Concours des chevaux de Camargue

Organisé par l'association des éleveurs de chevaux de race de Camargue, le concours des meilleurs élevages du précieux allié des gardians se tiendra à Vendargues dimanche 30 juillet 2017.

 

Max Rascalou, éleveur et organisateur lors du salon du cheval à Montpellier en 2014

 

Sur la façade méditerranéenne, le cheval de Camargue, monture emblématique de sa région d'origine, est l'un des acteurs majeurs des traditions camarguaises. Cheval rustique de taille moyenne, apprécié pour son caractère ainsi que pour sa polyvalence, il a su trouver sa place au fil du temps au plus près des élevages de taureaux.

La journée du 30 juillet représente la deuxième étape de la qualification  des chevaux avant la finale qui se déroulera aux Saintes-Maries de la Mer les 23 et 24 septembre. Ce niveau 2 accueillera 80 chevaux entre deux et trois ans dès 9 h à l'occasion du déjeuner des gardians. Sur l'espace de La Cadoule de Vendargues, le public est invité à assister au tri des chevaux dès 10 h. L'après-midi est consacrée à la démonstration de la maniabilité à points sur un parcours parsemé d'obstacles ce qui permettra au cavalier d'accumuler un maximum de bonus et de mesurer la valeur des chevaux.

Une belle journée à ne pas rater avant d'assister à la Fête du cheval qui se déroulera à la Cadoule de Vendargues le 1er octobre 2017

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes