Les jardins partagés et familiaux de Sussargues

Il est maintenant possible de passer la nuit bien à l'abri dans les Jardins de Marcel ! Et les jardiniers espèrent accueillir de nombreux habitants avec leur nouvel hôtel et leur nouvel abri en rondins, d'autant plus que le gîte est gratuit.

Une précision cependant, seuls sont autorisés les coccinelles, osmies, chrysopes ou encore coléoptères dans l'hôtel tandis que les hérissons pourront installer leur nid douillet au milieu de bûchettes et de feuilles mortes.

Transport des hérissons jusqu'à leur gîte

Le 13 mai dernier, l'hôtel et l'abri à hérissons ont été aménagés avec beaucoup de soin et d'enthousiasme par une quinzaine de jeunes sussarguois, encouragés par leurs parents et par de nombreux spectateurs. La matinée « biodiversité » des Jardins de Marcel et de la commune a commencé avec une conférence de Mahé Claude, en service civique au Symbo (SYndicat Mixte du Bassin de l'Or) qui a présenté autour d'une exposition, tous les inconvénients des pesticides et les bénéfices pour les jardins à faciliter l'installation de certains insectes. Patricia Joud, de la Commission environnement a ensuite présenté le PAPPH (Plan d'Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles) mené sur la commune auprès des agriculteurs et des habitants de Sussargues.

Puis les enfants ont rempli les différentes chambres de l'hôtel avec des matériaux soigneusement récoltés : briquettes en terre, bûchettes de bois décomposé, morceaux de tuiles avec paille, tiges creuses de sureau ou de buddleia, planchettes installées en mille-feuilles, pommes de pin, …

Catherine Audic, de l'association Goupil Connexion, a ensuite fait un court exposé sur les hérissons, sur ce qu'ils apprécient ou n'apprécient pas, sur leurs habitudes, avant que les enfants installent bûchettes et feuilles dans un endroit soigneusement choisi. Un petit tunnel à hérissons recouvert d'une tuile a été aménagé sous la clôture pour leur permettre d'explorer l'extérieur des jardins s'ils le souhaitent. Enfin le relâcher de trois hérissons a émerveillé tous les participants qui leur ont souhaité de vivre heureux et d'avoir beaucoup
d'enfants. Ce trio est maintenant placé sous la responsabilité de tous.

Chacun a pu aussi écouter les conseils du jardinier Benoît sur la fabrication et l'utilisation de nombreux purins ou décoctions (ortie, consoude, pissenlit, prêle, fougère et même gourmand de tomates), bien utiles pour lutter naturellement contre les ravageurs du jardin potager.
Un apéro offert par la mairie et complété par quelques spécialités culinaires de jardiniers a permis aux participants de commenter les évènements de la matinée de façon conviviale et joyeuse.