Les motards en colère dénoncent la sécurité routière

Au moment où Stéphanie Jannin vice-Présidente de Montpellier Métropole Méditerranée est venue animer une réunion de travail en présence de Guy Lauret 1er adjoint au maire, sur l'invitation de  Pierre Dudieuzère, maire de Vendargues, concernant les gros projets d’urbanisme qui vont jalonner les vingt années à venir, la fédération française des Motards en colère dénonce un aménagement routier particulièrement dangereux sur l'axe de l'ancienne voie Domitienne , baptisée aujourd'hui chemin de la Monnaie.

La commune de Vendargues comme la plupart des communes Françaises est confrontée au cruel dilemme de gestion de son infrastructure routière en conciliant tous les intérêts de chacun.

Mais cette municipalité semble avoir une appréciation très particulière de la prise en compte de la sécurité routière et des usagers vulnérables !

En début d’année 2015, les experts de la commission infrastructure de la FFCM34 alertés par leur réseau, concernant la mise en place de plots en plastiques dans la rue de la Monnaie pour simuler des chicanes, ont alors sollicité les élus en charge de ces aménagements afin de s’assurer qu’ils ne prévoyaient pas d’installer une construction dangereuse.

Les experts de la FFMC34 avaient suggéré lors de ce rendez vous, de renforcer la signalisation de ce premier dispositif afin d’aller vers une amélioration de la sécurité.
Les élus, eux, avaient pris l’engagement au cours de cette réunion de prendre en compte les préconisations et que si ils devaient modifier ou améliorer cette infrastructure, ils engageraient au préalable une concertation.

Cette concertation, les experts de la FFMC34 l’attendent toujours mais l’aménagement lui est bel est bien devenu très dangereux pour les usagers de la route ! 

source : FFMC 34, Casque d'âne pour la mairie de Vendargues