Attention : vigilance orange pour le vent

 Nouveau coup de vent demandant une vigilance particulière  ce week-end, les 20 et 21 janvier 2018.

Selon Météo France, une perturbation active touche une grande moitié ouest de la France.

ventCapture

Evolution prévue :
Neige-Verglas :

Sur les Savoie, l’Isère et les Hautes-Alpes les quantités de neige iront de quelques cm temporaires en plaine du nord Isère à l’avant-Pays Savoyard en début d’après-midi, à 10 cm en vallées intérieures des massifs, 20/30 cm vers 1500m , 30/50 cm en haute montagne d’ici samedi minuit.
La neige continuera de tomber sur les Alpes vers 800 m la nuit suivante et la journée de dimanche.

Vent violent :

Sur les Pyrénées-Orientales, l’Aude et l’Hérault, samedi soir et dans la nuit de samedi à dimanche le vent de nord-ouest souffle très fort. Dans la nuit les rafales atteindront 110 à 130 km/h.

Sur le Var et les Alpes-Maritimes, le vent de nord-ouest se renforce en tempête en soirée et dans la nuit. De l’intérieur des Alpes-Maritimes (relief alpin, Cheiron, haut pays et pays grassois) à l’est varois (région de Fayence, Seillans, Fréjus, Dracénie, Estérel) en 2ème partie de nuit les rafales pourront dépasser les 130 km/h.
En deuxième partie de nuit et jusqu’en matinée, ce vent fort s’étend à la plus grande partie du Var, du centre Var jusqu’au littoral avec des rafales de 110 à 130 km/h.
L’est des Alpes-maritimes reste en marge des vents les plus forts.
En Corse, le vent d’ouest se renforce tout au long de la journée. Il soufflera en tempête dans la nuit de samedi à dimanche, mais toutefois moins fort que les coups de vent précédents. C’est en deuxième partie de nuit que le vent sera le plus fort avec des rafales atteignant 160 km/h sur le Cap Corse, 120 km/h dans la région bastiaise, jusqu’à 140 km/h sur le relief et la côte orientale.

Participez à la création d’une grande base de données sur les soldats de l’Hérault

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale et à compter du mois de janvier 2018, les Archives départementales de l’Hérault proposent à tous les internautes de contribuer à la création d’une grande base de données sur les soldats du département. Cette base nominative s’enrichira avec les données saisies par les internautes à partir des registres matricules militaires* mis en ligne sur le site des Archives. L’indexation portera sur les classes 1887 à 1921.


Grand Mémorial

 

Ce projet d’indexation collaborative est gratuit et ouvert à tous. Il permettra de relever les noms des 137.000 soldats originaires de l’Hérault et du sud Aveyron. 

Le fruit de cette immense collaboration complétera le Grand mémorial, base de données des soldats de la Guerre 1914-1918 actuellement en ligne

Que sont les registres matricules du recrutement militaire?

Les registres regroupent des fiches matricules (une par soldat), contenant les états signalétiques de service de chaque conscrit, à partir du jour de leur recensement par l’armée, dans l’année de leurs 20 ans (classe d’âge). Les fiches matricules sont très détaillées : elles donnent des informations sur l’état civil, les caractéristiques physiques, le degré d’instruction du conscrit, la carrière militaire, les unités d’incorporation, les éventuelles blessures, les grades jusqu’à la démobilisation. 

Présentation du projet 

Il s’agit de relever, à partir des images mises à disposition et grâce à une grille prédéfinie, les informations suivantes : nom, prénom, date et lieu de naissance, lieu de résidence, degré d’instruction, numéro de matricule… 

Comment participer ? 

Pour participer à l’indexation collaborative, rien de plus simple. Créez votre compte personnel puis rendez-vous sur le formulaire des registres matricules pour visionner les registres matricules de votre choix. Vous pouvez commencer à indexer. Un tutoriel video est accessible en cliquant ici.

L'Hérault à très haut débit, partout et pour tous

« Avec l’arrivée du Très Haut Débit sur le territoire, c’est tout l’Hérault qui développe ses réseaux de communication et ouvre un formidable potentiel. Un meilleur débit numérique permettra de renforcer l’attractivité économique de l’Hérault sur le plan national et international. Villes et campagnes doivent bénéficier des mêmes services. » précise Kléber Mesquida.

Abstract fiber optics

A l'horizon 2022, l'Hérault sera équipé du très haut débit. Pourquoi un tel projet ? Combien va-t-il coûter ? Eléments de réponse.

http://www.herault.fr/thd

Actuellement :

La construction d’infrastructures de télécommunications sur le territoire Héraultais a réduit la fracture numérique qui existait entre le sud et le nord du département, et a favorisé la venue d’opérateurs et de fournisseurs d’accès internet afin d’obtenir des offres et des services attractifs pour les entreprises et pour les particuliers.

Le réseau départemental num’hér@ult, qui se compose d’un réseau de collecte en fibre optique et d’un réseau de desserte radio WifiMax, a permis d’aménager de façon équilibrée le territoire et d’offrir un nouveau service public aux Héraultais.fib1Capture

Grace à ce projet, aujourd’hui 98,7% de la population du département bénéficie d’un accès minimum à 2 Mbits, quelle que soit sa localisation, à un coût identique à ceux pratiqués dans les grandes agglomérations comme Montpellier. Pour le grand public, cela signifie la possibilité d’accéder à un bouquet de service incluant internet et la téléphonie sur IP.

Les entreprises peuvent bénéficier d’offres hauts débits symétriques et/ou d’offres très haut débit pour celles situées sur les ZAE desservies par le réseau fibre optique num’hér@ult.


Avec le projet départemental Très haut débit lancé en 2015, l’ensemble du territoire Héraultais pourra accéder aux réseaux de communication dans un débit supérieur à 30 Mb/s. Cela ouvre un formidable potentiel de développement qui renforcera l’attractivité économique du territoire au niveau national et international. Villes et campagnes bénéficieront des mêmes services à l’horizon 2022.

Une séance exceptionnelle du Département de l'Hérault s'est tenue ce lundi 15 janvier au matin, avec à l'ordre du jour la désignation du délégataire de service public qui sera  la société Covage.

56 communes, autour de Montpellier et sur le littoral qui font partie de la "zone d'initiative privée" seront équipées par l'opérateur Orange d'ici 2022. 

 286 communes, font partie de la "zone d'initiative publique". Covage interviendra dans ces communes d'ici 2022.

Ce raccordement devrait être offert aux communes et Les Héraultais auront la possibilité de suivre l'arrivée de la fibre dans leur commune, grâce au site Hérault Numérique. 

Les objectifs du président Mesquida pour l'Hérault

 Béziers, ce mardi 16 janvier, Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental de l'Hérault présentait ses vœux à la presse. L'occasion de faire un point sur les réalisations passées et de présenter ses objectifs pour le Département.

 

Kléber Mesquida, 
President of Hérault'Department.

On tuesday january 16th, President Kleber Mesquida conveyed his best wishes to the media in Béziers Department Hall. An opportunity to present year 2018 objectives and his thoughts on the future of Hérault Department.


Not only on the technology side as optical fiber will be everywhere in Herault by the end of 2020, but in terms of attraction for tourists, with the creation of a huge park of activities, free of charge for the public, in the Bayssan Domain, around Sortie Ouest. In terms of culture of course, this park will include a huge theatre (900 seatings) to host more festivals. Regarding oenotourism, not only will they encourage the 59 wine-tasting cellars to attract more tourists, but also build infrastructures to host them, such as guest houses, bed and breakfast etc. The wine-growers as well will be helped by a department watering plan to face future lack of water and save the vineyards. Last but not the least among the projects introduced is the buyout of the Beziers airport shares andinfrastructures management, which should secure the activities of that airport..

   

Nul n'étant prophète en son pays, Kléber Mesquida a choisi le sien : amoureux de l'Hérault, il en parle avec passion et se bat depuis 2002 pour aider ce département à se hisser au niveau international (l'Hérault est la 1ère destination favorite des français et la 4ème au niveau international). Avec ses 15000 habitants supplémentaire par an depuis 2002, les infrastructures doivent changer pour accueillir et héberger ses quelques 1.150.000 habitants. 

Les projets pour 2018 incluent donc des structures de solidarité, telles que la maison des solidarités Eliane Bauduin à Béziers, de la solidarité aux territoires avec les communes qui accueillent des projets, mais également des créations telles que en 2018 Hérault Ingénierie pour la recherche de financement aux communes.

Plus d'habitants entraînant plus de voitures donc un besoin de sécurité accroissant, de gros travaux sont mis en oeuvre tels que les carrefours Edgar Faure, la rocade nord, les déviations de Puisserguier, Montagnac, le passage surélevé au niveau de Cers pour rouler de Béziers à Agde... Mais également plus d'aires de covoiturage afin d'inciter les citoyens à devenir éco citoyens.

Et s'il est bien de sécuriser, il faut également rendre accessibles les commerces. En toute logique une aide aux collectivités a donc été octroyé aux collectivités désireuses de rendre accessible des maisons des services public aux citoyens.

Puis son cheval de bataille : les réseaux de télécommunication. Où dès 2012 il s'est battu afin de raccrocher l'Hérault au niveau national de la fibre optique. D'ici fin 2020, la région devrait être équipée et ceci gratuitement pour les communes. 
Au niveau sportif, Hérault Sport en 2017 a animé 3704 journées sportives sur les plages, les écoles etc. Deux événements majeurs en 2018 dans notre région également : les 12 et 13 mai à Olargues, les championnats du monde d'enduro et de VTT, et la coupe du monde de rugby des moins de 20 ans, finale à Béziers fin 2018.

La culture n'est pas épargnée, la culture étant le patrimoine de ceux qui n'en ont pas. Les grands travaux de 2018 incluent : La réfection du théâtre de toile (Sortie ouest), 900 places, 41000 visiteurs par an, le grand projet du domaine de Bayssan avec la création d'un parc à thème sur le thème du cinéma et du numérique (par une entreprise privée Think Well), mais également la création des Jardins de la Méditerranée, et des parcours pour la famille entièrement sécurisés avec pistes cyclables et de randonnée. 

L'étude faisabilité sera achevée fin 2018 et ces sites devraient permettre la création de 800 emplois et un intérêt certain pour plus de touristes, ce domaine étant près des plages et bien situé par rapport à Montpellier, Narbonne et l'aéroport, devrait pouvoir les attirer lors des journées de grand vent. 

Et enfin, autre richesse de notre région, l'Oenotourisme: 24 routes des vins devraient être reconnues sur le plan national, avec des circuits (59 caveaux pour recevoir le public, organiser des dégustations, mais également héberger), un plan d'irrigation afin de sauver nos vignes.

Bref, une présentation concise et intelligente de plans pour mettre en valeur le patrimoine de notre région, et ce sans langue de bois et en toute ouverture d'esprit.

Florence de Martino

 

Qu’est-ce que la GEMAPI ?

À partir du 1er janvier 2018, conformément à la loi MAPTAM et à la loi NOTRe, Montpellier Méditerranée Métropole exercera la compétence GEMAPI, la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations. Les missions couvertes sont l’aménagement de bassins hydrographiques, l’entretien des cours d’eau, la défense contre les eaux et la submersion marine et la restauration des écosystèmes et zones humides.

La GEMAPI vient ainsi compléter et renforcer le périmètre d’actions de la Métropole qui exerce déjà des compétences dans ces domaines, notamment en matière de lutte contre les inondations.

 La loi de modernisation de l’action publique territoriale et l’affirmation des métropoles (MAPTAM) du 27 janvier 2014 attribue au bloc communal  une compétence exclusive et obligatoire relative à la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI).

La création et l’attribution de la compétence GEMAPI aux communes clarifient les responsabilités que les maires assument déjà partiellement en la matière et fournissent les outils juridiques et financiers nécessaires pour leur exercice. Cette réforme concentre, à l’échelle communale et intercommunale, des compétences aujourd’hui morcelées. La compétence GEMAPI répond à un besoin de replacer la gestion des cours d’eau au sein des réflexions sur l’aménagement du territoire. Le bloc communal pourra ainsi aborder de manière conjointe la prévention des inondations et la gestion des milieux aquatiques (gérer les ouvrages de protection contre les inondations, faciliter l’écoulement des eaux notamment par la gestion des sédiments, gérer des zones d’expansion des crues, gérer la végétation dans les cours d'eau  et l’urbanisme (mieux intégrer le risque d’inondation et le bon état des milieux naturels dans l’aménagement de son territoire et dans les documents d’urbanisme).

La réforme conforte également la solidarité territoriale : le risque d’inondation ou les atteintes à la qualité des milieux ne connaissant pas les frontières administratives, la réforme encourage le regroupement des communes ou des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre au sein de structures dédiées ayant les capacités techniques et financières suffisantes pour exercer ces compétences à la bonne échelle hydrographique, lorsque le bloc communal ne peut pas les assumer seul à l’échelle de son territoire.

Les dispositions créant la compétence de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations, et l’attribuant au bloc communal entrent en vigueur le 1 er janvier 2018. Les collectivités qui le souhaitent peuvent choisir de prendre dès maintenant cette compétence par anticipation.

Pour tout savoir : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/20170227_La%20GEMAPI_vdif.pdf

Les vœux de Kléber Mesquida aux Héraultais

Le 12 janvier 2018, Kleber Mesquida, Président du Département et Député de l'Hérault a adressé ses voeux aux Héraultais sur le site d'Aco depuis l'Hôtel du Département à Montpellier.

En présence  Carole Delga,  présidente de Région Occitanie et de Pierre Pouessel, préfet de l'Hérault, c’est sur le thème « tissons les liens de demain » que le président du conseil départemental a abordé les domaines de compétences et d’interventions du département dans les solidarités aux personnes, mais aussi les solidarités territoriales définies par la loi NOTRe.

C’était aussi l’occasion d’évoquer les grands projets départementaux tels que : le très haut débit qui desservira tous les Héraultais, ... le projet Hérault irrigation pour faire Face au dérèglement climatique..., le Schéma « Oenotour » qui reliera les 24 routes des vins labellisées « vignobles et découvertes » et qui sera présenté au Salon de l’agriculture à Paris au mois de février prochain..., le développement culturel avec le projet structurant de Bayssan, Domaine départemental situé à la sortie ouest de l’autoroute A9...
Avant de rejoindre un buffet cent pour cent "produits du terroir", le président a remercié les 5 000 agents du Conseil départemental qui mettent en œuvre les politiques départementales et assurent leur mission de service public avec conscience. D’autre part, le département souhaite à toutes les Héraultaises et Héraultais, de tisser de nombreux liens pour cultiver le vivre ensemble dans les 343 communes qui illuminent et font briller le département de l’Hérault.

Lactalis : conseils aux parents

La liste des références de produits concernés est disponible sur le site de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

LNS maintient son numéro vert 0800 120 120 ouvert 24h sur 24 pour apporter des réponses aux parents sur les produits rappelés.

Il est demandé aux parents qui disposeraient encore de boîtes correspondants à ces lots, dans la mesure du possible, de ne pas les utiliser, qu’elles soient neuves ou déjà entamées. Les parents qui utiliseraient une boîte de lait infantile en poudre ou un autre produit concerné par cette mesure de retrait-rappel doivent changer immédiatement de lait ou de produit.

La Société Française de Pédiatrie (SFP) a formulé des recommandations de substitutions possibles en ce sens qui sont téléchargeables au lien ci-dessous. Elles ont été également transmises aux professionnels de santé.

S’il est vraiment impossible pour les parents de trouver l’un des laits de substitution, la SFP leur propose de préparer un biberon avec le lait qu’ils possèdent, puis de faire bouillir le lait pendant 2 minutes dans une casserole, le laisser refroidir et le donner à leur(s) bébé(s) en attendant de trouver une alternative. Les parents peuvent aussi se rapprocher des pharmacies qui disposent de toutes les informations relatives aux lots concernés.

Dans tous les cas, si leur(s) enfant(s) présente(nt) des symptômes de toxi-infection alimentaire (diarrhée éventuellement accompagnée de fièvre), les parents sont invités à contacter un médecin dans les meilleurs délais. En attendant, un soluté de réhydratation, disponible en pharmacie, pourra être donné à l’enfant pour éviter une déshydratation en raison de pertes liquidiennes importantes (selles liquides nombreuses).

La Direction générale de la Santé ouvre le numéro 0800 636 636. 
Cette plateforme téléphonique est accessible 7 jours sur 7 de 9h à 19h. Elle est destinée à apporter des réponses aux questions des parents et les recommandations sanitaires qui conviennent.

Recensement de la population 2018 : J-6

Le recensement de la population organisé par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) commence le 18 janvier 2018. Si vous avez des questions, nous avons des réponses !

Multicolored men crowd

À quoi sert le recensement ?

Le recensement permet de savoir combien de personnes vivent en France et d'établir la population officielle de chaque commune. Il fournit des informations sur les caractéristiques de la population : âge, profession, moyens de transport utilisés, conditions de logement...

C'est grâce à ces données que les projets qui vous concernent peuvent être pensés et réalisés.

En effet, de ces chiffres découle la participation de l'État au budget des communes. Du nombre d'habitants dépendent le nombre d'élus au conseil municipal, la détermination du mode de scrutin, le nombre de pharmacies, etc. La connaissance de ces statistiques est un des éléments qui permettent de définir les politiques publiques nationales et, au niveau local, elle sert à prévoir les équipements collectifs nécessaires (écoles, hôpitaux, infrastructures des transports, etc.). Elle aide également à cibler les besoins en logements, elle permet aux entreprises de mieux connaître leurs clients, aux associations de mieux répondre aux besoins de la population.

  À noter :

Les communes de moins de 10 000 habitants sont recensées sur toute leur population une année sur cinq. Les communes de 10 000 habitants ou plus, effectuent tous les ans une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % des logements.

Quel est le calendrier cette année ?

En 2018, le recensement se déroule :

  • dans les 7 000 communes de moins de 10 000 habitants concernées, du jeudi 18 janvier au samedi 17 février en France métropolitaine, aux Antilles et en Guyane.
  • dans toutes les communes de 10 000 habitants ou plus, seulement une partie de la population est concernée par le recensement qui se déroule du jeudi 18 janvier au samedi 24 février en France métropolitaine, aux Antilles et en Guyane.

Serez-vous recensé en 2018 ?

  • Si vous habitez une commune de moins de 10 000 habitants, vous pouvez consulter la rubrique du site de l'Insee concernant le recensement « Et pour moi ? Suis-je recensé cette année ? »
  • Si vous habitez une commune de 10 000 habitants ou plus, vous devez vous renseigner auprès de votre mairie. Retrouvez les coordonnées de votre commune avec l'annuaire de l'administration de Service-public.fr.

Comment reconnaître un agent recenseur ?

Vous êtes prévenu du passage de l'agent recenseur par une lettre du maire déposée dans votre boîte aux lettres quelques jours avant ou par l'agent lui-même. Celui-ci a une carte tricolore signée par le maire, avec sa photo et son nom. Toute personne recensée est en droit d'exiger la présentation de cette carte et peut aussi vérifier son identité en contactant la mairie.

Est-il obligatoire de répondre ?

La réponse aux questionnaires du recensement est obligatoire.

Comment se passe le recensement à domicile ?

L'agent recenseur, recruté par la mairie et formé par l'Insee, se présente à votre domicile et vous remet :

  • une feuille de logement [null - 243 Ko] qui comporte des questions sur les caractéristiques et le confort du logement ;
  • autant de bulletins individuels [null - 132,48 Ko] qu'il y a de personnes dans le foyer avec des questions sur l'âge, le lieu de naissance, la nationalité, le niveau d'études, le lieu de résidence, l'activité professionnelle ;
  • des notices explicatives disponibles en français et dans certaines langues étrangères (allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, portugais, roumain, turc).

Si vous le souhaitez, il peut vous aider à les compléter.

Si vous répondez sur papier, l'agent recenseur vient récupérer les documents complétés quelques jours plus tard, à un moment convenu ensemble. Vous pouvez aussi les renvoyer directement à la mairie ou à la Direction régionale de l'Insee.

  À noter :

En cas d'absence du domicile, l'agent recenseur vous laisse un avis de passage dans votre boîte aux lettres afin de convenir d'un rendez-vous pour vous donner les documents nécessaires au recensement.

Est-il possible de répondre sur internet et comment ?

Lors de son passage, l'agent recenseur vous propose de répondre à l'enquête de recensement en ligne. Si vous faîtes ce choix, il doit être le même pour toutes les personnes du foyer.

Il vous faut vous connecter au site le-recensement-et-moi.fr et saisir les identifiants présents sur la notice remise par l'agent recenseur puis remplir le questionnaire en vous laissant guider et valider.

Si vous avez indiqué votre adresse électronique, vous recevrez un accusé de réception par messagerie vous confirmant la bonne prise en compte de vos réponses.

  À noter :

Si vous avez une question ou rencontrez un problème lors de la procédure en ligne, vous pouvez contacter le site.

Jusqu'à quand remettre vos questionnaires ou répondre en ligne ?

  • Si vous habitez une commune de moins de 10 000 habitants, vous avez jusqu'au samedi 17 février en France métropolitaine, aux Antilles et en Guyane.
  • Si vous habitez une commune de 10 000 habitants ou plus, vous disposez d'un délai supplémentaire jusqu'au samedi 24 février en France métropolitaine, aux Antilles et en Guyane.

Et si vous avez une résidence secondaire ?

La résidence où vous devez vous faire recenser est votre résidence principale. Si un agent recenseur vous contacte néanmoins dans votre résidence secondaire, ne remplissez que la feuille de logement.

Le recensement est sûr : vos informations personnelles sont protégées

Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). L'Insee est le seul organisme habilité à exploiter les questionnaires, et cela de façon anonyme. Ils ne peuvent donc donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal.

Votre nom et votre adresse sont néanmoins nécessaires pour être sûr que vous n'êtes pas compté plusieurs fois. Ces informations ne sont pas enregistrées dans les bases de données.

Toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

  Rappel :

Au 1er janvier 2017, date de la dernière estimation, la France comptait 66 991 000 habitants.

Pour en savoir plus

L'arrivée du e-sport, grand rendez-vous du 1er février

A son tour le sport connaît sa révolution numérique. Nouveaux outils de communication et de fidélisation qui permettent d'améliorer l'expérience des utilisateurs. Nouveaux outils technologiques au service des sportifs du dimanche comme des sportifs de haut niveau. Et enfin, l'arrivée du "e-sport".  Forum "Les révolutions du sport" le 1er fevrier 2018 auquel vous êtes invités.

L’image contient peut-être : texte

La 2ème édition des Rencontres de Sète agglopôle - Le Monde sera donc cette année consacrée aux révolutions du sport, une formidable thématique pleine de richesses.

Rendez-vous le 1er février prochain avec de grands champions comme Stéphane Diagana, Fabien Pelous, Kito de Pavant, Patrice Canayer ou encore le régional de l'étape Thomas Favolini , des élus, des dirigeants, des chercheurs, des experts, des chefs d'entreprise, pour imaginer ensemble à quoi ressemblera le sport en 2024, quand la France recevra les Jeux Olympiques. Autant dire, demain !

Programme et inscription sur https://www.eventbrite.fr/e/billets-forum-les-revolutions-du-sport-41136284735

Vœux de la CCI Hérault

André DELJARRY, Président de la CCI Hérault, Premier Vice-Président de la CCI Occitanie, Les Vice-Présidents, Les Membres Élus, Les Membres Associés, Les Conseillers techniques, Les Ambassadeurs du territoire et Les collaborateurs vous souhaitent une BONNE ANNÉE 2018.

Cérémonies des vœux CCI Hérault :

Montpellier : 29 janvier - 18h30 - Corum de Montpellier > CLIQUEZ ICI pour vous inscrire 

Béziers : 30 janvier - 18h30 - CCI, 26 allées Paul Riquet > CLIQUEZ ICI pour vous inscrire

Nous rentrons ce dimanche en vigilance orange

Dimanche 7 ja&nvier 2018, selon France Infos ce dimanche matin à 10 h, l’Hérault rentre en vigilance orange pour 36 h.

orange

Selon Météo France : sur le Languedoc-Roussillon, et jusqu’au nord-est de Midi-Pyrénées, la journée reste bien perturbée. Des pluies soutenues accompagnées d’orages se produisent sur le Roussillon et l’ouest de l’Hérault. Les cumuls sont significatifs et dépassent par endroits les 100 mm.

Des Pyrénées à la Manche et du bassin parisien à la frontière belge, le temps est très nuageux, avec des pluies passagères, parfois marquées du Poitou à la Bretagne en matinée. En revanche, de l’Aquitaine au massif Central, les pluies sont plus faibles et éparses, avec un peu de neige à partir de 1400 m sur la chaîne pyrénéenne, puis quelques éclaircies possibles l’après-midi vers les Pyrénées.

Sur le Nord-Est et le Centre-Est, le temps s’annonce plus sec mais le ciel reste bien nuageux. Sur les Alpes frontalières, les chutes de neige s’intensifient au cours de la journée à partir de 1500 m d’altitude, parfois 1200 m.

Sur l’est de la Corse, quelques pluies faibles se produisent. En Provence, le temps devient pluvieux dans l’après-midi.
Le vent de nord-est souffle assez fort sur le nord-ouest du pays avec des rafales comprises entre 80 et 100 km/h sur le littoral de Manche. En bordure de Méditerranée, c’est le vent d’est qui est sensible avec des rafales jusqu’à 80 à 90 km/h.

Les températures de cet après-midi ne dépassent pas 3 à 8 degré des Hauts de France à la Bretagne en passant par l’Alsace Lorraine. Ailleurs, elles sont comprises entre 9 et 15 degrés, jusqu’à 15 à 19 degrés dans le Sud-Est.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon