Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Cantine au collège : le Département augmente les aides


Le Département propose un nouveau barème d’aides financières pour les repas servis dans les cantines.
  Encore plus avantageuse, cette aide est calculée en fonction du quotient familial.
 Une mesure proposée dès septembre 2020 dans l’ensemble des établissements, publics et privés sous contrat, accueillant les collégiens héraultais.

Simple et rapide, la demande se fait entre le 15 juin et le 30 septembre 2020 en se connectant au site internet dédié : https://aiderestaurationscolaire.herault.fr/
Plus d’informations : https://bit.ly/2N99GHi

Restauration scolaire, le Département propose des aides encore plus avantageuses

Restauration scolaire

Le Département propose aux familles des collégiens domiciliés dans l’Hérault un nouveau barème d’aide pour les repas servis dans les cantines. Encore plus avantageuse, cette aide est calculée en fonction du quotient familial.Une mesure proposée dès septembre 2020 dans l’ensemble des établissements, publics et privés sous contrat, accueillant les collégiens héraultais.

« Dans les cantines des collèges, donner accès à des repas au juste prix pour toutes les familles, c’est la solution « solidaire » de la rentrée 2020/2021. Dès septembre, l’aide du Département prendra en compte la situation de chacun et les procédures seront simplifiées. Le prix de la cantine baisse pour beaucoup ! » Kléber MESQUIDA, Président du Département de l’Hérault

DES REPAS À PARTIR DE 1 €

Pour tenir compte de la situation financière dans laquelle pourraient se trouver de nombreuses familles de collégiens à cause de la crise économique, le Département augmente l’aide aux repas sous conditions de ressources. Une mesure qui s’applique dès la rentrée de septembre 2020.

Les nouveaux montants de l’aide du Département sont calculés selon le quotient familial :

  • quotient familial inférieur ou égal à 100 : 2,8 € d’aide par repas
  • quotient familial compris en 101 et 480 : 1,8 € d’aide par repas
  • quotient familial compris entre 481 et 817 : 0,60 € d’aide par repas

Exemple : Dans les collèges publics où la restauration est gérée par le Département, le prix des repas pourra s’échelonner de 1€  à 3,80 €, selon la situation de la famille, pour un coût de de production du repas de 8 €.

UNE PROCÉDURE SIMPLIFIÉE

Simple et rapide, la demande se fait entre le 15 juin et le 30 septembre 2020 en se connectant au site internet dédié : https://aiderestaurationscolaire.herault.fr/

Cette aide s’adresse à toute personne domiciliée dans le département de l'Hérault ayant la garde légale et effective de l’enfant demi-pensionnaire ou interne. L’élève doit être scolarisé(e) en classe de 6e, 5e, 4e ou 3e et dans un établissement scolaire public, privé sous contrat, ou hors département lié par une convention avec Département de l’Hérault.

Contact : Service d’Aide à la Restauration Scolaire du Département :

  • 04 67 67 81 93 du lundi au vendredi de 9h à 12h
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

PLAN COLLÈGE, 198 M€ INVESTIS EN 4 ANS

Réhabilitations, accessibilité,  sécurisation, ou performance énergétique … Le Département accélère le Plan collège pour :

  • relancer les investissements et soutenir le tissu économique héraultais ;
  • anticiper l’évolution des effectifs.

imaGeau lance son site Info Sécheresse

Le niveau des cours d'eau, des nappes phréatiques, la pluie... autant d'indicateurs de la sécheresse d'un territoire difficiles à analyser. C'est pourquoi la start-up Montpelliéraine imaGeau lance son site Info Sécheresse, qui cartographie en temps réel le risque de sécheresse en France : https://imageau.eu/imageau/

imaGeau© est une entreprise issue du CNRS (Laboratoire Géosciences de Montpellier).

Créée en 2009, elle est le fruit de rencontres entre ingénieurs et chercheurs autour d'une idée commune :

Protéger les ressources en eau par une surveillance précise et commune.

Disposez d’indicateurs fiables, adaptés à vos besoins
Maintenez votre capacité de production
Surveillez en continu l’état de vos ressources et forages

Plan de déconfinement : la phase 3

Nouvelle zone verte, réouverture des crèches, écoles et collèges pour tous, ouverture totale des bars et des restaurants, évolution du régime des manifestations... Une troisième étape du déconfinement permet de lever certaines restrictions liées à l'état d'urgence sanitaire. Ces mesures sont précisées dans un décret paru au Journal officiel le 15 juin 2020.

Depuis le 15 juin 2020, l'ensemble de la France est passé en zone verte, à l'exception de la Guyane et de Mayotte qui restent classées en orange car les indicateurs sanitaires y sont encore préoccupants.

  • Ainsi, les cafés et restaurants peuvent tous désormais ouvrir leurs portes, en respectant les consignes sanitaires : pas plus de 10 clients par table, un mètre entre chaque table, port du masque obligatoire pour le personnel et pour les clients lorsqu'ils circulent dans l'établissement.
  • Tous les élèves des écoles et des collèges doivent retourner en classe à partir du 22 juin 2020. Les mesures sanitaires sont assouplies. En effet, le respect d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève lorsqu'ils sont côte à côte ou qu'ils se font face. L'accueil est assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger.
  • À cette même date, les crèches doivent rouvrir selon les règles de présence normale.
  • L'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public imposée par l'état d'urgence sanitaire reste en vigueur. Cependant, à la demande du Conseil d'État qui avait été saisi, les manifestations soumises à l'obligation d'une déclaration préalable sont à nouveau autorisées. Les participants ne doivent pas être plus de 5 000 et doivent respecter les règles sanitaires (distanciation physique d'au moins un mètre entre les personnes, port du masque systématique lorsque le respect de cette distance n'est pas garanti, gestes barrières).
  • Aucun événement réunissant plus de 5 000 personnes n'est autorisé jusqu'au 31 août 2020.

Par ailleurs, la préfecture de la région Île-de-France a annoncé qu'à compter du 16 juin 2020 l'attestation employeur n'est plus obligatoire pour prendre les transports en commun aux heures de pointe. Le port du masque y reste néanmoins encore de rigueur.

MOUSTIQUE TIGRE : FAISONS ÉQUIPE AVANT QU’IL PIQUE

On l’avait presque oublié mais le moustique tigre s’est réveillé !
  Pour éviter sa prolifération, « Privez-le d’eau ! » conseille l’ EID Méditerranée
  Couvrez les récupérateurs d’eau, entretenez votre piscine et videz régulièrement tous les récipients du jardin (soucoupes sous les pots de fleurs, seaux, arrosoirs, jouets…).
 d’eau =  de moustiques
Plus d’information : eid-med.org

Cet été, devenons tous Occitariens !

Croquer l’Occitanie à pleines dents : c’est l’invitation de la Région via la nouvelle campagne estivale Sud de France. Elle incite à devenir « Occitarien » en savourant les produits des terroirs d’Occitanie. Être « Occitarien », c’est manger 100% local, 100% convivial, c’est marquer sa solidarité avec les producteurs régionaux.

PNG - 435.3 ko

« Cet été, soyons tous Occitariens ! » La nouvelle campagne de communication Sud de France lancée par la Région invite à faire le choix des bons produits d’Occitanie, en particulier de ceux labellisés Sud de France, tout en soutenant les producteurs régionaux. La campagne estivale a notamment pour visages Pierre, producteur de fromages à Valentine en Haute-Garonne, Fabien, maraîcher à Montans dans le Tarn, Fabrice, viticulteur héraultais et Emmeline, ostréicultrice du Bassin de Thau. Elle mobilise aussi Romain Ntamack : le talentueux rugbyman toulousain est l’ambassadeur de la marque régionale Sud de France.

Soyons fiers de notre région, soyons tous Occitariens ! Être Occitarien, c’est vivre en Occitanie et manger des produits locaux, sains et de qualité, c’est montrer sa solidarité avec les producteurs régionaux. Nos emplettes sont nos emplois, réaffirme Carole Delga.
 
 

Cette campagne « Tous Occitariens » prolonge la plateforme web « solidarité-occitanie-alimentation ». Créée par la Région durant le confinement, elle permet de se faire livrer à domicile les produits « d’ici ». Le nouveau site web « Tous Occitariens » intègre cette plateforme, prolonge la formidable solidarité alimentaire et consolide les liens directs entre producteurs et consommateurs. Mi-juin, la plateforme mobilise environ 4 300 producteurs, commerçants, restaurateurs et traiteurs d’Occitanie.
Pour rejoindre le mouvement « Tous Occitariens », rien de plus facile : il suffit de s’inscrire par mail. En échange, vous recevrez une proposition hebdomadaire de menu occitarien. De quoi découvrir une gastronomie, fleuron de l’art de vivre et de la convivialité propre à l’Occitanie, « l’Occitalité ». 

En savoir plus

Prêt de vélos électriques : l’essayer c’est l’adopter !

Le Département met des vélos à assistance électrique à disposition de 6 communautés de communes pour que les habitants puissent tester ce moyen de transport très en vogue. 

Vélo électrique Béziers Hérault

Chaque communauté de communes assure la gestion du prêt d’une dizaine de vélos électriques pendant un mois. Les habitants intéressés peuvent les tester gratuitement pour leurs trajets quotidiens (domicile, travail, courses…) pendant une semaine. 

Des accessoires accompagnent le vélo : kit chargeur et batterie, casque, antivol, panier, clefs batterie et antivol… 

Ø Communauté de communes Cévennes Gangeoises et Suménoise : du 29 mai au 3 juillet

Ø Communauté de communes Grand Orb : du 28 août au 28 septembre

Ø Communauté de communes Avants Monts : du 20 août au 18 septembre

Ø Communauté de communes Domitienne : du 1er au 30 octobre

Ø Communauté de communes Grand Pic Saint-Loup : du 23 septembre au 28 octobre

Ø Communauté de communes Clermontais : du 30 octobre au 27 novembre 

Le Département renouvelle cette opération qui avait rencontré un franc succès en 2019, convaincu du potentiel de ces vélos révolutionnaires qui pourraient remplacer 80% des déplacements en voiture. 

Des journées pour se remettre en selle 

Pour accompagner ce prêt de VAE, le Département organisera des journées pro-vélos avec les associations Vieux Biclou et Velociutat. Au programme :

- gravage antivol bicycode

- diagnostic de réparations

- conseils d’entretien

- conseils d’ergonomie : bien se positionner, axer son vélo, renforcer la sécurité.

Les conchyliculteurs de l'étang de Thau bénéficieront d'une aide d'urgence de 1000€ par table exploitée

Patrice Lafont, président du CRCM (Comité Régional Conchylicole de Méditerranée), a annoncé que les conchyliculteurs de l'étang de Thau bénéficieront d'une aide d'urgence de 1000€ par table exploitée.

L’image contient peut-être : texte

La Région Occitanie, le Département de l’Hérault et Sète Agglopôle Méditerranée mobiliseront chacun 1 million d'euros.

Cette aide a pour objet de pallier les difficultés que la profession a rencontrées lors de la pandémie de Covid 19.

Patrice Lafont est satisfait de l'obtention de cette aide que seuls les conchyliculteurs de la côte méditerranéenne recevront.

Les entreprises concernées trouveront le formulaire de demande d'aide, ainsi que le communiqué du CRCM.

Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.Aucune description de photo disponible.

Odyssée palavasienne avec les Catalanes et les voiliers

L’Odyssée Palavasienne, parade nautique du 18 juillet 2020 pour les vieux loups de mers

Le samedi 18 juillet 2020, date réservée pour « L’Odyssée Palavasienne », avec les catalanes de Marine et Tradition, du Team Venture, de la Confrérie des Gens de Mer et de Latina Cup, l’ASPPF vous propose une Parade Nautique avec repas tiré du sac pour les navigants et non navigants.

Le but recherché est qu’un maximum d'adhérents et amis soient présents sur l’eau ce jour-là, moteur et voiliers, avec nos amis des vieux gréements.

Maison de la Mer de Palavas-les-Flots
Avenue du Maréchal Foch
34250 Palavas les Flots
Tel : 04 67 68 97 38

Sans esprit de compétition nous sortirions tous en mer, à 10 heures pour aller virer les bouées de la Réserve Marine de la Côte palavasienne avec un retour au port vers 12 heures.

Puis les équipages navigants et nos amis non-navigants se rejoindront sur le site des 4 Vents (Base Nautique Jean-Yves Descamp) pour un  repas tiré du sac.

Ce repas devra lui aussi respecter les règles du nouvel « art de vivre » :

Tables et bancs seront fournis, mais vous amènerez vos repas et couverts. Pour les plus prévoyants, pensez aux parasols et pieds de parasol, car nous devrons nous éparpiller sous les mûriers-platane des « 4 Vents ».

Pour prendre contact, le local sera ouvert lors de permanences du samedi matin, à compter du samedi 27 juin 2020.

Maison de la Mer de Palavas-les-Flots
Avenue du Maréchal Foch
34250 Palavas les Flots
Tel : 04 67 68 97 38 - 04 67 50 36 31

Les responsables de l'organisation :

  – BILELLA Richard        06 86 89 19 47 

  – RIVIERE Georges      06 84 64 00 77 

  – DEBET Jean-Pierre    06 84 10 07 13

Le nouveau protocole sanitaire relatif à l'accueil de tous les élèves des écoles maternelles, élémentaires et des collèges

Covid 19 : assouplissement du protocole sanitaire

Du fait de l’évolution du niveau de circulation actuelle du virus et des données scientifiques rassurantes concernant l’impact et la transmission de la Covid-19 chez les enfants de moins de 15 ans, un assouplissement du protocole sanitaire, nouvelle étape vers un retour à la normale, est dorénavant possible. Les écoles et les collèges, mais pas les lycées, accueilleront tous les élèves à partir du 22 juin, a annoncé le chef de l'Etat dimanche 14 juin "de manière obligatoire et selon les règles de présence normales". Les assouplissements, notamment en matière de distanciation physique, définis par les autorités sanitaires, permettront le retour de tous les enfants dans les écoles et les collèges avant les vacances d’été. Les lycées pourront également accueillir un plus grand nombre d'élèves.

 Principes généraux

Le 16 mars 2020, la situation sanitaire du pays, liée au coronavirus Covid-19, a conduit à la fermeture des écoles, collèges et lycées. 

À partir du 11 mai 2020, dans le cadre de la stratégie nationale de déconfinement il a été décidé de rouvrir progressivement les écoles et établissements scolaires dans le strict respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires.

Pour cette troisième phase du déconfinement qui a commencé le 15 juin, le protocole sanitaire est assoupli en raison de la baisse du niveau de circulation du virus et des données rassurantes concernant l’impact et la transmission de la Covid-19 chez les enfants et conformément aux avis émis par les autorités sanitaires. Les écoles et les collègesmais pas les lycéesaccueilleront tous les élèves à partir du 22 juin. Les règles sont également assouplies pour les lycées ce qui permettra d’accueillir un plus grand nombre d’élèves.

Protocole relatif au fonctionnement des écoles et établissements scolaires

Le protocole précise les modalités pratiques de fonctionnement des établissements scolaires, dans le respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires. Il est destiné aux collectivités territoriales, aux services déconcentrés de l’État, aux personnels de direction ainsi qu’à l’ensemble des membres de la communauté éducative. Les mesures à prendre nécessitent de tenir compte du contexte propre à chaque école ou établissement. 

Télécharger le protocole relatif au fonctionnement des écoles et établissements scolaires

Ségur de la santé : la concertation est en cours avec les acteurs de santé en Occitanie

Le coup d’envoi du Ségur de la Santé a été donné le 25 mai dernier par le Premier ministre et le Ministre des Solidarités et de la Santé. L’ambition : accélérer la transformation du système de santé en partageant l’expérience de la crise sanitaire traversée, et en capitalisant sur les initiatives des professionnels de santé et les coopérations qui ont fait leurs preuves.
ans la lignée des orientations fixées par le Président de la République, les concertations du Ségur de la Santé reposent sur quatre piliers :
  • Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent.
  • Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins.
  • Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes.
  • Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers.

Cette large concertation est ouverte avec les acteurs du système de santé, jusqu’à fin juin et partout dans nos territoires. En Occitanie, ces échanges sont menés activement dans le cadre des instances de démocratie sanitaire, qui rassemblent des représentants de tous les acteurs du système de santé, professionnels et usagers, hospitaliers et libéraux, institutionnels et élus, acteurs de prévention, des soins et du médico-social. 

Retour d’expériences au plus près des réalités locales

La Conférence régionale de la santé et de l’autonomie a ouvert les débats de 3 juin dernier en séance plénière. Les échanges se poursuivent actuellement au sein de ses commissions spécialisées sur la prévention, l’organisation des soins, les prises en charge et accompagnements médico-sociaux, les droits des usagers .

Dans chaque département, les Conseils territoriaux de santé ont pris le relais de ces débats, au plus près des réalités de chaque territoire. Ces échanges ont commencé la semaine dernière dans le Lot, les Pyrénées-Orientales, le Gard, les Hautes-Pyrénées et la Lozère. Ils se prolongent cette actuellement dans l’Aveyron, l’Hérault, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Garonne…

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Fin de la concertation publique pour la ligne à grande vitesse

La loi d’orientation des mobilités, qui reconnaît la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan comme prioritaire parmi les grands projets ferroviaires, prévoit sa réalisation en deux phases :

- la première concernant la liaison Montpellier à Béziers à l’horizon 2030

- la seconde, pour relier Béziers à Perpignan pour 2040. 

Le calendrier a été déterminé comme suit :

- concertation publique en 2020,

- enquête publique fin 2021 ou début 2022,
- déclaration d’utilité publique en 2023, études préparatoires de 2023 à 2030,
- travaux dès 2030
- mise en service en 2034.

Si le projet est aujourd’hui stabilisé dans son tracé et ses fonctionnalités, la concertation en cours doit permettre à chacun de s’informer...

» Echos