 6 ans.

Les Balarucoises de l'activité physique adaptée étaient à Montpellier

Il y a une dizaine de jours, les Balarucoises, adeptes des séances d'activités physique adaptées, ont fêté le 6ème anniversaire du programme européen MACVIA LR - EPCA - "Equilibre et Prévention de la Chute pour améliorer l'Autonomie des Personnes Agées" au Palais Universitaire des Sports - UFR STAPS - avenue du Pic Saint-Loup à Montpellier.

Près de 200 personnes de tout le département de l'Hérault étaient présentes au mois de mai 2018 pour cette journée attrayante et ont participé à de nombreux ateliers par groupe toute la matinée, sous la houlette des étudiants et enseignants en "Master en activités physiques adaptées", stagiaires et responsables de groupes dans les villes participant à ce programme, dont la ville de Balaruc-les-Bains.

Le Professeur Hubert Blain, gérontologue et responsable du centre régional de prévention de la chute au CHU de Montpellier ainsi que le Docteur Pierrick Bernard, enseignant chercheur et maître de conférences à l’UFR STAPS de Montpellier, les ont reçues comme chaque année. Ils organisent avec dévouement ces séances sur le département de l'Hérault et ont reçu avec grand plaisir toutes ces personnes adeptes de ce programme et ravies d'y participer.

Le programme européen MACVIA « Contre les Maladies Chroniques pour un Vieillissement Actif » est un programme permettant « Equilibre et Prévention de la Chute pour l’Autonomie /EPCA », destiné à un vieillissement réussi.

Il propose des séances d’activités physiques adaptées, réservées aux seniors autonomes sur leur lieu de domicile, axées sur le renforcement musculaire, l’équilibre, la motricité, la prévention de la chute avec des séances d’éducation à la santé qui aborde différents thèmes : l’alimentation et la nutrition, l’hygiène de vie et la santé, les médicaments, l’adaptation de l’environnement et de l’habitat, l’aptitude physique et la santé. Ces ateliers durent 3 mois et sont renouvelables si nécessaire, avec un bilan de la personne avant et après le programme. A Balaruc-les-Bains, chaque année deux ateliers de 3 mois sont proposés sur inscription au C.C.A.S.

Les séances d’activités physiques permettent d’agir à la fois sur le bien être physique et psychologique ainsi que sur le moral des personnes, les pratiquants étant heureux de retrouver leur groupe aux séances et de partager des moments de convivialité entre eux. Les progrès sont rapides, les personnes prennent confiance en elles, ont de moins en moins peur de chuter, prennent plus soin d’elles et le physique s'en ressent..

Merci à la Municipalité de Balaruc-les-Bains, à travers son C.C.A.S., de permettre à ces "personnes âgées" de profiter de ce programme afin de conserver leur "jeunesse". Les progrès développés grâce à ces séances et à la convivialité y régnant font que tous les participants, ainsi que de nouveaux arrivants, souhaitent les renouveler l'année prochaine !

Annick Pratlong

150 m3 de déchets récoltés sur nos routes

OPERATION STOP AUX DECHETS

herCapture

Pour la deuxième année consécutive, le Département organisait mardi 5 juin 2018 une grande opération Stop aux déchets sur les routes de l’Hérault.

La journée était choisie symboliquement à la même date que la journée mondiale de l’environnement.

350 agents du Département étaient mobilisés ce mardi pour nettoyer 340 km de routes ainsi que 6 hectares d’aire de repos et giratoires.

A l’appel de Kléber MESQUIDA, de nombreuses collectivités ont également répondu présentes pour démultiplier l’action du Département.

150 m3 de déchets épars (papiers, canettes, bouteilles en plastique…) ont été ramassés et les agents ont également trouvé 204 pneus, 13 enjoliveurs, 7 planches, 4 pare-chocs, 1 embrayages PL, 100 kg de ferrailles en tout genre, des bidons usagés de produit de traitement des vignes, 1 translate, 1 pied de parasol, des pieds de salon de jardins et des encombrants en tout genre : matelas, machine à laver, micro-ondes… Preuve du manque de scrupule de certains usagers, les agents sont également confrontés à d’autres trouvailles désagréables : des bouteilles en plastique remplies d’urine.

Pour sensibiliser les usagers contre ces incivilités, de nombreux panneaux ont également été installés sur les différents itinéraires.

Il est précisé : "Ces immondices entachent la beauté des paysages et le confort des usagers sur la route. Mais ils posent surtout un problème environnemental majeur : les fossés qui longent les routes départementales ont pour objet d’évacuer les eaux de ruissellement ; lorsqu’ils sont obstrués, ils ne peuvent plus jouer leur rôle correctement...quand ces déchets ne finissent pas par polluer les rivières, les lagunes et les plages de l’Hérault."

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

La radiothérapie guidée par IRM à MONTPELLIER

Après Marseille, Montpellier va mettre en service en septembre 2019 un appareil de radiothérapie guidée par IRM. Un investissement de 8,9 M€ financés par l'Etat, l'ensemble des collectivités et l'ICM Val d'Aurelle. Inauguré en juin 2019 à l'Institut du Cancer de Montpellier, il ouvre de nouvelles perspectives de prise en charge du cancer en guidant les radiothérapies, jusqu'ici effectuées sous scanner, par l'imagerie à résonance magnétique (IRM).
Véritable axe de la médecine du futur, ce projet est financé grâce au Plan « Montpellier Capital Santé » (3 millions d’euros), au soutien du Conseil départemental de l’Hérault (1,5 millions d’euros) et à celui de la Région Occitanie (1,5 millions d’euros).

Le département de radiothérapie oncologique de l’ICM accueille le MRIdian Linac de ViewRay qui traitera les premiers patients dès septembre 2019...

» Echos/Montpellier

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes