Le projet de la ViaRhona

 

ViaRhôna

ViaRhôna est une véloroute voie verte de 815 km, en cours de réalisation, qui reliera le lac Léman aux plages de Méditerranée. Ce projet constitue une formidable opportunité pour découvrir les richesses touristiques des territoires traversés, de façon ludique et familiale. Au - delà de la pratique cycliste, cet itinéraire « modes doux » est l’occasion de créer un tourisme renouvelé, maillant l’ensemble des territoires tra versés, mais aussi des f ormes très variées de tourisme : culturel, patrimonial, fluvial, oenotouristique ou gastronomique. L’itinéraire conduit le touriste, au fil du fleuve Rhône, de s montagnes alpines aux plages d e Camargue en traversant les paysages emblématiques de la Provence méridionale : villages perchés, champs de lavande ou d’oliviers . Depuis 2017, l’itinéraire ViaRhôna fait l’objet d’une signalétique définitive ou provisoire sur tout son parcours.

» en savoir plus : www.viarhona.com

   

La ViaRhôna, dédiée aux vélos, avance avec de nombreux tronçons déjà aménagés et empruntés par de nombreux cyclotouristes qui découvrent cette voie des civilisations de plus de 2000 ans d'histoire, entre la Méditerranée et l’Europe. Paysages, villes et villages, vignobles et gastronomie défilent au rythme des territoires traversés.

La réalisation du dernier tronçon de la ViaRhôna, d'Avignon à Sète, est en cours mais, pour certaines parties du trajet,  les décisions tardent à venir pour concrétiser le tracé et finaliser les aménagements.
Ainsi, après la fin de cette piste sur la commune de Villeneuve lès Maguelone, la ViaRhôna bifurque à droite, franchit un passage à niveau et, par des chemins communaux traverse MIREVAL puis longe la voie ferrée à partir de l'arrêt SNCF de "VIC-MIREVAL". Ensuite, pour rejoindre l'actuelle piste de Vic-la-gardiole à Frontignan, elle doit franchir le pont route qui permet au CD114 de franchir la voie ferrée. Ce pont route est très fréquenté par les voitures et les camions, c'est donc l'obstacle que doit franchir en toute sécurité la ViaRhône.


L'objectif de la mairie de Vic est d'assurer, à la fois, la continuité de la piste Viarhôna et de créer  une piste assurant la liaison avec deux lotissements situés prés de la RD 612 et de sécuriser l'accès à la gare. Mais en attente de décisions du Conseil Départemental responsable de la voirie concernée et de la SNCF , rien ne semble bouger...
Avec le temps qui passe, nombreux sont ceux qui s'interrogent sur la volonté des pouvoirs publics de débloquer la situation. Ce qui, bien entendu, n'encourage pas l'utilisation du vélo et la marche à pied en toute sécurité.

  

 

ViaRhôna : la situation en 2017

Début 2017, 621 km sont terminés et s’il subsiste encore des portions non réalisées limitant l’itinéraire complet aux cyclistes les plus aguerris, de nombreuses étapes se prêtent à toutes les formes de vacances et d’itinérances. A ce jour, l ’itinéraire est réalisé à 83 % en Auvergne Rhône - Alpes (soit 464 km sur 557 km ) et à 77 % en Région Provence - Alpes - Côte d’Azur (soit 88 km sur 114 ) et à 47 % en Occitanie - Pyrénées - Méditerranée (soit 68 km réalisés sur 146 km ) . La finalisation de l’itinéraire est prévue d’ici fin 2020. Il est possible d’utiliser le train pour rejoindre le point de départ, organiser une escapade vélo ou simplement raccourcir une étape